Toulouse, terre de rugby accessible à tous !

Inspiration

ToulouseOccitanieActivités sportivesCulture et patrimoineVilles

Labellisée « Destination pour tous », Toulouse, en Occitanie, est facilement accessible aux visiteurs en situation de handicap.
© Wheeled World - Labellisée « Destination pour tous », Toulouse, en Occitanie, est facilement accessible aux visiteurs en situation de handicap.

Temps de lecture: 0 minPublié le 17 octobre 2023

Ça fait longtemps que Myriam et Pierre du blog Wheeled World avait envie de visiter Toulouse, découvrir ses murs de brique et son ambiance légendaire… À l’aube de la Coupe de Monde de Rugby 2023 dont cinq matchs sont prévus dans la ville qui incarne ce sport en France, le couple d’aventuriers handi-valide n’a pas hésité une seconde pour aller prendre la température de la ville rose, très accessible aux voyageurs en situation de handicap.

Jour 1 : Briques roses, marchés couverts et jardins

Balade en fauteuil roulant dans le centre-ville de Toulouse.
© Wheeled World - Balade en fauteuil roulant dans le centre-ville de Toulouse.

Visiter les quartiers du Capitole et des Carmes, c’est être témoin d’un morceau du passé de Toulouse, où les vestiges du Moyen Âge et les touches modernes se mélangent avec harmonie. Les façades ocre des bâtiments se dressent fièrement, témoins silencieux des époques traversées, tandis que les terrasses animées évoquent une vitalité sans pareille.

Toulouse ayant été labellisée « Destination pour tous », c’est un vrai plaisir de marcher dans les rues du centre-ville. En fauteuil roulant, il est très facile de se déplacer grâce à des trottoirs abaissés voire supprimés ou encore grâce à un revêtement entièrement plat.

Sous le soleil chaud du début d’été, nous nous réfugions dans les marchés couverts de Victor Hugo ou des Carmes pour y trouver un peu de fraicheur. Les étals colorés nous mettent l’eau à la bouche et on ne résiste pas longtemps avant de goûter quelques fromages et charcuteries.

En sortant, les hirondelles nous mènent au Grand-Rond, un parc relié à deux autres jardins par des passerelles en fleurs. Fontaines, platanes, tout y est pour s’installer confortablement dans l’herbe en écoutant des chansons de Claude Nougaro.

Nous terminons cette première journée sur une des terrasses de la place Saint-Georges où la convivialité est de mise grâce au sourire et l’accent chantant des Toulousains.

Jour 2 : La créativité au service de la science et du rêve

Sur la passerelle entre le Jardin Royal et le Grand-Rond.
© Wheeled World - Sur la passerelle entre le Jardin Royal et le Grand-Rond.

Pour cette deuxième journée, on s’éloigne du centre-ville pour visiter deux lieux insolites parfaits pour une sortie en famille !

Nous commençons par la Cité de l'Espace. À travers ses expositions permanentes, un voyage éblouissant dans les méandres de l'exploration spatiale nous attend, invitant notre esprit à contempler les étoiles et à questionner les prochaines étapes de l'aventure spatiale, que ce soit sur la Lune ou la terre promise de Mars. Nos pas nous guident ensuite à travers un parc, où les engins spatiaux prennent vie à taille réelle, offrant à nos esprits curieux une fenêtre ouverte sur la compréhension du vaste univers qui nous entoure. Immergés dans cette quête infinie, nous rêvons, ne serait-ce qu'un instant, d'être aux côtés de Thomas Pesquet à bord de l'ISS, explorant l'infini cosmos.

Un peu plus loin, un autre rêve, celui tissé par les mains créatives de François Delarozière. Ingénieur et visionnaire, il a insufflé la vie à d'extraordinaires créatures articulées, nées de sa propre imagination et matérialisées en bois et en acier : le Minautore, l'Élégante Araignée, le Féroce Cheval-Dragon... La stature de ces colosses mécaniques est impressionnante : ils nous surplombent de toute leur hauteur et diffusent leur magie au rythme des mouvements lents de leurs articulations de métal. En situation de handicap ou non, chacun peut goûter à l'émerveillement d'une balade sur le dos du Minautore, embarquant pour une escapade captivante. À l’intérieur du hangar de la Halle de la Machine, les véritables machinistes, chefs d’orchestre d’une armée d’inventions aussi impressionnantes que farfelues, nous emmènent dans une promenade poétique et drôle. Notre regard est attiré tour à tour par des instruments de musique faits de matériaux de récupération, une table dressée pour un dîner au service mécanique et les schémas minutieux de machines qui ne demandent plus qu’à voir le jour… Une parenthèse magique !

Cité de l'Espace Halle de la Machine

Jour 3 : Le rugby et la Garonne, deux symboles

Capitale du rugby, Toulouse accueille plusieurs rencontres de la Coupe du Monde de Rugby 2023 au sein du Stadium de Toulouse, l'enceinte du club de football local facilement accessible aux personnes en situation de handicap.
© Wheeled World - Capitale du rugby, Toulouse accueille plusieurs rencontres de la Coupe du Monde de Rugby 2023 au sein du Stadium de Toulouse, l'enceinte du club de football local facilement accessible aux personnes en situation de handicap.

À l’aube de la Coupe du Monde de Rugby 2023 qui se tient en France du 8 septembre au 28 octobre, la ville est en effervescence ! Le rugby à Toulouse est bien plus qu'un simple sport, c'est une philosophie de vie qui transcende les limites du terrain. Les couleurs du Stade Toulousain flottent fièrement dans les rues de la ville plusieurs semaines après la victoire des "rouges et noirs" en finale du Championnat de France de rugby (Top 14).

Sur l’île du Ramier, nous visitons le Stadium, où joue habituellement le Toulouse Football Club, qui accueillera cinq matchs pendant le mondial. Il dispose de deux espaces dédiés aux personnes à mobilité réduite, également accessibles en fauteuil roulant, offrant une superbe vue sur le terrain. Au bord du terrain, techniciens et jardiniers prennent soin de la pelouse avant que les joueurs japonais et chiliens n’y posent leurs crampons le 10 septembre ! Pour parfaire l’expérience, une fan zone sera installée à la Prairie des Filtres sur les bords de la Garonne où tout le monde pourra accéder pour voir les matchs sur grand écran.

Sur le retour, nous longeons la Garonne au plus près de l’eau en empruntant les quais totalement refaits à neuf. C’est le chemin idéal pour rejoindre le centre-ville quand on est en fauteuil roulant tout en évitant l’agitation urbaine. Nous passons sous le Pont-Neuf et on s’arrête sur l’un des bancs du port de la Daurade pour profiter de la vue. Un peu plus loin, la place Saint-Pierre s’anime et offre aux passants la promesse d’une troisième mi-temps animée : ici, c’est une institution.

Nous terminons cette journée sur la terrasse des Galeries Lafayette pour admirer le soleil couchant illuminant les tuiles sur les toits… Un souvenir qui restera gravé dans notre mémoire et le meilleur au revoir à cette ville dans laquelle nous sommes déjà impatients de revenir poser nos valises pour quelques jours !

En seulement 3 jours, Toulouse nous a charmés avec ses façades de briques et ses nombreuses rues animées. Son accessibilité aux personnes en situation de handicap nous a permis d’en profiter sans aucune frustration et nous repartons avec au fond de nous la joie de vivre de ses habitants !

Par France.fr

Le site France.fr vous parle d'une France inattendue qui revisite la tradition et cultive la créativité. Une France bien au-delà de ce que vous imaginez...

Voir plus