Que faire ?

Visitez
la France 

Tournée des sites culturels d’exception ou randonnées aux sommets. En amoureux sur la route des vins ou en croisière avec les enfants… Quel voyage en France ferez-vous cette fois-ci ?

8 façons de redécouvrir la Provence en hiver

Surprenante Araignée de Louise Bourgeois au Château La Coste
Pour vous, Provence = été + piscine + lavande ? Détrompez-vous ! Ce territoire de toute beauté offre en hiver de très belles surprises. Dotée d’un climat doux et d’un ciel bleu lumineux, la région saura dévoiler un charme tout autre en basse saison. Suivez le guide.
Grimper aux Baux-de-Provence.

Just a whole lotta rock 'n' roll 🎵 #ruins

Une publication partagée par l i z z i e (@lizziecritt) le

Perché sur son nid d’aigle, ce village fortifié est pris d’assaut par les visiteurs chaque été. Mais en hiver, ses étroites ruelles pavées et les vestiges minéraux de son château respirent la tranquillité. À ne pas manquer, une expo lumineuse aux Carrières de Lumières et une belle balade autour du rocher.

Découvrir la Sainte-Victoire autrement.

À l’est d’Aix-en-Provence, cette montagne que Cézanne a immortalisée une soixantaine de fois est le symbole de la Provence. Au lieu d’une ascension harassante sous un soleil de plomb, imaginez le chemin des Crêtes à la saison des flocons, et, sur votre chemin, quelques rencontres avec les chèvres et les moutons.

Affronter les calanques sous un bleu profond.

Les calanques, ces criques aux falaises escarpées d’une blancheur éclatante, se révèlent encore plus impressionnantes sous l’intense lumière de l’hiver. Vingt kilomètres de criques escarpées et immaculées… ou le début d’une belle aventure, à vélo, à pied ou en rappel.

S’abreuver d’art au château La Coste.

Installation in situ de Daniel Buren, bâtiment signé Tadao Ando, mobile de Calder, araignée de Louise Bourgeois, profitez des charmes d’un domaine viticole exceptionnel pour appréhender l’art contemporain au détour d’une promenade entre les ceps. Cet hiver 2017-2018, c’est l’artiste JR qui est à l’honneur...

Flâner sans agitation à Marseille.

📍📽🌇 #streetart #streetphotography #playground #urban #event #industrial #brand #marseille #work

Une publication partagée par Tristan Bto (@tristanbto) le

La ville se dévoile à la saison tranquille. Découvrez sans file d'attente le Mucem et l’architecture signée Rudy Ricciotti, visitez l’hospice de la Vieille Charité sans la foule habituelle, et testez en initié le programme culturel éclectique de la Friche de La Belle de Mai.

Se lécher les babines à Puyricard.

Le village de Puyricard est le rendez-vous secret des vrais gourmands. Chocolats fins, orangettes, calissons, fruits confits... Quand un chocolatier provençal vous ouvre ses portes, la température extérieure est très vite oubliée.

Marcher sur les pas de Van Gogh à Arles.

C’est par un temps de neige exceptionnellement rude, le 20 février 1888, que Vincent van Gogh est arrivé à Arles. Il y passera 14 mois particulièrement prolifiques, inspiré par la lumière et les couleurs des saisons de Provence. Pour replonger dans l’histoire dans les mêmes conditions, poussez la porte de la fondation Van Gogh et arpentez la ville quand les températures dégringolent.

Fêter les olivades en Haute-Provence.

Sur les hauteurs de Manosque, et tout autour, le mois de novembre est celui de l’olive. Pour s’initier à la culture vivante et gourmande de l’olivier, et pour goûter la première huile de l’année, aux notes d’artichaut, de poivre et d’herbe coupée : rendez-vous au moulin de Gouvan, à Forcalquier, ou à l’écomusée L’Olivier, à Volx.

Se rendre en Provence