Que faire dans le Massif des Vosges ?

Au cœur d’un patrimoine naturel exceptionnel, le massif des Vosges est la destination incontournable du paysage de l’Est de la France. De superbes panoramas pour une escapade sportive ainsi qu’un cadre idyllique à la découverte des lacs et chaumes vosgiens. Le massif des Vosges c’est aussi, un terroir gourmand, une terre revigorante pour un voyage des plus ressourçants.
Les visites à ne pas manquer dans le Massif des Vosges


• Le lac de Gérardmer

Ce Lac d'origine glaciaire perché à 666 m d'altitude, est le plus grand lac naturel du Massif des Vosges. D'une superficie de 115 hectares, sa profondeur peut atteindre 38 m. Il est aménagé d'un sentier pédestre balisé de 6 km. De nombreuses activités nautiques y sont proposées et la baignade est surveillée de juin à septembre (uniquement à la plage de l'Union Nautique).

• La ligne bleue des Vosges

Bien connue des français, la ligne bleue des Vosges qui doit son nom à Jules Ferry, représente la frontière entre l'Alsace et une partie de la Lorraine, après qu'elles furent conquises par les Allemands en 1871. Sur les 18.000 km de sentiers balisés que compte le Massif des Vosges, la "Ligne Bleue" offre à elle seule 3 sentiers de Grandes Randonnées de 7 à 9 jours chacun, avec plusieurs possibilités de boucles de 2 à 5 jours chacune. À ces sentiers pour grands marcheurs, viennent s'ajouter 38 balades à la journée, pour les marcheurs de tous niveaux.

• Le Lac Blanc

Ce lac d'altitude du Massif des Vosges se situe sur la commune d'Orbey. Son nom lui viendrait de la couleur du sable très clair qui en tapisse le fond. Situé à 1055 mètres d’altitude au fond d'un cirque glaciaire naturel, il est cerné par d'énormes rochers (dont le plus connu en forme de forteresse appelé le « château Hans ») et une forêt de sapins. Une statue de la Vierge perchée sur le Château Hans, domine le lac.

• Le château du Haut-Koenigsbourg

Visible de loin, la silhouette caractéristique de ce château médiéval du 12e siècle, entièrement restauré, règne sur le paysage alsacien depuis près de 900 ans. Du haut de ses 757 mètres d’altitude, au cœur de la forêt vosgienne, il domine la route des vins, offrant un panorama imprenable sur la plaine d'Alsace, les vallées et les ballons des Vosges, la Forêt-Noire et les Alpes (quand le temps est clément...). L'intérieur du Château du Haut-Koenigsbourg vous ramène au Moyen Âge. Tours, bastions, donjon, herse et pont-levis, tout y est...

• Les Hautes-Mynes

L'exploitation des mines de cuivre du Thillot par les Ducs de Lorraine, remonte à 1560, atteignant son apogée au XVIIème siècle. Elle a perduré jusqu’en 1761. On y utilisait une technique révolutionnaire, d’extraction du minerai à l’explosif. Un sentier de découverte en pleine montagne permet de découvrir les vestiges de cette activité, avec maquettes, vidéos, matériel et outils pour comprendre la vie des mineurs de cette époque.

• Le parc animalier de Fougerolles à Saint-Valbert

Cette écobalade pour les apprentis naturalistes (application à télécharger sur tablette ou smartphone) permet de découvrir les animaux de nos forêts, comme le cerf Sika, le chamois, le mouflon, le bouquetin, ... Balade idéale en famille, à travers un parcours ombragé sur 2,6 km.

• Le Hartmannswillerkopf, haut lieu de mémoire de la Première Guerre mondiale

Surnommé "la montagne de la mort" ou "la mangeuse d’hommes", ce promontoire qui s'élève à 956m d'altitude au-dessus de la plaine d'Alsace a été le théâtre de terribles combats. 30 000 hommes – français et allemands – y périrent broyés sous un déluge de feu et d’acier.
Classé monument historique, le site abrite l’un des quatre monuments nationaux dédiés à cette période tragique. Deux circuits de visites sont proposés : une ascension de 30mn du "Vieil-Armand" jusqu’à sa grande croix ou un parcours de 2h30 parmi les tranchées et les anciens abris.

• La cathédrale Saint-Dié de Saint-Dié-des-Vosges

Cet élément incontournable du patrimoine du massif des Vosges a été façonné du Moyen-Âge à nos jours. Témoins de l'évolution de l'art sacré au cours de l'histoire, l'édifice mêle harmonieusement les styles (roman, gothique, classique, moderne, contemporain). La façade est du XVIIIe siècle. Des XIIe et XIIIe siècles subsistent : la nef romane, les voûtes à croisée d'ogives, le chœur, l'abside et le transept gothique. Les éléments contemporains de la cathédrale sont de véritables joyaux, comme les vitraux réalisés par Jean Bazaine, le grand orgue inauguré en 2009 et le mobilier créé par l'artiste P. Kaeppelin.

• Le site archéologique de Grand

Important sanctuaire dans l'Antiquité et haut lieu de spectacles sous l'Empire, le site de Grand fût édifié à la fin du 1er siècle. À la mesure du nombre de pèlerins qui se pressaient ici pour vénérer Apollon Grannus (dieu Guérisseur) sous l'empire romain, son amphithéâtre est l’un des plus imposants de l'époque avec un grand axe de 148m. On y venait surtout profiter des vertus thérapeutiques de l’eau du plateau des "Hauts Pays", mais aussi pour y assister à des combats de gladiateurs et d'animaux sauvages...

