Top des expos à voir en France

S’émouvoir et se laisser transporter en admirant une œuvre, réfléchir sans détour au monde qui nous entoure, repenser notre rapport aux autres et à la nature. Partout en France, les grands musées accueillent des œuvres d’artistes internationaux. D’Yves Klein à Edvard Munch en passant par Fernand Léger et Nikki de Saint Phalle, offrez-vous un bain de culture avec notre sélection des plus belles expositions de l’année.

« Yves Klein, L’infini Bleu » aux Carrières des Lumières des Baux-de-Provence

Jusqu'au 2 janvier 2023

Une plongée immersive dans l’infini ciel bleu de la Méditerranée, dont Yves Klein, artiste majeur du XXe siècle, s’inspirera pour réaliser ses monochromes emblématiques. Considéré comme un bouclier immatériel et spirituel, le ciel est un élément central de l’œuvre de Klein qui, dans un contexte de conquête spatiale et d’armement nucléaire, partage avec ses contemporains un nouvel idéalisme autour de la liberté. On plonge donc dans le bleu sans hésiter...
Numérique et sensorielle, l’expérience peut se prolonger avec l’exposition Venise, la sérénissime, un voyage dans la ville de Venise, présentée en simultané aux Carrières des Lumières.

Visiter Les Carrières des Lumières aux Baux-de-Provence (Lien externe)

« Devenir fleur » au Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain de Nice

Du 10 novembre 2022 au 30 avril 2023

Emblèmes de la Côte d’Azur, les fleurs s’invitent dans 11 musées niçois à l’occasion de cinquième édition de la Biennale des Arts de Nice. A quelques foulées du célèbre marché aux fleurs du Cours Saleya et de l’iconique Promenade des Anglais, théâtre de la bataille des fleurs lors du Carnaval, le Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain (MAMAC) invite à une réflexion écologique et anthropologique autour des fleurs à partir de 80 œuvres d’artistes historiques, contemporains et émergeants des années 1960 jusqu’à aujourd’hui. Une balade poétique.

Visiter le MAMAC à Nice, sur la Côte d'Azur (Lien externe)

« Fernand Léger, la vie à bras le corps » au musée Soulages à Rodez

Jusqu'au 06 novembre 2022

« Saisir la vie à bras le corps » telle est la devise que Fernand Léger, peintre cubiste, assigne à son expérience artistique, et dont témoigne son œuvre moderne inspirée de Braque et Picasso. Grâce à des prêts d’œuvres du Centre Pompidou, et du musée national Fernand Léger de Biot, l’exposition tracera un parcours invitant à découvrir des thèmes chers à Léger : la ville moderne, le monde du travail, les loisirs ainsi que les relations qu’il entretenait avec Soulages.

Visiter le Musée Soulages à Rodez (Lien externe)

« A Table avec André Hambourg » aux Franciscaines de Deauville

Jusqu’au 1 janvier 2023

La nouvelle exposition du Musée André Hambourg abrité dans l’espace culturel Les Franciscaines, à Deauville, fait la part belle aux natures mortes ou plutôt aux « vies silencieuses » comme le peintre normand d’adoption aimait à dire. Un genre artistique singulier maintes fois réinventés au fil des époques. Au menu : des pommes et des poires bien sûr, des huîtres et des grandes tablées colorées et chaleureuses. L’exposition inclut également des œuvres d’artistes du 18e siècle à aujourd’hui tels que Jean-Siméon Chardin, Francis Harburger ou Daniel Spoerri. Bon appétit !

Visiter Les Franciscaines, à Deauville, en Normandie (Lien externe)

« Mimèsis » au Centre Pompidou-Metz

Jusqu'au 16 janvier 2023

« L’art imite la nature » disait Aristote : et quel thème plus récurrent dans l’art que la nature ? Cette année, le Centre Pompidou-Metz nous invite à considérer le design comme une véritable mimétique du vivant et de la nature, à travers les idées des grands designers de la modernité, en France, dans les pays scandinaves, ou encore au Japon. D’Alvar Aalto à Sori Yanagi en passant par les français Charlotte Perriand et Serge Mouille, découvrez, à travers des objets iconiques du modernisme, l’influence de la nature et du biomimétisme sur le design.

