Voyager en France en situation de handicap

Informations Pratiques

Voyage et handicap

Lightfield Studios / Adobe Stock
© Lightfield Studios / Adobe Stock

Temps de lecture: 0 minPublié le 5 avril 2023, mise à jour le 23 mai 2024

Comment voyager à travers la France lorsque l’on est en situation de handicap ? Transports, accessibilité, hébergements labellisés, activités et visites… France.fr vous explique comment préparer votre séjour afin d’apprécier toute la richesse des expériences offertes par les régions. Plus de 4000 prestataires à travers la France sont labellisés sous la marque Tourisme & Handicap pour leur accessibilité et huit territoires adhèrent à la marque « Destination pour tous » valorisant les destinations permettant un séjour prolongé inclusif. Suivez le guide pour profiter de vos vacances en toute accessibilité et tranquillité !

Se déplacer en France

En train

Avant de prévoir un voyage à bord des lignes de la SNCF, il est utile de consulter la page dédiée aux voyageurs en situation de handicap

Une tarification spéciale est prévue pour les personnes en situation de handicap et leurs accompagnants sur la plupart des lignes. Le billet est gratuit pour l’accompagnateur sur les lignes TER.

Si l’on ne dispose pas d’accompagnant, il est possible d’avoir recours à un compagnon de voyages professionnel via le site www.compagnons.com créé par la SNCF et la RATP (Régie Autonome des Transports Parisiens). A Paris et en Ile-de-France, l’application Andilien permet de se faire accompagner sur place en fonction de sa géolocalisation. 

La SNCF propose également une offre Domicile-train avec accompagnement depuis le domicile jusqu’à la destination finale (réservation avec un délai de 14 jours pour un transport standard et 30 jours pour un transport PMR) pour des trajets de 3 heures maximum en TGV Inoui et Intercités.

Pour les PMR, des espaces dédiés sont aménagés à bord des trains pour voyager en fauteuil roulant manuel ou électrique (avec prise électrique, tablette avec barre de préhension, liseuse, bouton d’urgence, bouton "service" et toilettes accessibles, en 2nde classe sur les trains Intercités et en 1ère classe (au prix de la 2nde ainsi que pour le 1er accompagnant) sur les TGV Inoui. Les lignes TER et Ouigo sont également accessibles aux PMR sauf Ouigo Train classique. Sur les trains TGV Inoui et TER, les accompagnants doivent être âgés de plus de 12 ans, et sur les trains Ouigo de plus de 18 ans. 

Pour les voyageurs malentendants sur les lignes TER, un service de communication est disponible avec sous-titres, Langue des Signes Française ou Langue Française Parlée Complétée du lundi au vendredi de 8 h 30 à 19h (hors jours fériés) et les week-ends en TT (text to speech) uniquement de 8 h à 20h. 

https://rogervoice.com/fr/about

En gare il est conseillé de repérer si les guichets sont équipés de boucles magnétiques (signalées par un pictogramme) permettant de capter et amplifier les sons émis par une source sonore (l’agent) et filtrer les sons parasites. 

Pour les voyageurs malvoyants, tous les trains sont accessibles gratuitement aux chiens d’aveugle ou d’accompagnement, sans nécessité du port d’une muselière pour peu de justifier de l’éducation du chien. Certaines gares sont équipées de balises sonores pour aider au déplacement après activation par une télécommande universelle à se procurer au préalable (auprès de municipalités ou associations). 

A noter également les aménagements spécifiques, bande d’éveil de la vigilance pour signaler les dangers de chute et bandes podotactiles de guidage, détectables avec la canne blanche, permettant de se guider dans la gare vers les principaux services. Des informations en relief positif et écriture braille sont par ailleurs disponibles sur certains équipements. 

En Bus

Certaines compagnies prévoient des dispositifs pour les voyageurs en situation de handicap, comme Flixbus  et certaines compagnies régionales. 

Sur toutes les lignes de Flixbus, il est possible de voyager avec fauteuil roulant plié dans le coffre et de voyager sur un siège standard (en prévenant la compagnie au moins 36 heures avant le départ) ou d’embarquer en fauteuil roulant (en contactant la compagnie au moins 7 jours avant le départ). Les trajets sont gratuits pour les accompagnateurs. 

Les chiens guides d’aveugle ou chiens d’assistance sont autorisés à voyager en gratuité sur l’ensemble des lignes avec place réservé

En avion

En avion, les PMR ont un droit à l’assistance dans les aéroports (à réserver au moins 48 h à l’avance) et à bord des avions. 

Les passagers malvoyants et malentendants bénéficient également d’une aide lors de l’embarquement et du débarquement et les chiens d’aveugle sont autorisés à voyager en cabine. 

Un accord médical est requis pour les personnes en situation de handicap mental voyageant seules, et d’une manière générale il est impératif de vérifier si l’on peut voyager sans accompagnement. 

La compagnie Air France a mis en place une page dédiée sur son site internet et un service d’assistance dédié aux voyageurs en situation de handicap : +33 (0)9 69 36 72 77 mail.saphir@airfrance.fr

 

Organiser son séjour

Le site de la marque d’Etat Tourisme & Handicap donne toutes les informations utiles afin de bien préparer son séjour et d’identifier les hébergements, restaurants et autres services dédiés grâce à un moteur de recherche avec carte interactive

La plate-forme recense plus de 4000 lieux touristiques en France estampillés Tourisme & Handicap, la marque officielle labellisant les équipements accessibles. 

Par ailleurs huit territoires adhèrent à la marque « Destination pour tous » valorisant les destinations touristiques permettant un séjour prolongé inclusif. 

De nombreuses informations sur les lieux et activités accessibles sont également disponibles sur les sites des comités régionaux et départementaux de tourisme, et des offices de tourisme. 

