Savon de Marseille : un savoir-faire provençal

Inspiration

MarseilleProvenceCulture et patrimoineSavoir-faire et ShoppingVilles

Die echte Marseille-Seife enthält mindestens 72 % pflanzliche Öle.
© marcomayer / Getty Images - Die echte Marseille-Seife enthält mindestens 72 % pflanzliche Öle.

Temps de lecture: 0 minPublié le 4 octobre 2023, mise à jour le 13 juin 2024

Le savon de Marseille est l’un des produits provençaux incontournables de la région. Partez à la découverte de son histoire et de ses secrets de fabrication dans les savonneries et les musées marseillais.

Se glisser dans la peau d'un savonnier 

Le musée du savon de Marseille proposé par la savonnerie La Licorne se veut ludique et permet en de se glisser dans la peau d’un savonnier en personnalisant votre création. Il retrace l’histoire et le processus de fabrication via une démonstration. Des objets insolites et rares tels que les premières affiches publicitaires, et des objets du patrimoine vous attendent pour plonger au cœur de la culture Marseillaise autour du savon. Un espace sensoriel, quant à lui, testera vos sens. Il vous permettra aussi de découvrir la multitude de senteurs associées au savon de Marseille.  

Musée du savon de Marseille La Licorne 

Avec La Corvette et Le Sérail, Fer à Cheval fait partie des trois dernières savonneries traditionnelles à Marseille.
© Philippe Petit / Paris Match - Avec La Corvette et Le Sérail, Fer à Cheval fait partie des trois dernières savonneries traditionnelles à Marseille.

Retour sur l'histoire du savon de Marseille 

L’historien Patrick Boulanger nous rappelle les grandes dates de l’épopée du savon : "Dès le 13e siècle, Marseille abrite des petits ateliers de saponification à chaud, à base d’huiles de Provence mélangées à des soudes extraites de plantes brûlées. En 1688, Louis XIV en réglemente la fabrication, avec des huiles d’olives pures, sans autre corps gras. Les savonniers les font venir de Crète et d’Italie."

Au moins 72% d’huile végétale

Petit à petit, les huiles d’olive sont remplacées par des huiles de colza, de pavot, ou de sésame. Vers 1825, les savonniers adoptent les soudes artificielles, puis la soude à l’ammoniaque de Solvay. Enfin, en 1906, le chimiste François Merklen fixe le pourcentage d’huile végétale à 72%, complété par de la soude et de l’eau.

"Aujourd'hui, trois savonneries traditionnelles subsistent à Marseille".

Ce mélange précis est toujours en vigueur, et c’est avec un maître savonnier que le visiteur du musée peut fabriquer son authentique savon sur place.

"Aujourd’hui, seulement trois savonneries traditionnelles subsistent à Marseille, qui utilisent la cuisson en chaudrons : Le Sérail, Fer à Cheval et la Corvette", précise l'historien.

La Savonnerie du Midi, créatrice de la marque La Corvette, a, elle aussi, décidé de consacrer un musée au célèbre petit cube marseillais. Le musée se situe dans son usine, en plein cœur du quartier des Aygalades, dans le 15ᵉ arrondissement de Marseille.

Autour de sa salle des chaudrons, la savonnerie du Midi qui fabrique la marque La Corvette se prépare à ouvrir son musée du savon de Marseille.
© Savonnerie du Midi - Autour de sa salle des chaudrons, la savonnerie du Midi qui fabrique la marque La Corvette se prépare à ouvrir son musée du savon de Marseille.

Au programme, un parcours de visite pour mettre en avant le processus de fabrication et des espaces d’expositions qui permettront d’admirer l’une des plus riches collections privées de Savons de Marseille : celle de Vittorio et Josette Quittard, deux Marseillais passionnés depuis 20 ans par l’histoire de ce savon. 

Musée du savon de Marseille La savonnerie du Midi 

Gare aux contrefaçons

De couleur verte pour les soins corporels, et beige (une couleur due à l’huile de coprah) pour le linge, le savon de Marseille est aussi écologique qu’économique ! Il est toutefois très concurrencé par des produits de synthèse. Il faut se montrer prudent, car en l’absence de label protégé, 95 % des savons vendus dans le monde avec la mention "de Marseille" sont fabriqués en Chine ou en Turquie… Une raison de plus pour venir à Marseille découvrir la version authentique !

Pour aller plus loin : 

- Préparez votre séjour à Marseille

Conseils et recommandations

Envie d'une escapade marseillaise pour découvrir l'histoire du savon de Marseille ? Pour venir explorer le Vieux-Port et Notre-Dame de la Garde, privilégiez le train. Une fois en ville, de multiples moyens de mobilité douce sont à votre disposition pour vous déplacer sans voiture durant votre séjour. 

Par Catalina Cueto

Journaliste indépendante, spécialisée Voyage.

Voir plus