Les gares de la petite ceinture parisienne transformées en lieux de vie arty

Inspiration

ParisDivertissements et Vie NocturneVilles

Les gares de la petite ceinture de Paris
© Adobe Stock / Studio Laure - Les gares de la petite ceinture de Paris

Temps de lecture: 0 minPublié le 11 mars 2024

Les anciennes gares de la « Petite Ceinture » de Paris s’offrent une nouvelle vie ! Cette ligne ferroviaire, joyau du patrimoine parisien, qui encerclait Paris, compte une trentaine de gares. Détruites ou laissées à l’abandon, la ville de Paris a décidé de les « remettre sur les rails » ! Spots arty, éco-responsables, gourmands ou jazzys : petit tour d’horizon de ces nouveaux lieux cool où se pressent la faune des trentenaires branchés.

La plus hybride : le Hasard Ludique dans le 18e

Près de la porte de Saint-Ouen, cette ancienne gare désaffectée est devenue l’un des spots les plus branchés du 18e arrondissement… Métamorphosée en « lieu hybride et culturel », avec un bar, un resto, une salle de spectacle de 300 places… Ce haut-lieu de la petite ceinture underground accueille des concerts et des soirées électro, offrant une programmation très éclectique avec des ateliers yoga, rigologie, sérigraphie écologique, etc.

La plus vintage : la REcyclerie, Gare d’Ornano

À quelques mètres du métro porte de Clignancourt, l’ex-gare du boulevard d’Ornano s’offre un nouveau souffle ! Devenue la REcyclerie , ce « tiers-lieu éco-responsable » (qui a ouvert ses portes en 2014) est un petit havre de verdure aux portes de Paris. Son concept ? Mettre à l’honneur le « mieux vivre », le DIY (Do It Yourself), les bonnes pratiques au quotidien, etc. En poussant les portes de la REcyclerie, vous découvrirez une cantine écoresponsable, un bar branché, une ferme urbaine où pratiquer le jardinage… Un lieu de vie éco-friendly, avec une programmation axée sur la récup’ et le recyclage.

La plus Jazz : la gare du pont de Flandres

Depuis 2017, l’ancienne gare du Pont de Flandres s’est transformée en bistrot Jazz convivial, proposant une programmation pointue et variée… Sobrement appelé "La Gare", l’ancien squat « La Gare aux Gorilles » repose sur un concept simple : "proposer des concerts gratuits de jazz pas chiants qui donnent la banane tous les soirs". Tout est dit ! Avec 2000 m2 de terrasses & jardins, une salle de concert d’une capacité d’accueil de 300 personnes et des consommations à prix très abordables (1€ le café et 2,60€ le demi), la Gare a tous les atouts pour attirer une clientèle très éclectique. Bon à savoir : tous les soirs, la Gare propose un concert de jazz en fonctionnement libre.

  • La Gare - 1, avenue Corentin Cariou - 75019 Paris

La plus clubbing : La Gare des Mines – La Station

La Station, située à deux pas de la Porte d’Aubervilliers, est devenue l’un des spots les plus branchés de la capitale. Et une référence de la scène alternative parisienne, attirant les fêtards nocturnes de tous horizons. Inaugurée en 2015, l’ancienne gare des Mines s’est transformée en immense scène à ciel ouvert avec un dance-floor, des bars en containers et des food trucks… Un espace d’exposition est situé au sous-sol pour mettre en avant les artistes du moment… Ouverte par le collectif MU, la Station propose une programmation aussi riche qu’éclectique : ateliers d’arts visuels, conférences & tables rondes, cinéma, etc.

  • La Station - 29 avenue de la Porte d’Aubervilliers - 75018 Paris

La plus chic : la gare de Passy La Muette

Transformée en restaurant dans les années 1990, la Gare Passy La Muette est devenue une table incontournable du 16e arrondissement. Depuis sa réouverture en 2019, c’est le chef péruvien Gastón Acurio qui est aux commandes. Ce lieu raffiné, aux inspirations méditerranéennes et latines est à l’image de sa cuisine : vivant et coloré. L’architecte d’intérieur Laura Gonzales a totalement repensé la décoration du lieu en s’inspirant du thème du voyage et du métissage. Une adresse chic, qui invite au voyage, conformément à l’ADN du lieu… Et aussi l’une des plus belles terrasses de Paris ! Ce lieu offre aujourd'hui deux ambiances et deux offres culinaires tranchées, mais toujours tournées vers la fraîcheur et l'exotisme, le restaurant Andia et le bar à sushis Deepfish.

