5 bonnes raisons de visiter le musée des beaux-arts de Dijon

Inspiration

BourgogneCulture et patrimoine

Le musée des Beaux-arts de Dijon, en Bourgogne, a fait l'objet d'une vaste rénovation.
© Musée des Beaux-Arts de Dijon - Bruce AUFRERE/TiltShift - Le musée des Beaux-arts de Dijon, en Bourgogne, a fait l'objet d'une vaste rénovation.

Temps de lecture: 0 minPublié le 27 mars 2024

Plus grand, plus moderne et toujours aussi riche, le musée des beaux-arts de Dijon, installé dans le Palais des Ducs et des États de Bourgogne, présente un parcours de visite balayant plus de 20 siècles d’histoire. France.fr vous livre ses 5 bonnes raisons de redécouvrir ce joyau bourguignon.

Un musée total

La salle des statues du musée des beaux-arts de Dijon, en Bourgogne.
© Musée des Beaux-Arts de Dijon - Bruce AUFRERE/TiltShift - La salle des statues du musée des beaux-arts de Dijon, en Bourgogne.

Au musée des beaux-arts de Dijon, on vient autant pour les collections du musée que pour le bâtiment qui les renferme, le Palais des Ducs et États de Bourgogne, l’un des monuments les plus emblématiques de Dijon. Transformé au fil des siècles et de ses différents usages, le palais se compose de constructions de différentes époques, permettant ainsi d’exposer les œuvres dans des bâtiments édifiés à la même période, donnant ainsi tout son sens au parcours chronologique.

Un voyage au cœur de 20 siècles d’histoire

Les salles Renaissance du musée des beaux-arts de Dijon, en Bourgogne.
© Musée des Beaux-Arts de Dijon - Bruce AUFRERE/TiltShift - Les salles Renaissance du musée des beaux-arts de Dijon, en Bourgogne.

Ouvert en 1799, le musée des beaux-arts de Dijon peut se vanter d’être l’un des plus anciens musées de France, après Le Louvre. Sa collection, qui comprend quelques 130 000 œuvres d’art, lui permet de présenter un panorama couvrant plus de 20 siècles d’histoire, de l’Antiquité au XXIe siècle. Découpé en 14 séquences et 50 salles, le parcours de visite chronologique offre ainsi à ses visiteurs un véritable voyage à travers les âges.

La salle des tombeaux, le joyau du palais

La salle des tombeaux du musée des beaux-arts de Dijon, en Bourgogne.
© Musée des Beaux Arts Dijon-Photo Francois Jay - La salle des tombeaux du musée des beaux-arts de Dijon, en Bourgogne.

On venait déjà l’admirer au XIXe siècle : la salle des gardes, où repose les sépultures des ducs Philippe Le Hardi et Jean Sans Peur, est la pièce maitresse du musée des beaux-arts de Dijon. On ne sait où donner de la tête dans cette grande salle érigée par Philippe Le Bon au milieu du XVe siècle, entre les monuments funéraires datant de la fin du Moyen Âge, le cortège de pleurants et leurs manteaux drapés, les retables de bois sculptés et dorés provenant de la chartreuse de Champmol ou encore l’imposante cheminée de style gothique flamboyant.

Un quartier des arts

Le musée des beaux-arts de Dijon, en Bourgogne, s'inscrit dans un quartier transformé de la ville.
© Musée des Beaux-Arts de Dijon - Bruce AUFRERE/TiltShift - Le musée des beaux-arts de Dijon, en Bourgogne, s'inscrit dans un quartier transformé de la ville.

Au-delà du musée des beaux-arts, c’est tout le quartier qui s’est métamorphosé. Place de la Libération revisitée par Jean-Michel Wilmotte, transformation de la cour de Bar en agora culturelle et gourmande ou encore création de la Place Sainte-Chapelle permettant désormais l’accès au musée, on prend plaisir à flâner dans les rues piétonnes de ce quartier des arts bordées de commerces d’antiquités, de mobilier design et de gourmandises artisanales. Pour profiter d'une vue imprenable sur la ville, c'est à la tour Philippe le Bon qu'il faut vous rendre. Construite à la même époque que le logis ducal, elle surplombe le Palais des Ducs et des Etats de Bourgogne.

Visites incontournables à Dijon

Vue de l’exposition "L’Homme qui pleure" au musée des beaux-arts de Dijon, en Bourgogne.
© Yan Pei-Ming, ADAGP, Paris, 2019/Photographie : André Morin - Vue de l’exposition "L’Homme qui pleure" au musée des beaux-arts de Dijon, en Bourgogne.

Dijon est une ville pleine de ressources ! Après le musée des Beaux-Arts, la Cité Internationale de la Gastronomie et du Vin vous ouvre ses portes. Vous y découvrirez les Climats de Bourgogne et autres trésors œnologiques de la région. Au centre de Dijon, suivez le parcours de la Chouette dont vous obtiendrez le livret à l'office de tourisme. En 22 étapes, vous ferez connaissance avec le vieux Dijon, ses rues pittoresques et sa fameuse chouette dorée qui exauce les vœux. Une bonne façon de parcourir l'histoire et l'architecture de la ville en famille.

Par France.fr

Le site France.fr vous parle d'une France inattendue qui revisite la tradition et cultive la créativité. Une France bien au-delà de ce que vous imaginez...

Voir plus