Balade entre terre et mer dans le Finistère Sud

Inspiration

BretagneNature et Activités OutdoorLittoral

La rivière de l'Odet, longue de 60 km, qui prend sa source dans le Finistère
© Emmanuel BERTHIER - La rivière de l'Odet, longue de 60 km, qui prend sa source dans le Finistère

Temps de lecture: 0 minPublié le 11 mars 2024

Et si vous preniez un grand bol d’iode dans le Finistère Sud, le long de cette côte de Cornouaille typique de la Bretagne ? De Quimper à Quimperlé en passant par Concarneau, on fait le plein d’embruns et on s’en met plein les yeux. Petits ports de pêche et fermes ostréicoles, jolis musées et bonnes tables, plages de rêve… Pas besoin d’aller au bout du monde, c’est bien en Finistère que tout commence !

À Quimper : les crêpes et les marinières

La Cité d'Art de Quimper.
© Yannick LE GAL / Tourisme Bretagne - La Cité d'Art de Quimper.

Entre terre et océan, à la croisée de deux rivières, le Steir et l’Odet, la belle capitale de Cornouaille porte donc bien son nom, Kemper, confluent en breton. De ruelles pavées en petits ponts, de passerelles fleuries en jolies placettes, entre imposante cathédrale et charmantes maisons à tourelles, histoire et patrimoine s’en donnent à cœur joie. Coup de cœur pour Locmaria, le plus vieux quartier de la cité, fief des faïenceries et du fameux bol à oreille avec prénom, signé Henriot. Berceau d’Armor-Lux et des fameuses marinières rayées, Quimper est aussi une étape gourmande pour déguster crêpes salées ou sucrées. Sur la bien-nommée place au Beurre, une dizaine de crêperies font chauffer le bilig… Autre halte gourmande qui vaut le détour : La Ferme de l'Odet, à 5 minutes du centre-ville. Produits de saison et créativité sont au rendez-vous. À Quimper, on se régale !

À Concarneau, la mer comme horizon

Vue de la ville close de Concarneau.
© Emmanuel BERTHIER / Tourisme Bretagne - Vue de la ville close de Concarneau.

Depuis Concarneau, niché au fond d’une des plus belles baies de Bretagne, on prend le bateau pour partir à l’abordage des Glénan. Attention les yeux : ce chapelet d’îles baigne dans des eaux aussi turquoise que celles des Caraïbes ! Mais avant d’embarquer, cap sur la Ville Close. Entre port de pêche et port de plaisance, l’ancienne place forte de Bretagne est restée bien à l’abri derrière ses remparts. Criée aux poissons, chantiers de construction navale, pontons avec flottilles de voiliers, thalasso réputée et bons restaurants, tels que Le Chantier ou La Coquille... Concarneau est toute entière tournée vers la mer ! Pour s’y amarrer, l’hôtel Kermoor, posé sur la grande plage des Sables-Blancs, est l’adresse idéale. Dans ses chambres cosy comme des cabines de bateau et à la belle déco maritime, pas besoin d’avoir le pied marin pour se sentir bien.

Le long du Belon, huîtres et petits ports

Clohars-Carnoet, port de Doelan au lever du jour
© Emmanuel BERTHIER / Tourisme Bretagne - Clohars-Carnoet, port de Doelan au lever du jour

À quelques kilomètres de Quimperlé et de Pont-Aven, des petites routes discrètes et des sentiers bucoliques musardent entre forêts profondes et minuscules ports de pêche, nichés dans les méandres de cours d’eau paisibles. Pour des haltes iodées, on conseille l’adorable Doëlan, avec ses maisons en gradins et ses deux phares rouge et vert, ou Rosbras et ses quais colorés, face à la cale tout aussi pittoresque de Kerdruc, baigné par l’Aven. Dans ces paysages de ria aux allures de grand fjord, quel bonheur de s’assoir en terrasse pour déguster une douzaine d’huîtres directement produites par les ostréiculteurs voisins ! On peut visiter leurs fermes, comme celle de la famille Cadoret, en bordure de la rivière du Belon. L’occasion de tout apprendre sur la fameuse plate du Belon, emblème de la Bretagne, réputée dans le monde entier pour sa chair délicate et son subtil petit goût de noisette.

Belles plages et crustacés de Bretagne

Sentiers des douaniers, plage de Tahiti
© Thibault PORIEL / Tourisme Bretagne - Sentiers des douaniers, plage de Tahiti

À l’embouchure de l’Aven et du Belon, le petit port de Port-Manec’h ouvre grand sur l’océan. Réservez une chambre au Manoir Dalmore, digne des plus belles légendes celtes et laissez-vous aller à la contemplation du panorama. Au premier plan, sur la plage, l’alignement de petites cabines de bain évoque le charme désuet de la Belle Epoque. Mais ici, paddle, voile et kayak se pratiquent avec dynamisme. Pas une plage alentour qui ne mérite un coup de cœur. Notre préférée ? Celle de Kerfany à moins que ce soit celle de Tahiti ou l’anse de Rospico… Toutes plus belles les unes que les autres. Pour en prendre plein les yeux, il y a aussi la pointe de Kervignon. On y achète son poisson "au cul" du bateau lorsque les pêcheurs rentrent de leurs sorties en mer les cales pleines de langoustines et autres crustacés… Plus frais que frais !

Pont-Aven, un musée et des galettes

Centre historique de Pont-Aven
© Alexandre LAMOUREUX / Tourisme Bretagne - Centre historique de Pont-Aven

Kerascoët, Kercanic… Difficile de faire plus breton comme appellation. Ces petits hameaux pittoresques, avec leurs maisons typiques en granit aux toits de chaume, se découvrent paisiblement en chemin vers Pont-Aven. Blottie dans l’estuaire verdoyant de l’Aven, celle que chérirent tant d’artistes et de peintres dans le sillage de Paul Gauguin a conservé son cachet. On conseille de la découvrir hors saison même si son beau musée rouvert en 2016, le seul au monde entièrement dédié à l’École de Pont-Aven, justifie d’y venir et d’y revenir. Il y a aussi ces artisans d’art et ces boutiques de créateurs, ces galeries et ces ateliers dont on ne se lasse pas et pour les gourmands, les fameuses galettes dont les nombreuses biscuiteries locales se disputent la meilleure recette. À vous de goûter et de juger, en buvant un délicieux chocolat à La Chocolaterie…

Quimperlé, que d’Histoire !

La rivière Laïta qui naît au centre de Quimperlé.
© Yannick DERENNES / Tourisme Bretagne - La rivière Laïta qui naît au centre de Quimperlé.

Une ville haute, une ville basse, des ruelles médiévales, des halles du 19ᵉ siècle en briquettes rouges et quelques merveilleuses églises… Quimperlé n’a jamais joué les stars touristiques, mais vaut bien plus qu’une simple halte. Il faut prendre son temps pour la découvrir, le nez en l’air, admirer les belles demeures telles la Maison des Archers et se faire le plaisir d’une exposition à la Chapelle des Ursulines, remarquable ensemble religieux devenu musée d’art contemporain très tendance. Une bonne table pour couronner le tout ? Le Bistro de la Tour est la meilleure adresse de la ville.

Par France.fr

Le site France.fr vous parle d'une France inattendue qui revisite la tradition et cultive la créativité. Une France bien au-delà de ce que vous imaginez...

Voir plus