13 villes françaises à vivre en mode slow cet automne

Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux, savourer à nouveau l’air du temps et les bonnes choses ? La France cultive cet art de vivre et le plaisir d’être ensemble qui font du bien. Autour d’un bon repas, le temps d’une belle exposition ou juste le nez en l’air, à pied, à vélo ou en bateau, on vous propose de (re)découvrir 13 villes françaises qui vont vous faire aimer l’automne ! A fond… mais en mode slow.

#1 - Tours et détours arty, dans le Centre Val de Loire

A Tours, on se contente souvent d’un petit tour "et puis voilà" sur la route des beaux châteaux du Val de Loire. A 1h de Paris, celle qui est aussi Cité internationale de la gastronomie mérite pourtant bien plus. Oui, ses quartiers historiques, son centre-ville en pierre de tuffeau, ses ruelles et placettes médiévales font voyager dans le passé. Mais sa place Plum’ (diminutif de Plumereau) est aussi, selon LonelyPlanet, la plus belle de France avec ses terrasses animées, été comme hiver ! Et pour un petit shoot d’art contemporain, le très design Centre de Création Contemporaine Olivier Debré (CCCOD) est à deux pas. Pour s’y rendre, ceux qui aiment prendront le tram signé… Daniel Buren. Arty, on vous dit !

Visiter Tours (Lien externe)

#2 - Strasbourg, d’Ill en îles à deux roues en Alsace

Savez-vous que Strasbourg est la première ville cyclable de France ? Alors, avant de vous lancer sur la Route des vins d’Alsace et ses villages fleuris, commencez par des pédalées douces entre les îles et canaux, les petits ponts et quais bucoliques de la capitale alsacienne. Au fil de l’Ill, cet affluent du Rhin qui enlace le centre historique et la ravissante Petite France, vous aurez toujours la majestueuse cathédrale comme grand phare. Et tout loisir de mettre pied à terre, ainsi pour découvrir le 5ème Lieu, nouvel espace d’exposition dédié au patrimoine et l’architecture. La bonne idée ? Vous la jouer durable y compris pour l’hébergement, en séjournant au Tandem, premier hôtel écoresponsable strasbourgeois et… cyclistes friendly, évidemment !

Visiter Strasbourg (Lien externe)

#3 - Lyon, entre food courts et traboules

Pour jouer à cache-cache avec les trésors du patrimoine lyonnais, traboulez, traboulons ! En arpentant les passages, escaliers dérobés et cours intérieures qui relient entre elles rues et ruelles des quartiers du Vieux Lyon et de la Croix Rousse, on découvre des merveilles, y compris en réalité augmentée grâce à l’appli "Traboules". Profitez-en pour compter les Bouchons, ces restaurants typiques mitonnant généreusement les spécialités locales. Et visitez les lieux faisant vibrer la cité de la gastronomie : le beau musée des Confluences bien sûr mais aussi 4 food courts, nouveaux temples culinaires en vue. Après La Commune, Heat et Food Traboule, Food Society et ses kiosques gourmands viennent de s’installer au centre commercial Lyon-Part-Dieu. Et il y a à voir autant qu’à manger !

Visiter Lyon (Lien externe)

#4 - Nantes, un voyage extraordinaire en Pays de la Loire

A l’arrivée, en train, il y a d’abord la lumineuse nouvelle gare et sa passerelle panoramique signées Rudy Riciotti, l’architecte du Mucem à Marseille. Ensuite, il suffit de suivre la ligne verte tracée au sol pour faire "Le Voyage à Nantes", un parcours ludique et artistique à travers la ville. En une soixantaine d’étapes, on se balade, toute l’année, à son rythme, à la rencontre des incontournables et trésors méconnus. En chemin, un grand éléphant et des machines extraordinaires comme sortis d’un roman de Jules Verne, un beau château, un passionnant Musée d’arts, un très animé Hangar à Bananes avec cafés et galeries branchées en bords de Loire, un belvédère-nid, à flanc de falaise, et bientôt un Arbre aux Hérons, gigantesque, assurent le spectacle… Prêts pour le départ ?

