Sur le sentier des douaniers avec le blogueur David Genestal

Inspiration

BretagneNature et Activités Outdoor

Le GR34 ou sentier des douaniers en Bretagne
© Adobe Stock – Prod. Numérik - Le GR34 ou sentier des douaniers en Bretagne

Temps de lecture: 0 minPublié le 3 février 2023

Depuis la baie du Mont-Saint-Michel jusqu’à Saint-Nazaire : 2 000 kilomètres à parcourir, à pied, sur le littoral breton. Bienvenue sur le sentier des douaniers. David Genestal, blogueur, nous fait découvrir les étapes incontournables de ce chemin marqué par plus de 200 ans d’histoire.

2 000 km sur le littoral breton

L’histoire est peu commune. Tout commence au XVIIIe siècle. Des patrouilles de douaniers sont appelées sur ce chemin pour empêcher la contrebande. Le repère est idéal : 2000 kilomètres qui bordent le littoral breton. Le sentier des douaniers part de la baie du Mont Saint-Michel et va jusqu’à Saint-Nazaire en passant par la Côte d’Emeraude, la Côte de Granit Rose, les côtes du Finistère avant de déboucher sur les grandes plages du Morbihan. Un temps délaissé, le sentier est restauré et réhabilité. Depuis, de nombreux randonneurs empruntent quotidiennement le GR34 en quête de paysages tous plus impressionnants les uns que les autres. Peu le parcourent d’un bout à l’autre, car "il faudrait plusieurs mois pour le faire en une seule fois". Que l’on soit attiré par la Bretagne sauvage ou les grandes plages du littoral, chacun y trouve son compte. Le blogueur David Genestal, vous présente les étapes incontournables de ce sentier hors du commun.

Le Mont-Saint-Michel

Le Mont Saint-Michel, en Normandie
© Adobe Stock / 4Max - Le Mont Saint-Michel, en Normandie

C’est ici que tout commence. Que demander de mieux pour débuter le sentier des douaniers ? Le Mont-Saint-Michel est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Comment pourrait-il en être autrement ? Pas besoin d’être spirituel pour être frappé par l’âme de ce lieu, surtout lorsqu’on le visite au lever ou au coucher du soleil. Voir une île sortir de nulle part et un Mont apparaître au-dessus de l’horizon, c’est tout simplement magique ! Vous aurez l’impression de vivre un face à face intime avec la nature. Le choc visuel est mémorable.

Du Cap Fréhel à la Pointe de la Latte

Le Cap Fréhel, en Bretagne
© Adobe Stock / 120bpm - Le Cap Fréhel, en Bretagne

Pour arriver au Cap Fréhel, traversez une gigantesque lande de bruyères de couleur rose-pourpre. Vous pourrez obsever tout autour de vous des falaises, des petites criques et un phare breton. Ses pierres très compactes et résistantes aux intempéries lui confèrent un esthétisme hors du commun. En poursuivant votre chemin, vous arriverez sur le Fort de La Latte, un château fort situé sur la commune de Plévenon. Vous serez conquis par ce château médiéval qui surplombe une pointe rocheuse.

De Paimpol à Perros Guirec

L’île Bréhat, en Bretagne,.
© Adobe Stock / aterrom - L’île Bréhat, en Bretagne,.

Le paysage de carte postale par excellence. Ici, les rochers sont pailletés, mouchetés de granit rose. Les constructions sont de la même couleur. Cette côte est tout de suite reconnaissable. C’est un petit paradis pour les oiseaux. Les passionnés d’ornithologie et de réserves naturelles sont comblés. Pour aller de Paimpol à Perros Guirec, il faut bien quatre-cinq jours de marche en traversant plusieurs estuaires. Un passage par l’Ile de Bréhat est vivement conseillé ! Ce micro archipel offre, une fois de plus, une vraie palette de couleurs. Et l'on y trouve de nombreuses espèces exotiques.

La Baie de Morlaix, de Plougasnou à Saint Paul de Léon

La Baie de Morlaix dans le Finistère, en Bretagne
© Adobe Stock / photlook - La Baie de Morlaix dans le Finistère, en Bretagne

Empruntez la Pointe de Primel pour arriver sur la Baie de Morlaix. Il faut parcourir plein de petits ilots. Je ne pensais pas que le chemin serait aussi escarpé. Le spectacle est splendide. Découvrez là encore, des réserves d’ornithologie et d’ostréiculture. La Baie de Morlaix a été élue GR préféré des randonneurs en 2018. Le contraste est saisissant avec la Côte de granit rose. On perd en minéral. Le chemin s’adresse davantage aux sportifs avec une pente raide. Découvrez la Bretagne autrement. La marée accompagne la marche. A marée basse, vous observerez le sable se creuser, les bateaux plantés dans le sable, comme s’ils étaient échoués. Le spectacle est saisissant.

La Pointe du Raz et la pointe Penière

La pointe du Raz, en Bretagne
© Adobe Stock / Alex Stemmer - La pointe du Raz, en Bretagne

Vous aurez l’impression d’être au bout du monde, avec la mer qui se fracasse sur les rochers, en pleine nature sauvage. Le phare est submergé par les vagues qui s'écrasent contre les rochers. C’est impressionnant ! Ici, les rochers sont plus sombres, bruts… Vous apercevrez plein de petites criques pierreuses.

La presqu’île de Quiberon

La presqu’île de Quiberon, en Bretagne
© Adobe Stock / Christian Musat - La presqu’île de Quiberon, en Bretagne

Les plages sont beaucoup plus grandes. L’environnement est plus calme. Vous découvrirez, encore une fois, une nouvelle Bretagne, plus familiale. Les paysages sont plus doux. Il faut dire que l’exposition est différente. On est plus proche de l’estuaire de la Loire. La presqu’île est plus à l’abri que tout le chemin parcouru. Idéal pour une balade en famille.

Par David Genestal

Réalisateur et auteur du blog Carnets de rando

Voir plus