Que faire ?

Visitez
la France 

Tournée des sites culturels d’exception ou randonnées aux sommets. En amoureux sur la route des vins ou en croisière avec les enfants… Quel voyage en France ferez-vous cette fois-ci ?

Une journée en famille au Mont Saint-Michel

Devant l'abbaye du Mont Saint-Michel.
Sa silhouette est reconnaissable entre mille : fantastique village perché au milieu de la mer, le Mont Saint-Michel a de quoi stimuler l’imagination des petits comme des grands.

Ludique et intelligente, la visite du Mont Saint-Michel occupe au minimum une journée entière. Pour les plus petits, on n’oublie pas de se munir d’un porte-bébé : les dédales d’escaliers et de pavés sont impraticables en poussette !

10h. Découvrir le Mont depuis la baie
La balade pour rejoindre le Mont Saint-Michel.

Quelle que soit la route par laquelle on rejoint la baie du Mont Saint-Michel, sa haute silhouette se dévoile au hasard des virages : avant même d’arriver, les enfants jouent à cache-cache avec ce merveilleux "château sur l’eau" et s’amusent à le repérer à l’horizon. De quoi occuper les derniers kilomètres.

Depuis le parking, on a le choix entre emprunter une navette qui nous dépose à 200 m de l’entrée du site et faire le trajet à pied sur une grande promenade parfaitement sécurisée. Une balade de 45 minutes très agréable, qui laisse le temps d’admirer le Mont avant d’y pénétrer. Et c’est une belle occasion de parler aux enfants des milliers de pèlerins qui rejoignent le site à pied... depuis bien plus loin que cela !

11h. Se perdre dans les ruelles
Aucune voiture à l'horizon !

De minuscules escaliers escarpés serpentent entre deux murs. En grimpant, on se rêve chevalier. Au détour d’une maison, on guette l’arrivée d’ennemis imaginaires. Ici, aucun véhicule ne circule : les dédales de ruelles pavées et les centaines d’escaliers sont un gigantesque terrain de jeux pour les enfants. Avec ses échoppes médiévales et ses gargouilles, le Mont Saint-Michel les transporte dans une autre époque : magique !

11h30. Visiter la Merveille
Dans le cloître du Mont Saint-Michel.

C’est le nez en l’air que l’on entre dans l’abbaye du Mont Saint-Michel. Les petites jambes ont parfois du mal à arriver tout en haut des escaliers qui permettent d’y entrer mais le jeu en vaut la chandelle. Il faut patienter aux caisses pour acheter son ticket d’entrée (gratuit pour les moins de 18 ans), mais quelques bancs permettent aux petits de se reposer un moment avant d’attaquer la visite de la Merveille.

La gigantesque nef de l’abbatiale marque en effet le début d’une visite passionnante et très ludique pour les enfants, étonnés par cet ensemble qui ressemble tant aux châteaux de leurs histoires !

Le superbe cloître bénéficie de l’une des plus belles vues du Mont sur la baie : derrière une vitre, on surplombe tout le panorama. Vertigineux. Ensuite, on découvre le scriptorium, la salle des Hôtes, le réfectoire... ça résonne, et les cheminées sont tellement immenses que le père Noël doit y déposer beaucoup de cadeaux !

13h. Manger une crêpe, avec vue sur la mer
Le site abrite de nombreuses crêperies.

Pour le déjeuner, la tradition veut que l’on déguste la fameuse omelette de la mère Poulard : au XIXe siècle, cette aubergiste a bâti sa renommée sur son omelette cuite au feu de bois, qu’elle servait à toute heure aux visiteurs de passage. Une tradition qui a un prix ! Plus abordables, des dizaines de crêperies sont disséminées dans les ruelles, et raviront aussi les papilles des enfants. Avec vue sur la mer, souvent...

14h. Admirer la vue… et les goélands
Passage par les remparts pour profiter de la vue.

Par milliers, ils survolent le Mont Saint-Michel : mouettes et goélands sont des personnages à part entière de cette visite hors du commun. Depuis les remparts, on admire la baie qui s’étend à perte de vue, on s’amuse à repérer les navettes qui font les allers-retours entre le mont et le parking, à voir les piétons si petits... et on discute avec les goélands ! Habitués à l’homme, ils se laissent approcher de très près. Savez-vous les distinguer? Les mouettes ont la tête noire, et les goélands sont plus gros.

16h. Déguster les gâteaux de la mère Poulard
Des gourmandises à perte de vue !

Sablés au citron, palets bretons, galettes au caramel au beurre salé... Si la mère Poulard s’est fait connaître grâce à son omelette, ce sont aujourd’hui les gâteaux à son nom qui ont le plus de succès auprès des enfants. Dans les ruelles du Mont Saint-Michel, impossible de passer à côté. A déguster pour le goûter et à ramener à la maison...

Après cette jolie journée, cette fois, on peut prendre la navette !

Se rendre au Mont Saint-Michel, en Normandie