Visiter Nantes (Lien externe)

#5 - Amiens, croisière nature dans les Hauts-de-France

Une croisière potagère, entre carrés de poireaux, choux, carottes et parcelles fleuries, ça vous dit ? Et faire votre marché sur l’eau, directement auprès des petits producteurs du coin, ça vous botte ? Avec ses hortillonnages, un vieux terme local désignant des jardins flottants où l’on pratique la culture maraichère, Amiens est aujourd’hui dans le coup, naturellement ! En traditionnelle barque à cornet, au volant d’un bateau électrique ou à vélo, le long des canaux du ravissant quartier Saint Leu, vous allez adorer vous faufiler dans ce paysage aquatique. Un grand bol d’oxygène, de calme bucolique et de couleurs automnales à quelques centaines de mètres de la plus grande cathédrale gothique du monde. Sacrée escale en perspective !

Visiter Amiens (Lien externe)

#6 - Rouen, à petites foulées en Normandie

Jeanne d’Arc, les Impressionnistes ou encore Gustave Flaubert dont la Normandie fête en 2021 le bicentenaire de la naissance … Autant de fils rouges historiques et artistiques pour (re)découvrir Rouen, ses ruelles pittoresques, ses maisons à pans de bois, ses marchés gourmands mais aussi ses quais de Seine rendus aux piétons et cyclistes. Envie de vous défouler ? Osez un Run&Visit, une formule à petites foulées avec coach guide conférencière passionnée de running et d’Histoire. Puis faites une pause dans le vieux Rouen, à l’Aître Saint Maclou, tout juste restauré. Entre espaces d’exposition, galeries d’art et charmant jardin d’hiver, cet ancien cimetière ossuaire du Moyen-âge est une oasis de sérénité. Coup de cœur assuré!

Visiter Rouen (Lien externe)

#7 - Rennes, paradis des gourmands en Bretagne

Tous les samedis matins, place des Lices, c’est un tourbillon de couleurs et de senteurs. Maraichers et mareyeurs, producteurs locaux et militants du bien manger plantent leurs étals en rangs serrés. Bienvenue sur l’un des plus grands et plus anciens marchés de France dans une ville qui cultive autant la tradition de la galette saucisse que l’innovation bistronomique. A Rennes, bonnes tables et petites adresses gourmandes, bio et locavores agitent les papilles. Envie d’en tester quelques-unes ? C’est parti pour un Food Mood Tour à la découverte de quelques pépites culinaires : 3 heures, 6 étapes et autant de dégustations… Vous en voulez encore ? Sous les grandes halles de la Criée-marché Central, le Marché à Manger a pris l’habitude de réunir chaque 1er dimanche du mois le gratin des chefs et food trucks bretons dans une ambiance festive. A table !

Visiter Rennes (Lien externe)

#8 - Dijon, une belle Histoire en Bourgogne-Franche-Comté

Entre clos et vignobles prestigieux, la Bourgogne n’est jamais aussi belle qu’en automne lorsqu’elle se paillette de rouge et or. C’est aussi la meilleure saison pour savourer Dijon, ses goûteuses spécialités, sa douceur de vivre et, bientôt, sa Cité Internationale de la Gastronomie et du Vin. Dans le centre entièrement piéton, la capitale des Ducs de Bourgogne invite à musarder entre maisons à colombages, églises romanes et gothiques, hôtels particuliers et halles gourmandes où l’on recommande le brunch du dimanche. Pour ne rien manquer, suivez la chouette ! Le porte-bonheur des Dijonnais, sculpté sur les contreforts de la cathédrale, ponctue 22 étapes depuis la Place Darcy et son ravissant jardin renaissance. Le Palais des Ducs, la Tour Philippe le Bon, le Musée des Beaux-Arts… Mais quelle Histoire !

Visiter Dijon (Lien externe)

#9 - Bayonne, le sens de la fête en Nouvelle-Aquitaine

Ongi Etorri veut dire bienvenue en basque. Vous n’avez pas fini d’entendre cette jolie formule car ici à Bayonne, comme dans tout le Pays basque, on a le sens de l’accueil ! Voilà donc une ville qui saura vous retenir avec son centre historique biscornu et coloré, ses maisons à colombages collées-serrées, ses bastions, ses halles gourmandes et son imposante cathédrale gothique. Et vous donner envie de revenir, ne serait-ce parce qu’en 2024 y rouvrira le musée Bonnat-Helleu avec son inestimable collection d’œuvres de Raphaël, Michel-Ange et Leonard de Vinci, la plus grande après le Louvre ! En attendant, de chaque côté de la Nive, Grand et Petit Bayonne ont déjà tout pour plaire. Circuit Chocolat ou Street art (une autre spécialité locale méconnue) ? On vous conseille les deux !