• L'observatoire de Merelle

Il faut avoir le cœur bien accroché et ne pas souffrir du vertige pour entamer cette superbe randonnée (assez physique) au départ du lac de Gérardmer. Depuis la tour où l'on ne peut monter que 4 personnes à la fois, on a un très joli point de vue sur le lac. La descente du retour vaut aussi le déplacement, avec des cascades en toile de fond.

Les activités incontournables dans le Massif des Vosges


• Arpenter le parc naturel des Ballons des Vosges

Les amoureux de nature et de grands espaces seront à leur aise dans cet immense territoire créé en 1989 à l'initiative des deux régions Grand Est et Bourgogne Franche-Comté. Il regroupe 198 communes réparties sur quatre départements : les Vosges, le Haut-Rhin, le Territoire de Belfort et la Haute-Saône. Il s’étend sur 2921 km², de la vallée de Sainte-Marie-aux-Mines jusqu’aux portes de Belfort et de Luxeuil-les-Bains. Acteur clé de la préservation des patrimoines, le Parc naturel régional des Ballons des Vosges contribue aussi au dynamisme économique de ce territoire de moyenne altitude.


• Pour les fans de ski de fond, direction Ventron

Aux portes de l'Alsace en plein cœur du Massif Vosgien, partez à la découverte de Ventron, petite station familiale au cadre verdoyant et naturel, située à 640 m d'altitude. La station de ski de "Ermitage Frère Joseph", située à 4 km du centre ville, propose plus de 120 km de sentiers balisés par le Club Vosgien... un paradis pour les amateurs. De la balade familiale ( La Cascade du Cuisinier et La station de ski Ermitage Frère Joseph) aux sentiers de grande randonnée, il y en a pour tous les goûts !


• Se ressourcer à la balnéo de Ribeauvillé

Entre deux journées de découverte du Massif des Vosges et d'activités physiques, vous pouvez faire un break et apprécier un moment de détente dans les bassins du centre de balnéothérapie de Ribeauvillé, tout en bénéficiant d'une vue exceptionnelle sur les châteaux environnants.
Avec 2 bassins intérieurs et 1 bassin extérieur à 34°C, 5 cabines de soins, hammam, sauna, jacuzzi et solarium, l'espace balnéo a été conçu pour laisser entrer toute la lumière de l’extérieur par d’immenses baies vitrées, permettant ainsi de profiter de l'environnement naturel.

• Prendre de la hauteur en varappant le Spitzkoepfe

Les alpinistes chevronnés pourront accéder au site naturel d'escalade "Spitzkoepfe" par la route au niveau de Metzeral. Ce terrain d'aventure non conventionné et non équipé est composé d'arêtes granitiques uniquement et ne bénéficie que de quelques anneaux de rappel. Ces arêtes qui ne sont accessibles qu'aux alpinistes chevronnés offrent un spectacle aérien sur le lac du Fischboedlé. Attention : bien vérifier les conditions météorologiques avant de partir.

• Faire le plein de sensations au canyon de Seebach

Autre type de sensation que peut offrir le Massif des Vosges : le canyoning. Le site du Seebach situé à Sewen, à proximité du Lac d’Alfeld et du Ballon d’Alsace, apportera toutes les sensations aquatiques recherchées aux débutants et aux amateurs de niveau intermédiaire.
Ce canyon est entouré d’une végétation et d’une forêt dense lui donnant un cadre particulier et enchanteur. C’est l’unique canyon alsacien et il doit sa renommée à ses obstacles divers et variés : toboggans naturels, descentes en rappel et franchissement d’une cascade, avec des sauts de 2 à 5 mètres.

• Avoir des ailes en parapente au-dessus du Treh-Markstein

Si la varappe et le canyoning n'ont pas assouvi votre recherche d’émotions fortes et de vues imprenables sur le Massif vosgien, vou pouvez aussi admirer lacs et montagnes depuis les airs lors d’un vol en parapente dans les Hautes-Vosges d’Alsace. Les écoles locales de vol libre offrent des possibilités de départ variées et vous proposent des vols découverte, des vols en biplaces et des stages d’initiation. Avis aux amateurs de sensations fortes !

• S’évader en pleine nature avec ses raquettes à neige à la station du lac Blanc

Pour découvrir la montagne et ses paysages tout en douceur, la station du Lac Blanc propose plusieurs circuits de raquettes balisés, de niveaux de difficulté variables (de 3 à 14 kms, soit de 1h à 4h30 environ) et accessibles aux débutants dès 6 ans. Une façon originale de se retrouver et de partager les joies d'une activité nature encadrée par un professionnel.


• Philosopher au jardin de Berchigranges

Ce magnifique jardin est le fruit d'un travail acharné. Il a fallu 20 ans pour modeler le paysage et installer cet éden végétal sur ces crêtes vosgiennes, déplaçant des montagnes, sculptant le terrain, apprivoisant l'eau, sélectionnant et acclimatant plus de 4000 variétés de végétaux... De quoi méditer sur la volonté des bâtisseurs et créateurs de beauté.

• Se faire la belle en cure à Plombières-les-Bains

Dénuées d’effets secondaires, les cures Thermales entrent dans le traitement de nombreuses pathologies chroniques et sont accessibles à tous les patients, jeunes ou plus âgés.
Issues de couches granitiques profondes, les eaux de Plombières-les-Bains cheminent le long d’une faille sismique de 1600 mètres de profondeur avant de jaillir à l’air libre, naturellement chaudes et bienfaisantes. Depuis l’antiquité, on vient se soigner dans les eaux chaudes et salvatrices de Plombières.

Se rendre dans les Vosges 

Aller
plus loin