Que faire autour du Canal du Midi ?

« L’eau verte du Canal du Midi » chantait Claude Nougaro dans la chanson Toulouse. Site magnifique en France, le Canal du Midi relie Toulouse à la Méditerranée sur 240 km et est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Ces nombreuses écluses, ponts et tunnels sont à découvrir sur l’eau, à vélo ou à pied. Une exploration contemplative de l'Occitanie au milieu des vignobles et tournesols.

Les sites à visiter le long du Canal du Midi

  • Les écluses
    63 écluses d’une forme ovale typique pensée par l’enfant du pays Paul-Pierre Riquet jalonnent les 240 km du Canal du Midi. Ouvrages d’art splendides et prouesse technique essentielle à la navigation, les écluses (Lien externe) , véritables escaliers à bateaux, impriment à la découverte un rythme singulier qu’il convient d’adopter. Considérée comme la plus belle des écluses de France, Fonseranes, à Béziers, comporte initialement 8 bassins et 9 portes ! Une construction exceptionnelle qui permet aux bateaux de franchir un dénivelé de 21,50 mètres.
    En location sans permis ou comme simple passager, les navires longent les chemins de halage ombragés. Ceux qui ne sont pas à l’aise sur l’eau apprécieront également ces bijoux d’ingénierie en marchant.

  • Le Pont-Canal de Béziers
    Construit par Urbain Maguès au XIXe siècle, en aval des 9 écluses de Fonseranes, et bordé d’une allée de cyprès majestueux, le pont-canal de Béziers (Lien externe) , dans l’Hérault, enjambe l’Orb. Grâce à lui, les navires passent au-dessus et non sur la rivière. Ce “pont à bateaux” facilite la navigation et pallie les difficultés liées aux débits très irréguliers de la rivière. Outre sa beauté architecturale et son intérêt historique, cet ouvrage de douze mètres de haut, offre, au dessus de ses 93 arcanes, une vue imprenable sur les ponts de la ville, la colline Saint-Jacques et celle de Saint-Nazaire. Un panorama naturel et une merveille d’ingénierie humaine à apprécier en bateau comme à pieds et à vélo.

  • Le Tunnel du Malpas
    Premier canal-tunnel jamais construit, le Malpas (Lien externe) est un monument érigé à la détermination et au génie de son créateur visionnaire Pierre-Paul Riquet, originaire de Béziers, et qui, sous Colbert, brave les obstacles naturels et humains pour imposer cet ouvrage d’art unique dans la région. Les 173 mètres sous la voûte de « La Montagne percée » aux parois que l’érosion a aujourd’hui joliment alvéolé, s’arpentent en bateau, à pied ou à vélo.

  • Une faune et une flore riches et étonnantes
    Délicieuses senteurs vertes et aromatiques sur les coteaux parsemés de thym, romarin, lavande, genêts, cistes ou encore genévriers… Une multitude d’essences sont à découvrir au fil de vos promenades dans la garrigue, à l’ombre des pins, mais aussi à déguster chez les producteurs locaux qui vous feront découvrir la richesse gustative d’une flore singulière, sauvage et comestible. Fenouil, châtaignes, figues, asperges, ail, et poireaux, réveilleront vos curiosités gastronomiques de saison. Situé sur un couloir migratoire important, le patrimoine naturel du Canal du Midi au Saint-Chinian offre également l’occasion de randonner à la découverte d’une faune variée (Lien externe) et spécifique : oiseaux, poissons, amphibiens et petits mammifères attendent ceux qui savent prendre le temps de les observer. Petit conseil de saison, au printemps la garrigue révèle ses couleurs les plus vives pour un spectacle incroyable.

  • La cité de Carcassonne
    Prendre le temps, c’est aussi parfois le remonter. Située sur la rive droite de l’Aude, la cité de Carcassonne (Lien externe) , ville médiévale encore habitée, offre un voyage dans le passé, un retour jusqu’à 2500 ans en arrière, une immersion dans l’un des ensembles médiévaux les mieux conservés au monde. Ce joyaux de l’Occitanie invite à la flânerie dans les ruelles étroites aux pieds des 52 tours qui les surplombent. Musées, château Comtal, ateliers médiévaux et visites aux lanternes s’offrent aux visiteurs adeptes d’ Histoire et d’histoires, tandis que les petites brasseries, commerces et bars l’invitent à la dégustation, à la découverte et au temps aboli.

  • Le Palais-musée des Archevêques à Narbonne
    Avec sa façade au style néogothique signée Viollet-le-Duc qui côtoie « Le Palais vieux (Lien externe) » d’origine romane, l’ensemble monumental unique formé par l’ancien palais, le cloître gothique et la cathédrale Saint-Just-Saint-Pasteur, témoigne d’une longue histoire à admirer.
    l’édifice invite à la contemplation de ses richesses comme à la découverte dans ses espaces muséographiques qui réunissent collections antiques, médiévales et modernes.

