4 boutiques de créateurs pour shopper responsable à Bordeaux

Inspiration

BordeauxSavoir-faire et ShoppingVilles

Entrer dans une boutique de créateurs, c’est faire le choix de l’originalité et de l’authenticité.
© Lucie Passard - Entrer dans une boutique de créateurs, c’est faire le choix de l’originalité et de l’authenticité.

Temps de lecture: 0 minPublié le 9 novembre 2023

Un cadeau à offrir ou une envie de se faire plaisir ? À Bordeaux, quelques boutiques de créateurs et artisans ont la cote : vous êtes sûrs d'y dégoter la perle rare. Leurs propriétaires nous racontent le lien qui les unit à la perle d’Aquitaine.

Mathilde, gérante de Blue Madone

À la fois salon de thé et concept-store, Blue Madone mêle articles vintage et pièces uniques de créateurs.
© Lucie Passard - À la fois salon de thé et concept-store, Blue Madone mêle articles vintage et pièces uniques de créateurs.

Parlez-nous de votre lien à Bordeaux et du quartier dans lequel la boutique est installée ?

Mathilde : "Je suis arrivée à Bordeaux pour faire mes études. Huit ans après, j'ai pu assister à sa métamorphose. Bordeaux est une ville dynamique ; de nouveaux endroits explosent littéralement, à la fois arty et branchés. J'adore y vivre, notamment au cœur de la ville, où ma boutique est installée. La rue du Loup est une jolie rue qui mène à la place Pey Berland, réputée pour ses boutiques vintage et ses ateliers d'artisans."

Comment choisissez-vous les créateurs avec lesquels vous travaillez ?

"C'est une question de rencontres, parfois liées au hasard mais plus souvent aux recommandations. De nouveaux artisans viennent régulièrement à la boutique, grâce au bouche-à-oreille entre créateurs. C’est notre meilleure carte de visite ! De mon côté, je m’assure que les produits et l’univers d’un nouveau créateur peuvent vivre harmonieusement avec l'identité de la boutique."

Vos 3 adresses préférées à Bordeaux ?

"Forcément la place Saint-Michel le dimanche matin pour la brocante. Le Mampuku, un restaurant délicieux tenu par 3 chefs et amis originaires du Moyen-Orient, d’Asie et du Pacifique qui rassemblent leurs cuisines. Ensuite, étant fan de salons de thé, j’hésite entre deux adresses : Piha et Michel Ma Belle."

  • Blue Madone
  • 59, rue du Loup - 33000 Bordeaux
  • du mardi au samedi, de 11h à 19h

Maxime et Gaëlle, cofondateurs de Do you speak français

Niché au cœur du paisible quartier des Chartrons, ce concept-store ouvert en 2015 joue la carte du made in France à 100 %
© Lucie Passard - Niché au cœur du paisible quartier des Chartrons, ce concept-store ouvert en 2015 joue la carte du made in France à 100 %

Parlez-nous de votre lien à Bordeaux et du quartier dans lequel la boutique est installée ?

Maxime : "Gaëlle est née à Bordeaux ; sa rue préférée depuis toute petite est la rue Notre-Dame. Y installer la boutique était une évidence ! Étant pour ma part originaire de Rodez, c'est la première rue qu’elle m’a fait découvrir quand je suis arrivé à Bordeaux. On adore tous les deux l'ambiance "village" qui règne au sein de ce quartier des Chartrons."

Comment choisissez-vous les créateurs avec lesquels vous travaillez ?

"Ce sont des produits que nous achetons d'abord pour nous, que nous testons. Nous fonctionnons généralement au coup de cœur. La ligne conductrice de notre sélection est le “fait en France”."

Vos 3 adresses préférées à Bordeaux ?

"Suzzi, un délicieux restaurant ouvert il y a peu, parfait pour un brunch. L’Échoppe de la Lune, une épicerie proposant des produits emblématiques de Bordeaux. Et enfin l’incontournable librairie Mollat, dans laquelle on adore flâner. Nous en repartons toujours les bras bien remplis !"

Muriel, fondatrice du collectif Specimen

La force du collectif Spécimen, emmené par Muriel Plaud ? Une vingtaine de stands et autant d’univers différents.
© Lucie Passard - La force du collectif Spécimen, emmené par Muriel Plaud ? Une vingtaine de stands et autant d’univers différents.

