6 expériences incontournables entre Bastia et le Cap Corse

Son Vieux Port, sa Citadelle et ses ruelles parfois pentues embrassent l’azur de la mer tyrrhénienne : Bastia ouvre une porte splendide sur le sauvage et préservé Cap Corse. Cette île dans l’île ponctuée de tours génoises et couturée de maquis abrite rivières et forêts inattendues. Voici nos 6 expériences à ne pas manquer pour découvrir la ville et ses environs.

S’immerger dans la Citadelle

Bastia doit son nom à cette « bastille » construite au XIVè siècle par les gouverneurs génois sur un promontoire. A l’abri de ses remparts, c’est un village dans la ville. Chaque ruelle conduit à un monument, la Cathédrale Sainte-Marie honorant la Vierge en argent, l’Oratoire de la confrérie Sainte-Croix abritant sous les stucs baroques un Christ noir, ou l’imposant Palais des Gouverneurs. Les peintures du Musée de Bastia y sont exposées, sous un jardin suspendu surplombant le Vieux Port. Depuis l’hôtel des Gouverneurs, on assiste au ballet des martinets dans le ciel, aux évolutions des navires entrant dans le port ou aux sauts des baigneurs depuis le môle.

S’attabler place Saint Nicolas

Un Napoléon haut de huit mètres en marbre regarde manœuvrer ferries et bateaux de croisière. Derrière lui, sous une double rangée de platanes, un régiment de chaises se déploie. Les terrasses occupent toute la largeur de la place Saint Nicolas, une des plus grandes d’Europe. Le QG de l’esplanade est la boutique Cap Corse Mattei. Inscrite aux Monuments Historiques pour sa façade années 20, la plus vieille boutique de l’île propose dégustations et produits locaux dans un cadre rouge et ambré comme les apéritifs-maison.

Déguster un migliaccioli

Les samedis et dimanches matins, le marché se tient à côté de l’église Saint-Jean-Baptiste, la plus grande de Corse. C’est le rendez-vous des amateurs de brocciu, de fromages de chèvre et de brebis et de porc nustrale, transformé en jambon, coppa et lonzo. Mais aussi de migliaccioli, ces crêpes au fromage. Cuites devant vous, elles sont délicieuses.

Entrer dans une Maison d’Américains

Emigrés au Nouveau-Monde au XIXè siècle, les Cap-Corsins faisaient construire à leur retour de massives maisons, palais entourés de jardins tropicaux. Amatrice d’art, Rose-Marie Carrega accroche sous les fresques de sa Villa Gaspari-Ramelli des expositions : "Je veux faire profiter tout le monde de ce patrimoine". Au-dessus du beau village de Rogliano, Paul Saladini ouvre à ses hôtes les chambres intemporelles du Palazzu Nicrosi.

Explorer le vignoble de Patrimonio

Les rouges à base de niellucciu, le cépage roi de l’appellation Patrimonio, et les blancs à base de vermentino, se plaisent dans le Nebbio, la région des brouillards. Car le vent balaie les parcelles de la plus ancienne AOC corse, entre mer et montagne au pied du Cap Corse. Grâce à ces conditions privilégiées, 25 des 35 domaines sont cultivés en agriculture biologique, un record.

S’extasier devant Erbalunga

A dix kilomètres de Bastia, l’ancienne marine de Brando est le plus vieux village côtier du Cap. Erbalunga charme avec sa tour génoise et ses maisons enrochées au schiste brun et vert. Une escale à un restaurant pieds dans l’eau ou au modeste et sympathique café Jeannot s’impose.

Se rendre à Bastia en Corse 

Aller
plus loin