  • L' abbaye de Fontcaude
    Entre cyprès élégants, coteaux et vignes, l’Abbaye de Fontcaude (Lien externe) , située entre Béziers et Saint-Chinian, lovée au creux d’un vallon verdoyant qui contraste avec les vastes plateaux de garrigues avoisinants, est un des derniers exemples de l’architecture romane en Occitanie. Née d’une ancienne source chaude sacrée, et aujourd’hui rendue à son élégance d’autrefois par un remarquable travail de restauration, Fontcaude et ses mythes sont une étape privilégiée sur une bretelle de Saint-Jacques-de-Compostelle.

  • La chapelle Notre-Dame de Nazareth
    Les légendes, comme les écluses, jalonnent le Canal du Midi et lui offrent cette dimension historique et mythique qui ne rend le voyage que plus substantiel. C’est au départ de Saint-Chinian qu’un sentier de 9 km permet d’accéder à la chapelle Notre-Dame-de Nazareth (Lien externe) datant du IXe siècle où, selon les dires, la Vierge Marie serait apparue à un berger vers l'an 840, faisant de cet édifice isolé un sanctuaire à l’atmosphère pieuse et au passé riche. L’association des Amis de Notre-Dame de Nazareth propose des visites guidées sur rendez-vous.

  • Le Château de Puisserguier
    Edifice de la période cathare (XIe et XIIe siècles) dominant le
    village circulaire de Puisserguier, sur un des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, Le Château de Puisserguier (Lien externe) avec ses magnifiques structures, est le témoin d’une histoire mouvementée reconstituée lors de soirées médiévales. Sa position surélevée destinée hier à repousser les attaques et à tenir les sièges, offre aujourd’hui une vue privilégiée sur le patrimoine naturel splendide et protégé qui entoure le village.

Les activités autour du Canal du Midi

  • Naviguer et contempler
    Vivez au fil de l’eau sur une péniche habitable et voyagez au rythme des écluses et des manœuvres sur plus de 240 km pour prendre le temps d'apprécier le paysage... Entre contemplation, convivialité et escales privilégiées, le Canal du Midi est une invitation à appuyer sur pause.

  • Galoper entre vignes et garrigues
    Les magnifiques terrains vallonnés constituent un environnement propice à la pratique de l’équitation (Lien externe) . Laissez-vous griser par le sentiment de liberté d’un galop entre vignes, bords de rivière et garrigues lors de balades inoubliables à la découverte d’une nature qui se dévoile toujours différemment au cavalier.

  • Voguer en famille à bord d'un bateau sans permis
    Devenez le capitaine de votre navire et partez pour une ou plusieurs heures à la découverte de la nature. Embarquez enfants, amis, animaux, de 2 à 12 personnes, les bateaux (Lien externe) se louent pour une expérience de liberté accessible au départ de Colombiers.

  • Sillonner le canal à la rame
    Pour les plus aventuriers, le canal du Midi entre Toulouse et Sète se sillonne aussi en paddle, canoë et aviron : une façon originale d’allier sports nautiques et découverte dans un espace à la fois sauvage et sécurisé. Selon les envies et les niveaux, la promenade évolue aisément en rafting ou canyoning non loin du tranquille canal.

  • Faire une escale au port de Capestang
    Le Canal du Midi imprime son atmosphère bucolique au renommé port de Capestang (Lien externe) dans lequel faire une escale pour flâner, une escapade shopping à la découverte des produits du terroir, ou un arrêt au Pont de Saïsse, autrement nommé “pont de pierre”. Sa construction, datant du XVIIe siècle donne envie de baisser instinctivement la tête : c’est une des arches les plus basses des ponts du Canal.

  • Jeu de pistes avec les enfants
    Le Canal du midi vous invite à la découverte ludique avec une série de jeux de piste (Lien externe) destinés aux familles de manière à mieux comprendre et connaître l’histoire et la nature en vivant des aventures palpitantes.

  • Rencontre d’un artiste dans son atelier
    L’atmosphère et l’esthétique particulière du Canal du Midi ont inspiré de nombreux artistes au cours des siècles. Aujourd’hui encore, peintres, sculpteurs et graveurs ouvrent les portes de leurs ateliers (Lien externe) aux visiteurs et aux acheteurs curieux de leurs œuvres.

  • Choisir de pédaler
    Alternative heureuse à la navigation, le vélo (Lien externe) a toute sa place autour du Canal du Midi. 150 km de circuits à vélo entre Carcassonne et Béziers vous attentent pour admirer fortifications médiévales, écluses, paysages viticoles et nature sauvage.
    Des voyages à vélo (Lien externe) sur plusieurs jours sont même organisés.

  • Grimper la falaise de Notre-Dame de Nazareth
    Pour les adeptes expérimentés de l’escalade (Lien externe) , le mur calcaire raide voire légèrement déversant de la falaise de Notre-Dame de Nazareth, à Saint-Chinian, fait partie d’un vaste ensemble de petites parois incontournables. Avis aux volontaires !

Se rendre sur le Canal du Midi, en Occitanie