Itinéraires culturels du Conseil de l’Europe : et si on redécouvrait le patrimoine français ?

Inspiration

Culture et patrimoine

Les routes de Saint-Jacques-de-Compostelle font partie des 31 itinéraires culturels traversant la France certifiés par le Conseil de l'Europe.
© Luc Olivier / Shutterstock - Les routes de Saint-Jacques-de-Compostelle font partie des 31 itinéraires culturels traversant la France certifiés par le Conseil de l'Europe.

Temps de lecture: 0 minPublié le 12 décembre 2023

Les routes de Saint-Jacques de Compostelle, fil rouge des pèlerinages depuis le Moyen Age, mais aussi la route des Vikings sillonnant la Normandie, celles des civilisations mégalithiques en Bretagne ou une balade Art nouveau en Lorraine... Pas moins de 31 itinéraires culturels certifiés par le Conseil de l’Europe quadrillent la France comme autant de chemins de traverse invitant à visiter, échanger, partager, faire des rencontres interculturelles, et comprendre le lien qui relie les Européens. Les itinéraires culturels sont une promesse d’itinérance dans un environnement privilégié avec des sites et paysages exceptionnels. Suivez le guide !

La France, carrefour de 31 itinéraires culturels européens

Lancé en 1987, le programme des itinéraires culturels du Conseil de l’Europe n’a cessé de tailler la route depuis. Aujourd’hui, 47 itinéraires sillonnent le continent européen dont 31 traversent la France. Chemins de pèlerinages comme ceux de Saint-Jacques-de-Compostelle, premier itinéraire à avoir été labellisé, routes liées à des personnages historiques, à des pratiques artistiques ou au patrimoine matériel ou immatériel vivant de l’Europe… Plus de 3500 lieux culturels sont à découvrir à son rythme, à vélo, à cheval ou à pied, en choisissant l’une ou l’autre des thématiques. Pour préparer votre voyage, une carte interactive permet de zoomer sur chaque itinéraire : parcours à emprunter, sites culturels ou naturels à visiter, thèmes abordés… Des évènements sont prévus prochainement aux points de rencontre entre plusieurs itinéraires, comme la cathédrale Notre-Dame de Paris située au carrefour de 8 routes, telles que la Destination Napoléon ou la route des Impressionnistes ! Voici notre sélection de circuits pour vous donner envie d’arpenter les chemins français de la connaissance.

La Route européenne de la culture mégalithique, en Bretagne

A Saint-Jean-Brévelay, en Bretagne, le menhir de Goh-Menhir mesure 6 mètres de haut.
© Philippe Gouezin / Golfe du Morbihan Vannes Tourisme - A Saint-Jean-Brévelay, en Bretagne, le menhir de Goh-Menhir mesure 6 mètres de haut.

Plus de 550 sites mégalithiques (de megas, « grand » et lithos, « pierre ») subsistent encore en Bretagne, et plus particulièrement dans le Morbihan, notamment des sépultures et sanctuaires pour le culte des astres. Impossible de tous les voir mais les visiteurs peuvent en découvrir un grand nombre en chemin, de quoi plonger dans l’univers fascinant de cette civilisation de chasseurs-cueilleurs née en Bretagne il y a 7000 ans. Outre Carnac, le plus célèbre site avec ses alignements totalisant plus de 3000 menhirs, d’autres lieux moins connus méritent une halte : sites mégalithiques des Landes de Lanvaux dont les pierres dressées sont les plus hautes du département, cairn (tumulus recouvrant une tombe) aux décors gravés de l’île de Gavrinis, ou cromlech (menhirs placés en cercles) d’Er Lannic en partie immergé dans la mer…

Le Réseau Art Nouveau en Lorraine

Chef d'œuvre de l'Art Nouveau, la Villa Majorelle située à Nancy, en Lorraine est une visite incontournable de l'itinéraire culturel européen Art Nouveau Network.
© Musée de l’École de Nancy / Damien Boye - Chef d'œuvre de l'Art Nouveau, la Villa Majorelle située à Nancy, en Lorraine est une visite incontournable de l'itinéraire culturel européen Art Nouveau Network.

L’Art nouveau est célébré en France dans le cadre d’un itinéraire culturel européen réunissant plusieurs sites autour de la ville de Nancy, en Lorraine. Entre matériaux et motifs décoratifs, la route explore la richesse de ce mouvement artistique inspiré par les formes, notamment les fleurs et les plantes, et les lignes courbes. Les collections du Musée de l’Ecole de Nancy mettent en lumière la diversité des supports (verre, vitraux, luminaires, mobilier, céramique, cuir ou textile), des métiers et des savoir-faire. Parmi les autres étapes incontournables à découvrir, la cristallerie Daum, manufacture d’art depuis les origines et la Villa Majorelle, bijou ciselé par le célèbre ébéniste éponyme. On plonge dans l’effervescence artistique de la région au tournant du XXe siècle, véritable laboratoire de l’Art nouveau en France !

Les Routes de Saint-Jacques-de-Compostelle

Au cœur de l'Auvergne, la ville du Puy-en-Velay est considérée comme la capitale historique des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, l'un de premiers itinéraires culturels du Conseil de l'Europe.
© Boris Stroujko / Shuttestock - Au cœur de l'Auvergne, la ville du Puy-en-Velay est considérée comme la capitale historique des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, l'un de premiers itinéraires culturels du Conseil de l'Europe.