Visiter Bayonne (Lien externe)

#10 - Toulouse, côté fleuve et canaux en Occitanie

Bien sûr, il y a la Place du Capitole, le cœur emblématique de Toulouse et tout autour une impressionnante concentration de monuments remarquables, de la Basilique Saint-Sernin récemment rénovée au Couvent des Jacobins en passant par le somptueux hôtel particulier d’Assézat (dont le musée devrait rouvrir au printemps 2022) sans oublier Les Abattoirs et leur collection d’art contemporain. Mais la ville rose, cité de l’espace et de l’aéronautique, déroule aussi son fil vert le long de la Garonne. Et il fait bon pédaler dans la douce lumière automnale sur les quais et chemins de halage ombragés de platanes centenaires et bordés de superbes maisons. On fait la pause sur l’animée Place Saint-Pierre ou Port de la Daurade. Et ensuite ? Si vous poussiez jusqu’au Canal du Midi… ?

Visiter Toulouse (Lien externe)

#11 - Plein la vue à Marseille, en Provence-Côte d’Azur

Depuis la Canebière, l’arrivée sur le Vieux Port provoque toujours un petit coup au cœur. Et pas seulement parce qu’on peut s’y mettre la tête à l’envers sous la grande ombrière miroir imaginée par Norman Foster. Ici, toute l’année, à n’importe quelle heure, la lumière est magnifique. A gauche, sur la colline, la Bonne Mère veille. A droite, le pittoresque quartier du Panier, autour de la Vieille Charité dépayse. C’est par ses ruelles semées de terrasses et boutiques de créateurs puis une vertigineuse passerelle qu’on peut rejoindre le MuCEM. Dans sa résille de béton, la nouvelle star de la cité phocéenne a de l’allure ! Expo ou pas, ne manquez pas l’ascension vers le toit par la coursive ajourée. Ombres et lumières, ciel et Méditerranée… Points de vue de toute beauté !

Visiter Marseille (Lien externe)

#12 - Ajaccio, en passant par les Sanguinaires en Corse

En Corse, l’été peut jouer les prolongations jusqu’en octobre voire novembre. Une arrière-saison qui va bien à Ajaccio et son golfe enchanteur. Alors, si vous avez raté l’expo que la Grande Halle de la Villette à Paris a consacré à Napoléon l’enfant du pays, il n’est pas trop tard pour suivre ses traces dans sa ville natale. Fan ou pas de l’empereur des Français, le circuit vous guidera forcément sur la lumineuse place Foch, vers la Maison Bonaparte et l’incontournable Palais Fesch, où loge le musée des Beaux-Arts avec une inestimable collection de peintures italiennes. Vous préférez prendre le maquis ? Empruntez le Sentier des crêtes pour une randonnée aux senteurs de myrte, ciste et immortelle. Au coucher du soleil lorsque le Golfe d’Ajaccio et les îles Sanguinaires s’embrassent, émotions garanties.

Visiter Ajaccio (Lien externe)

#13 - Paris, toujours plus !

Par quoi commencer ? Le Musée Carnavalet-Histoire de Paris ? L’Hôtel de la Marine place de la Concorde ? La Collection Pinault à la Bourse du Commerce ? Ou La Samaritaine et ses nouveaux espaces shopping, beauté, restauration … ? Paris, encore et toujours, tient sa réputation et va vous tourner la tête. La ville-lumière a étrenné de nouveaux atours, et enchainé en quelques semaines les ouvertures-évènements. Cela tombe bien car l’automne est certainement la plus belle saison pour la (re)visiter, jamais plus romantique que lorsque les frondaisons de ses parcs et jardins se poudrent d’or. Et comme côté belles et grandes expos, Picasso, Rodin, Botticelli ou en encore Dali et Banksy sont de la partie…Dépêchez-vous, on vous attend !

Visiter Tourisme (Lien externe)

Aller
plus loin