Visiter le Centre Pompidou-Metz en Lorraine (Lien externe)

« C’est pas du gâteau » à la Cité Internationale de la Gastronomie et du Vin de Dijon

Jusqu’au 30 avril 2023

Nouvelle attrait touristique de la capitale des Ducs de Bourgogne, La Cité Internationale de la Gastronomie et du Vin de Dijon dévoile les secrets de la pâtisserie française avec sa première exposition temporaire intitulée « C’est pas du gâteau ». Sous le patronage de Pierre Hermé, l’exposition débute par un tour du monde des desserts avant une plongée dans l’histoire des pâtisseries qui font la renommée de la France, et de leurs créateurs, macarons en tête. Galette des rois, bûche de Noël, pain d’épices, une spécialité locale, on exalte ses sens avant de s’initier à la cuisson virtuelle. Une visite à faire saliver les gourmets et amateurs de l’art de vivre français et bourguignon !

Visiter la Cité Internationale de la Gastronomie et du Vin à Dijon, en Bourgogne (Lien externe)

Venise en vedette aux Bassins des Lumières, à Bordeaux

Jusqu’au 2 janvier 2023

Aménagés dans l’ancienne base sous-marine de Bordeaux, depuis 2020, les Bassins des Lumières proposent des spectacles sons et lumières aux effets grandioses. Cette année, les visiteurs sont transportés à Venise, une balade immersive de 45 minutes entre canaux, ruelles et places. Une plongée dans l’histoire de l’Art, des mosaïques byzantines aux chefs d’œuvres de la Renaissance italienne. Une seconde projection, plus courte, met en lumière les peintures de bord de mer de l’artiste espagnol à la renommée internationale Joaquin Sorolla. Fabuleux !

Visiter Les Bassins des Lumières à Bordeaux (Lien externe)

« Champollion, La voie des hiéroglyphes » au Louvre-Lens

Du 28 septembre 2022 au 16 janvier 2023

À l’occasion du 200e anniversaire du déchiffrement des hiéroglyphes, le Louvre-Lens organise une grande exposition dédiée à l’une des écritures des plus fascinantes de la civilisation égyptienne : les hiéroglyphes. Les premiers textes égyptiens nous sont parvenus il y a plus de cinq millénaires (3100 av. J.-C), et ils ne furent déchiffrés qu’en 1822, par le savant français Jean-François Champollion. Une manière de prolonger autrement la visite de l’aile égyptienne du Louvre parisien et de célébrer les 10 ans de sa petite sœur à Lens.

Visiter le Louvre-Lens, dans les Hauts-de-France (Lien externe)

Un « Manifeste de fragilité », le MAC de Lyon à l’heure de la Biennale

Du 14 septembre au 31 décembre 2022

Rendez-vous incontournable des passionnés de création contemporaine, la 16e édition de la Biennale d’Art Contemporain de Lyon explore le thème de la fragilité et des résistances avec l’Histoire comme fil conducteur. Au Musée d’Art Contemporain de Lyon, l’exposition « Beyrouth et les Golden Sixties » puise dans l’histoire mouvementée du Liban pour mettre en évidence les interconnections entre l’art, la culture et la polarisation des idéologies politiques à partir d’œuvres d’art et documents d’archives issus de collections privées. Au premier étage, une seconde installation, « Les nombreuses vies et morts de Louise Brunet », reconsidère l’Histoire comme une somme de petites histoires où des voix marginales occupent une place centrale dans le récit national.