Parlez-nous de votre lien à Bordeaux et du quartier dans lequel la boutique est installée ?

Muriel : "Je suis originaire de Pessac, et après avoir beaucoup voyagé, je savais que c’était dans la région que je voulais revenir pour me poser. Nous avons trouvé ce local, dans le prolongement de la rue Saint-James, à deux pas de la Grosse Cloche, rue du Mirail. Nous sommes juste à côté du quartier étudiant de la Victoire. C’est un quartier alternatif et avec beaucoup de lieux associatifs. Nous avons souhaité y importer un concept découvert à Toulouse, associant créateurs et artisans."

Comment choisissez-vous les créateurs avec lesquels vous travaillez ?

"Pour la plupart, nous nous sommes rencontrés à l’occasion de salons professionnels. Le même état d’esprit d’entraide et de soutien mutuel nous anime. Nous accueillons aussi aujourd’hui des créateurs invités, à qui l’on demande de présenter un dossier de candidature. Nous sommes sensibles à l’énergie qui se dégage de chaque personne et au sens que porte son projet."

Vos 3 adresses préférées à Bordeaux ?

"Le Verdenero, un café dont les propriétaires ont été les premiers à nous proposer un espace. Le Buro des Possibles, un espace de coworking, et Une faim de loup, un salon de thé dans le quartier de Saint-Michel. Et enfin notre nouvelle boutique, Olà, que nous espérons développer prochainement !"

Laura, fondatrice de Chineurs du monde

Véritable globe-trotteuse en quête d’objets faits à la main, Laura Loghin ramène ses coups de cœur dans sa boutique du quartier Saint-Michel.
© Lucie Passard - Véritable globe-trotteuse en quête d’objets faits à la main, Laura Loghin ramène ses coups de cœur dans sa boutique du quartier Saint-Michel.

Parlez-nous de votre lien à Bordeaux et du quartier dans lequel la boutique est installée ?

Laura : "Je suis roumaine et j’ai eu la chance de venir étudier à Bordeaux grâce à une bourse d’études pour terminer un master dans le tourisme. J’y ai rencontré mon conjoint et tout naturellement nous y sommes restés. Je suis notamment très sensible à l’architecture de cette ville, et à ses monuments magnifiques. Ici nous sommes dans le quartier Saint-Michel ; j’y ai toujours vécu et j’y suis très attachée."

Comment choisissez-vous les artisans avec lesquels vous travaillez ?

"Le fait main est le fil conducteur de la boutique. Mon but est de valoriser et contribuer à maintenir les savoir-faire traditionnels du monde entier. C’est pourquoi je parcours le monde depuis 3 ans, pour chiner des merveilles que je propose ensuite dans la boutique. Je suis ouverte à tout. Tous les trois mois je pars en voyage dans un pays différent : Jordanie, Mali… Je ramène mes coups de cœur !"

Vos 3 adresses préférées à Bordeaux ?

"Je pense tout de suite à l’Échoppe de la Lune, qui raconte l’histoire de Bordeaux à travers ses produits. C’est le lieu parfait pour découvrir le patrimoine culinaire de Bordeaux. Le café coworking du Buro des Possibles est un autre de mes lieux fétiches. Enfin, mon adresse du moment est le restaurant grec Samos. Ouvert récemment, il affiche déjà très souvent complet."

Recommandations et conseils Passer du bon temps à Bordeaux, oui, mais autrement ? Vous avez la conviction que l’engagement de chacun est une des meilleures solutions pour rendre la vie plus belle, et vous mettez en pratique vos idées en shoppant responsable ? Parfait ! Alors, n’hésitez pas non plus à participer à la qualité de vie des Bordelais en privilégiant les mobilités douces, les transports en commun… et ayez le réflexe "restauration de produits locaux et de saison". Ou comment vous faire du bien (en vous régalant) et faire du bien à son prochain. Bon shopping créatif et solidaire à vous !

En savoir plus : - Préparer son séjour à Bordeaux

À lire aussi - À nous Darwin, l’autre rive de Bordeaux et Que faire à Bordeaux et dans sa région ?

Par France.fr

Le site France.fr vous parle d'une France inattendue qui revisite la tradition et cultive la créativité. Une France bien au-delà de ce que vous imaginez...

Voir plus