Depuis la découverte du tombeau présumé de l’apôtre Saint-Jacques nommé Le Majeur, au XIe siècle, les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle n’ont cessé d’attirer les voyageurs avides de spiritualité et de découvertes. Premiers à avoir été certifiés lors de la création des itinéraires culturels du Conseil de l’Europe, cinq chemins irriguent le sol français, de la via Turonensis passant par Paris et la Nouvelle-Aquitaine, à la via Podiensis, reliant Le Puy-en-Velay dans le Massif central à Saint-Jean-Pied-de-Port, au pied des Pyrénées. A pied, à vélo ou à cheval, c’est la voie royale avec 1567,8 km de chemins ponctués de pépites : plateau sauvage de l’Aubrac, trésors de l’art roman comme la magnifique abbaye de Conques, villages médiévaux aux façades sculptées et paysages à grand spectacle du Béarn et du Pays basque.

La Route des Vikings, en Normandie

Le château de Caen, construit vers 1060 par Guillaume le Conquérant, est situé sur la Route des Vikings, en Normandie.
© Dimm3d / Shutterstock - Le château de Caen, construit vers 1060 par Guillaume le Conquérant, est situé sur la Route des Vikings, en Normandie.

C’est un itinéraire culturel idéal pour les familles traversant la Normandie sur les traces de l’épopée Viking, peuple guerrier scandinave qui colonisa la région au Moyen-Age. A Falaise, au château de Guillaume Le Conquérant, on célèbre la mémoire du plus emblématique des ducs de Normandie le temps d’une visite immersive en 3D entre donjons-palais et remparts. A Rouen, le plus important des comptoirs de commerce, c’est Rollon le Marcheur, premier duc de Normandie qui guide les pas des visiteurs dans l’univers des guerriers Viking dont les fameux drakkars remontaient la Seine, semant la terreur sur leur passage. Et à Bayeux, on tisse le fil de la conquête de l’Angleterre en 1066 en contemplant la célèbre tapisserie, incroyable récit brodé long de 70 mètres ! Inscrite sur le registre Mémoire du Monde de l’Unesco, l’ouvrage retrace l’épopée militaire des Normands tout en donnant des informations précieuses sur l’architecture, l’armement et la vie quotidienne de l’époque.

La Route des Phéniciens entre Côte d’Azur, Provence et Occitanie

Fondée par les Phéniciens, Marseille est une étape incontournable sur la Route des Phéniciens, l'un des itinéraires culturels du Conseil de l'Europe permettant de découvrir des vestiges antiques.
© Vlad Prokopenko / Shuttestock - Fondée par les Phéniciens, Marseille est une étape incontournable sur la Route des Phéniciens, l'un des itinéraires culturels du Conseil de l'Europe permettant de découvrir des vestiges antiques.

Phéniciens, mais aussi Romains, Grecs, Etrusques ou Celtes, le pourtour de la Méditerranée est un creuset d’échanges entre les civilisations depuis l’Antiquité. De Menton sur la Côte d’Azur à Perpignan, en Occitanie, en passant par Marseille et la Provence, grand port commercial depuis l’Antiquité, les villes de la côte mais aussi de l’arrière-pays méditerranéen regorgent de sites et de musées où l’on peut admirer masques, sculptures, verreries et autres objets d’art légués par l’histoire. Nîmes et ses arènes, Orange et ses monuments - classés au Patrimoine mondial de l’Unesco - ou encore Narbonne et les trésors du musée Narbo Via (plus de 9000 pièces retraçant l’héritage de la première colonie romaine installée au-delà des Alpes). Cap sur les chemins buissonniers de l’Antiquité sous le soleil du sud de la France !

La Route du fer, dans les Pyrénées

Sur le parcours de la Route du Fer, l'un des itinéraires culturels européens, les randonneurs peuvent visiter les forges de Pyrène, situées à Montgailhard, dans les Pyrénées.
© Renaud Fourcade - Sur le parcours de la Route du Fer, l'un des itinéraires culturels européens, les randonneurs peuvent visiter les forges de Pyrène, situées à Montgailhard, dans les Pyrénées.

Quand on évoque les Pyrénées, on pense alpages et stations de montagne. Mais du fait de sa richesse en minerais de fer, la région a aussi été le creuset d’une intense activité sidérurgique entre le XVIIe siècle et la fin du XIXe siècle. De cette aventure subsiste un important patrimoine matériel et immatériel comprenant des forges, mines, fours à charbon ou maisons d’ouvriers sertis dans les montagnes. On peut découvrir ces vestiges tout en faisant le plein d’oxygène, le temps d’une balade à pied sur la Route du fer, l’un des itinéraires culturels européens. Dans la haute vallée de l’Ouzom, plusieurs randonnées pédestres permettent de découvrir plusieurs hauts-lieux de l’épopée industrielle de la région comme les mines de Baburet, ou les ruines du village d’Arthez-Dasson implanté à côté d’une forge remontant au XVIe siècle.

Par France.fr

Le site France.fr vous parle d'une France inattendue qui revisite la tradition et cultive la créativité. Une France bien au-delà de ce que vous imaginez...