Visiter le MAC à Lyon (Lien externe)
Se rendre à la Biennale de Lyon (Lien externe)

« Celtique ? », au Musée de Bretagne, à Rennes

Jusqu’au 4 décembre 2022

Forêts légendaires, triskell, druides, musique folklorique… Depuis le Moyen-âge, la Bretagne est rattachée à la culture celte. Mais quand est-il vraiment ? Les Bretons sont-ils vraiment les héritiers de la civilisation celte apparue à l’âge de fer ? Profitez d’une visite à Rennes, capitale de la région Bretagne, pour percer ces mystères millénaires au musée de Bretagne. L’exposition « Celtique ? » permet de tester ses connaissances à l’aide de pièces de monnaie et d’œuvres d’art tels que les bustes sculptés de Trémuson, découverts en 2019. La visite évoque aussi l’influence celte dans la culture contemporaine comme la pratique du tatouage…

Visiter le musée de Bretagne à Rennes (Lien externe)

Niki de Saint Phalle exposée aux Abattoirs, à Toulouse

Du 7 octobre 2022 au 5 mars 2023

Haut-lieu d’art moderne et d’art contemporain en Occitanie, les Abattoirs de Toulouse rendent hommage à Niki de Saint Phalle (1930-2002) dans le cadre d’une exposition consacrée aux années 1980 et 1990. Une période prolifique pour l’artiste franco-américaine qui multiplie les commandes tout en élaborant son fameux Jardin des Tarots : Nikki de Saint Phalle créee des œuvres pour l’espace public comme la Fontaine Stravinsky face au Centre Pompidou, à Paris, des pièces de mobilier, de nombreux bijoux et lithographies, des objets gonflables et d’innombrables œuvres accessibles qui rendent le quotidien exceptionnel.

Visiter Les Abattoirs à Toulouse, en Occitanie (Lien externe)

« Le Voyage en Train » au musée d’Arts de Nantes

du 21 octobre 2022 au 5 février 2023

Paysages, territoires, mouvements, panoramas… L’essor des chemins de fer, au courant du 19e siècle, a révolutionné les voyages et notre conception du temps et de l’espace (mais aussi celle des artistes). Près de 200 ans après la mise en circulation des premières locomotives, le musée d’Art de Nantes narre l’aventure ferroviaire sous le prisme de la peinture. L’exposition » Le Voyage en Train » rassemble 80 œuvres montrant à la fois la critique et l’engouement suscité par cette évolution technologique majeure. Une installation contemporaine met en scène un train électrique miniature de quoi interroger le visiteur sur l’avenir du train, considéré encore aujourd’hui comme un mode de transport moderne, de par sa faible empreinte carbone. L’exposition, inédite en France, s’inscrit par ailleurs dans l’identité de Nantes marquée par l’imaginaire technique du musée Jules Verne aux Machines de l’île en passant par la future Cité des imaginaires.

Visiter le musée d'Arts de Nantes, dans les Pays de la Loire (Lien externe)

« Amitiés, créativité collective » au Mucem de Marseille

Du 19 octobre 2022 au 13 février 2023

Philosophes, écrivains, musiciens, cinéastes… Les artistes ont souvent misé sur l’amitié et la rencontre d’énergies créatrices pour produire des œuvres collaboratives spontanées souvent rejetées par les historiens académiques en dépit de leur grande valeur artistique. De « L’Album zutique » (1871), projet coécrit par une dizaine de poètes subversifs dont Verlaine et Rimbaud à L ’Œil cacodylate (1921) de Picabia et ses proches en passant par le Grand tableau antifasciste collectif (1960), cri de révolte chorale contre le colonialisme et la torture,
le Musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée lève le voile sur quelques-uns de ces travaux expérimentaux tout en posant la question des valeurs marchandes dans l’Art.

Visiter le Mucem à Marseille, en Provence (Lien externe)

Les expositions à ne pas manquer à Paris

Edvard Munch au musée d'Orsay, Claude Monet à la Fondation Louis Vuitton, Frida Kahlo au Palais Galliera, Gérard Garouste au Centre Pompidou, Sam Szafran au musée de l'Orangerie... La liste est longue des expositions incontournables cet automne à Paris ! Découvrez notre sélection.