La plus culturelle : le Poinçon à Montrouge

L’ancienne gare de Montrouge-Ceinture a fait peau neuve ! Depuis quelques années, ce lieu de vie et de culture est le nouveau spot branché du 14e arrondissement… À l’origine de ce projet : Renaud Barillet et Fabrice Martinez, qui ont déjà à leur actif La Bellevilloise… Dans cet « espace contemporain à la décoration chaleureuse et chinée », on y mange, on y boit, on y découvre une palette d’artistes, etc. Bref, un lieu festif et culturel qui propose une programmation aussi riche que variée avec des expos, des rencontres-débats, des concerts, etc.

  • Le Poinçon - Avenue du Général Leclerc - 75014 Paris

Les autres gares "revisitées" de la petite couronne

Projet "Ré-alimenter Massena" dans le sud de Paris.
© DR - Projet "Ré-alimenter Massena" dans le sud de Paris.

La Mairie de Paris est partie à la reconquête de la petite ceinture parisienne ! Elle a ainsi procédé au réaménagement de 6,5 km supplémentaires depuis 2020, soit une superficie de 16 hectares d’espaces verts qui ont été ouverts au public. Parmi les sites réaménagés :

La « Station 15 Georges Brassens »

Située dans le 15e arrondissement, cette portion de petite ceinture accueille désormais une station desservie par plusieurs lignes de tramways.

20e arrondissement : portion entre la rue de la Mare et rue de Ménilmontant

Réaménagée en jardin-promenade, cette station s’avère désormais un havre de paix en plein Paris. La section de rail subsistante a aussi fait l’objet d’une rénovation et est accessible au public. Résultat : un joli corridor écologique qui met en valeur le patrimoine ferroviaire.

12e arrondissement : portion entre la villa du Bel Air et la rue des Meuniers

Là encore, la nature a repris spontanément ses droits sur cette portion de petite ceinture. Des aménagements ont vu le jour pour valoriser le potentiel paysager et écologique de cet espace, tout en respectant le patrimoine ferroviaire en place.

17e : tronçon entre la place de Wagram et la rue de Saussure

Rendez-vous sur ce parcours qui prend la forme d’un parc linéaire qui se déroule sur l’une des deux anciennes voies laquelle a été recouverte d’un revêtement sablé facilitant la déambulation des promeneurs. L’autre voie a, quant à elle, été conservée intacte.

D'autres projets de réhabilitation en cours

La Ferme du rail

En cours de réalisation, ce projet ambitieux a pour objectif de transformer tout un quartier du 19e arrondissement en espace agri-urbain qui a pour vocation d'accueillir, former et insérer les personnes fragiles. Sur le site, vous trouverez déjà un lieu atypique qui vaut le détour : le restaurant "Le Passage à niveau" qui cultive son propre potager (sur le site même) et invite ses convives à déambuler tout au long des rues de l'Ourcq et de Crimée pour profiter des oeuvres de Street Art. « La Ferme du Rail »

L’ancienne gare Masséna (13e)

Avec le projet « Re-alimenter Massena », lancé en 2016, finalement validé en avril 2021, cet ouvrage va également faire l’objet d’un réaménagement. Ce site devrait donner jour à une promenade paysagère autour d’une nouvelle tour de Babel, micro-ville verticale accueillant une ferme urbaine. Pour un voyage réflexif autour des enjeux de l’alimentation.

Recommandations et conseils : La capitale regorge de sites plus insolites les uns que les autres. Notamment de jolis havres de paix en plein cœur de Paris qui tendent à rendre cette métropole plus agréable à vivre et plus écologique. Participez vous aussi à cette tendance, lors de vos visites, en adoptant des solutions de mobilité plus propres. Privilégiez ainsi les transports en commun, le vélo, la marche à pied… Plus rapides et moins coûteuses, ces options de transport se révèlent très performantes pour limiter la pollution de l’air. Belles promenades urbaines à vous !

En savoir plus :

À lire aussi :

: Rudy Ricciotti, rencontre avec un orfèvre du béton et Chaud devant ! 12 terrasses pour profiter de l'été à Paris

Par Fatima Haim

Journaliste indépendante et touche-à-tout, passionnée de culture, toujours prête à explorer de nouveaux horizons !