Que faire à Cognac ?

Inspiration

Gastronomie et VinVilles

Situé au nord de Bordeaux, Cognac est réputée dans le monde entier pour ses distilleries prestigieuses mais compte aussi de nombreux atouts naturels et culturels.
© Jean / Adobe Stock - Situé au nord de Bordeaux, Cognac est réputée dans le monde entier pour ses distilleries prestigieuses mais compte aussi de nombreux atouts naturels et culturels.

Temps de lecture: 0 minPublié le 5 mars 2024

C’est une liqueur si réputée et si précieuse qu’elle est désormais classée à l'inventaire du patrimoine culturel immatériel de la France. Mais c’est aussi une ville plaisante à visiter en toute saison, y compris au plus fort de l’hiver, saison de la distillation. Entre plongée au cœur des chais des grandes maisons de cognac, visite d’églises romanes et de châteaux, balades en bateau ou en vélo au fil de la Charente, petit guide des grands plaisirs d’une ville royale : Cognac est le berceau de François 1er, l’un des rois emblématiques de la Renaissance !

Les visites à ne pas manquer à Cognac

Balade en canoë-kayak sur le fleuve Charente à Cognac, en Nouvelle-Aquitaine.
© Destination Cognac - Balade en canoë-kayak sur le fleuve Charente à Cognac, en Nouvelle-Aquitaine.


- Les quais de la Charente

Cognac se déguste lentement au fil de son centre ancien. Sur les quais de la Charente, on se délecte des récits de l’épopée florissante du commerce du sel au XVe siècle puis des eaux-de-vie avant de plonger au plus profond du Moyen Age : les deux tours Saint-Jacques (Porte des Ponts) sont l’un des vestiges de cette époque. A deux pas, le château de Cognac entretient la mémoire du plus illustre de ses habitants : François 1er, roi emblématique de La Renaissance, vit le jour en 1494 dans cette ancienne bâtisse médiévale reconstruite au XVe siècle, aujourd’hui propriété de la maison de cognac Otard. On peut y admirer les salles Renaissance, mais aussi les appartements du Roi habituellement fermés au public (sur réservation) et s’initier aux mystères du cognac avec une visite des chais humides suivie d’une dégustation. A voir également dans le centre-ville, la maison de La Lieutenance aux beaux pans de bois sculptés d’époque médiévale.

  • Le musée des savoir-faire du cognac

Vous souhaitez percer les secrets de la fabrication du cognac ? Rendez-vous au musée dédié à la grande aventure humaine, industrielle et commerciale de ce savoir-faire aujourd’hui reconnu comme bien culturel représentatif de la France. Installé dans des bâtisses historiques, ses 2000 m² d’espaces d’exposition invitent à explorer le pays du cognac sous toutes ses facettes, du patrimoine roman à l’art de la distillation en passant par la découverte de la faune et de la flore de la région. Projections de films, ambiances sonores, jeux olfactifs alimentent des parcours ludiques, dont six expériences de réalité virtuelle pour plonger dans l’époque néolithique, l’ère des dinosaures ou la navigation en gabare sur la Charente ... Vous saurez tout de cette liqueur liée aux voyages : le cognac est né au XVIIIe siècle de l’habitude de distiller deux fois les vins du Poitou pour assurer leur conservation lors de leur transport jusqu’à la mer du Nord. Visiter Les Distillateurs Culturels, musées des savoir-faire du cognac

  • Site paléontologique d’Angeac-Charente

On y a exhumé les restes de l’un de plus grand dinosaures connus au monde ! A Angeac-Charente, à 30 mn de Cognac, dans l’un des gisements les plus importants d’Europe, une cinquantaine de chercheurs et étudiants accueillent les visiteurs pour partager leur passion de la paléontologie. Techniques de fouille, de nettoyage et de tri des fossiles, vous pourrez remonter le temps sur les traces des animaux qui peuplaient autrefois la région : on y a découvert quelque 7000 ossements de dinosaures, tortues ou crocodiles dont une phalange ayant appartenu à un sauropode, l’une des plus grandes espèces d’herbivores terrestres ! On peut aussi pousser jusqu’au Paléosite de Saint-Césaire, premier centre d’interprétation de la Préhistoire en Europe, pour une immersion dans le monde de Neandertal. Site paléontologique d’Angeac-Charente Paléosite, centre d'interprétation sur Néandertal

  • Jarnac

Alanguie au bord de la Charente, c’est un peu la deuxième capitale du cognac ! Comptoirs, chais et élégantes demeures de pierre blanche se succèdent, à l’image de la maison natale de l’ancien président de la République, François Mitterrand. Labellisée « maison des illustres », cette demeure typique de l’architecture charentaise offre une balade hors du temps dans l’atmosphère d’une maison bourgeoise des siècles derniers avec ses meubles et objets conservés depuis quatre générations. Comme à Cognac, on y visite aussi les prestigieuses maisons: château Courvoisier au chai contemporain en verre et bois ou maison Tiffon-Braastad et son musée.