Autre site utile, celui de l'Anaé (Association Nationale d’Animation et d’Education) qui gère plusieurs centres de vacances en France, adaptés aux voyageurs en situation de handicap. 

 

le miroir d'eau, au centre de Bordeaux.
© Wheeled World - le miroir d'eau, au centre de Bordeaux.

Planifier ses visites

Que peut-on faire en voyage avec un handicap ? Tout ou presque, l’offre est de plus en plus riche, en ville, à la montagne, à la plage, pour découvrir le patrimoine, pratiquer des sports, ou se balader en itinérance…

A la mer

Quelque 121 plages et plans d’eau en France (dont l’Outre-mer) sont labellisés handiplage. Le label créé par cette association visant tous les types de handicaps est lié à la présence de plusieurs équipements, places de stationnement réservées, fauteuils de mise à l’eau pour les PMR, service dédié (sauveteurs MNS et handiplagistes), toilettes et douches accessibles, système sonore aquatique pour les malvoyants, etc.  

En fonction de l’équipement des sites, les personnes en situation de handicap peuvent pratiquer plongée subaquatique, char à voile (avec le blokart adapté aux PMR), voile, canoë kayak, ski nautique, etc. Créée à l’origine pour des actions en direction des enfants autistes, l’association Handisurf a labellisé 15 centres sur tout le littoral, avec des activités adaptées à tous les types de handicaps. 

A la montagne

Contrairement aux idées reçues, la haute montagne est accessible aux personnes en situation de handicap, à condition d’être en bonne condition physique. Pour les PMR, de nombreux sports sont possibles, descente en fauteuil tout terrain (FTT), randonnée douce ou compétition, parapente, balades en traineau ou en Joëlette électrique, pour  les PMR, canyoning, rafting, etc. Une centaine d’écoles de ski de l’ESF sont labellisées Handiski en France (https://www.esf.net/offres/discipline-handiski) et accueillent les personnes en situation de handicap mental (autisme et syndrome de Down), malvoyants (avec guidage vocal) et les personnes en situation de handicap physique. Un matériel adapté est mis à disposition, pour pratiquer ski assis, uni-ski, bi-ski, fauteuil ski piloté, etc…

La Plagne fait figure de station pilote pour ses actions menées pour renforcer l’accessibilité auprès des voyageurs en situation de handicap physique et mental. Une rubrique est dédiée sur le site web de l’Office de tourisme de La Plagne. Les cours de ski sont accessibles aux PMR et aux malentendants, des moniteurs maîtrisant la langue des signes, et des stages spécifiques sont également organisés. Des engins dédiés sont disponibles comme le Dualski et "Go to ski" et la piste olympique de bobsleigh est équipée pour l’accessibilité

En itinérance et en ville

Les sites des comités régionaux du tourisme recensent prestataires et parfois des  programmes d’activités complets comme l’Occitanie qui suggère  des "fabuleux voyages" dédiés rassemblant activités et sites accessibles aux PMR  sur le littoral, en montagne ou en ville. 

Toulouse et trois villes de l’Hérault, Mauguio Carnon, Balaruc-Les-Bains et Colombiers Lespinan) sont labellisées Destination pour Tous pour les quatre types de handicaps. 

En Nouvelle Aquitaine, plus de 1300 prestataires sont labellisés pour l’accueil des voyageurs en situation de handicap. Grand Dax Agglomération a reçu le label Destination pour Tous, de même que Bordeaux pour les personnes en situation de handicap mental et moteur. A noter, la ville a créé deux nouveaux circuits de visites adaptés aux personnes en situation de handicap moteur, visuel et auditif. 

Dans le Grand Est, la Cité du Vitrail à Troyes a mis en place des audioguides dédiés aux malvoyants et deux festivals sont adaptés, le Festival Clin d’œil à Reims, Festival International des arts en langue des signes, organisé par Ciné Sourd et Festival Constellations à Metz, qui met en place des "Souffleurs d'Image" décrivant le mapping sur la cathédrale aux personnes malvoyantes.

Dans les Hauts-de-France, Amiens est labellisée Destination pour Tous pour le handicap visuel et moteur, avec une boucle de près de 9 km en ville reliant des sites et équipements accessibles (dont la Maison Jules Verne et le musée de Picardie labellisés pour les quatre types de handicaps) avec une offre de déplacements en vélos adaptés. Autre Destination pour Tous, Dunkerque, avec transports accessibles à tous et à la demande gratuits, stations balnéaires, activités et équipements adaptés. 

Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, cinq destinations touristiques (Aix-les-Bains, Clermont Auvergne Métropole, Evian, Pralognan-la-Vanoise et Valence-Romans Agglo Tourisme) ont signé la charte d’engagement  H+ Destination tourisme référençant une démarche globale (offre accessible en termes d’hébergements, de restauration et d’activités accessibles, présence de référents). Parmi les nouveautés, balade pieds nus à la ferme de Chosal à Copponex en Haute-Savoie destinée aux personnes malvoyantes, ou handivisite de l’abbaye de La Chaise-Dieu pour les personnes en situation de handicaps visuel, auditif et/ou mental avec deux circuits de visite sensorielle.

En Ile-de-France, pour tout savoir sur les conditions pour visiter Paris en situation de handicap une section très complète sur le site de la destination recense les principales informations et l’offre adaptée (hébergements, restauration, sites). 

D'autres régions ont créé une page dédiée comme la Bretagne, la Normandie et la Bourgogne

A noter, le concept Culture relax : des séances de cinéma, concerts, opéra, théâtre adaptées  aux personnes en situation de handicap (personnes autistes, polyhandicapées, avec un handicap intellectuel, cognitif, des troubles psychiques, une maladie d’Alzheimer) avec une centaine de salles en France. 

Voir plus