5 sites Patrimoine Mondial de l'Unesco en Occitanie - Sud de France

Occitanie - Sud de France est une destination idéale pour les couples qui aiment visiter des lieux avec un patrimoine architectonique et historique de grande richesse. Le Pont du Gard, le Cirque de Gavarnie, les villes d'Albi et de Carcassonne, ainsi que les routes du Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle sont quelques-uns des sites patrimoine mondial de l’Unesco dans cette région.

Le Pont du Gard, une prouesse de l'architecture romaine

Le Pont du Gard est le monument antique le plus visité de France et symbolise, par son exceptionnalité, le génie architectural romain. Situé à une demi-heure de route de Nîmes, cette construction du Ier siècle est remarquable tant par sa taille que par son architecture inhabituelle. C'est un privilège de le visiter à pied, surtout si l'on considère qu'il s'agit du plus haut pont-aqueduc romain du monde. Le site compte plusieurs espaces d'intérêt tels qu'un musée, des salles d'exposition ou un cinéma qui propose un documentaire aux images spectaculaires. L'Unesco l'a déclaré site du patrimoine mondial en 1985.

Le Cirque de Gavarnie, histoire vivante des Pyrénées

S'il est une destination en Occitanie - Sud de la France parfaite pour les couples les plus intrépides, c'est bien le Cirque de Gavarnie, seul site français classé au patrimoine mondial de l'humanité pour des critères naturels et culturels. Il fait partie du territoire « Pyrénées - Mont Perdu » et constitue une zone de grande importance géologique avec sa cascade de 423 mètres, l'une des plus hautes d'Europe. Parcourir le chemin qui longe le torrent de Gavarnie jusqu'au cirque est une expérience très intéressante qui permet de comprendre comment s’est formée la chaîne de montagnes qui sépare la France de l'Espagne. Sa valeur patrimoniale, protégée par le parc national des Pyrénées, réside également dans la richesse variée de sa faune et de sa flore. Il est inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1997.

Albi la rouge

Albi est l'une des villes les plus romantiques d'Occitanie - Sud de France. Ses constructions en briques rouges, héritage de l'architecture cathare, et son centre historique piétonnier d'une grande beauté font de la capitale du département du Tarn une option parfaite pour les couples qui souhaitent passer un week-end de rêve dans une ville française différente aux autres. La splendide cathédrale Sainte-Cécile, le Palais de la Berbie et les deux ponts qui enjambent le Tarn, rivière qui baigne cette ville, composent un tableau qui reste dans la mémoire de tous ceux qui le contemplent. Albi possède deux musées très intéressants : le Lapérouse, qui rend hommage aux exploits du célèbre navigateur français Jean-François Galaup de Lapérouse, et le musée Toulouse-Lautrec, situé dans le Palais de la Berbie, qui présente l'œuvre de cet artiste. La cité épiscopale d'Albi est inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 2010.

Carcassonne, un décor médiéval de rêve

Carcassonne est une ville d'Occitanie - Sud de France que de nombreux amoureux choisissent comme destination pour leur première escapade romantique. La première image de Carcassonne, émergeant comme un rêve sur une colline de la plaine de l'Aude, est celle d'une construction pratiquement parfaite. Ses 52 tours médiévales, sa double enceinte et le château Comtal construit au XIIème siècle par les vicomtes de Trencavel sont quelques-uns des éléments de la Cité médiévale. Carcassonne a été déclarée à juste titre site du patrimoine mondial par l'Unesco en 1997.

Les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle

Les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle ont joué un rôle fondamental dans les échanges humains, l'architecture et la culture de l'Europe médiévale. Aujourd'hui, des milliers de personnes se rendent chaque année en pèlerinage sur la tombe de l'apôtre pour se ressourcer et se retrouver avec eux-mêmes. Les chemins de Saint-Jacques-de Compostelle se divisent en quatre itinéraires historiques à travers la France, dont 3 qui convergent en Occitanie: les voies d'Arles, de Puy-en-Velay et des Piémonts.
Le patrimoine de ces routes de la foi comprend des temples religieux tels que les abbayes de Saint-Gilles et de Sainte-Foy à Conques, la basilique de Saint-Sernin à Toulouse, la cathédrale fortifiée de Saint-Fulcran à Lodève ou l'église de Gavarnie. Le pont du Diable dans les gorges de l'Hérault, le pont Valentré à Cahors, le pont d'Artigues dans le Gers, ou encore l'hôpital Saint-Jacques à Figeac font également partie de ces voies chrétiennes datant du IXème siècle. En 1998, l'Unesco a inscrit les chemins de Compostelle sur sa liste du patrimoine mondial.