  • Eglises romanes et châteaux

La région de Cognac est un pays de cocagne pour l’art roman : l’ancienne province de Saintonge est située sur l’un des parcours secondaires des chemins de Saint-Jacques de Compostelle. On admire le génie des moines bâtisseurs au fil des circuits jalonnés d’édifices religieux, abbaye de Châtres à la façade sculptée en feuilles d’acanthe, abbaye de Saint-Amant-de-Boixe, l’un des monastères médiévaux les mieux conservés où un parcours interactif installé dans l’ancien réfectoire restitue le quotidien des moines ou encore l'abbaye de Fontdouce et ses chasses au trésor nocturne. Autre trésors de la région, les demeures nobles, Château de la Roche Courbon (XVe siècle) et ses jardins à la française, château de Pontloy et ses intérieurs Louis XV ou encore Château Chesnel à l’incroyable crénelure du XVIIe siècle ou Château de Bouteville, forteresse médiévale transformée en demeure néo-Renaissance.

Les activités incontournables à Cognac

Tonneaux de Cognac de la maison Pineau, à Cognac , en Nouvelle-Aquitaine.
© Destination Cognac - Tonneaux de Cognac de la maison Pineau, à Cognac , en Nouvelle-Aquitaine.


  • S’initier à la fabrication du cognac

Créer son propre cognac XO (10 ans d’âge minimum) après avoir suivi un atelier de maître-assembleur dans les chais de la maison Camus, voguer en bateau fonctionnant au solaire vers les caves de la maison Hennessy, déguster un nectar en contemplant le panorama sur la ville depuis le bar perché de la maison Martell dont plus de 6000m² sont dédiés à l’art contemporain, sillonner en petit train le domaine de la maison Rémy Martin ou encore visiter les appartements privés du roi chez la maison Baron Otard… Chaque maison de cognac a sa recette pour faire partager son goût de l’excellence. A consommer sans modération ! Maison Camus Maison Hennessy Maison Martell Maison Rémy Martin Maison des cognacs Baron Otard et d’Usse

  • Assister à la fabrication d’une barrique de chêne

Sans barrique de chêne (français) pas de cognac ! Le temps d’une balade à travers les métiers liés au bois, on découvre l’importance de cet arbre noble dans l’élaboration de la précieuse liqueur qui devra vieillir deux ans (VS), quatre ans (VSOP) ou plus de dix ans (XO) bien à l’abri de son fût. Le clou ? La fabrication en direct d’une barrique par un tonnelier. Il ne lui faut pas moins de 2800 coups de marteau pour façonner une barrique ! L’hiver, saison de la distillation, on regarde ensuite fonctionner l’alambic avant de humer les incomparables arômes des chais. Moines Frères

  • Créer son propre pineau des Charentes

Le saviez-vous ? Le pineau des Charentes, ce vin doux comme que l’on aime siroter à l’apéritif sur les bords du fleuve éponyme est à base d’eau de vie de cognac et de jus de raisins. Au cœur de la maison Guillon-Painturaud à Segonzac, vous pourrez créer votre propre nectar et repartir avec une bouteille personnalisée. Un beau souvenir de cette région haute en couleurs et saveurs ! Maison Guillon-Painturaud

  • Sillonner le fleuve Charente en bateau ou à vélo

Entre vignobles, villages de pierre et églises romanes, la Charente est un bon fil conducteur pour explorer le pays du cognac : cette voie commerciale majeure depuis le Moyen Age serpente de l’océan Atlantique au Limousin. A la belle saison, on embarque à bord d’une version moderne d’une gabare traditionnelle, pour voir défiler patrimoine et paysages. Mais on peut aussi choisir d’autres modes plus sportifs. Paddle, kayak ou combiné canoë et vélo à assistance électrique : la véloroute La Flow Vélo (V92) suit le cours du fleuve, empruntant les chemins de halage. Un voyage bucolique à souhait !

Par France.fr

Le site France.fr vous parle d'une France inattendue qui revisite la tradition et cultive la créativité. Une France bien au-delà de ce que vous imaginez...

Voir plus