Que faire à Tahiti et en Polynésie française ?

Partez sur les traces de Gauguin au beau milieu du Pacifique. Les cinq archipels de la Polynésie française comptent 118 îles, dont 76 habitées, et autant de paysages variés, entre volcans et récifs coralliens. Îles de la Société, îles Marquises, Australes, Tuamotu et Gambier : de quoi sans aucun doute vous inspirer ! Surf, baignade, randonnée, plongée... Par quoi commence-t-on ?

Les visites à ne pas manquer à Tahiti et en Polynésie française


• La cascade de Taipivai sur Nuku Hiva dans l'archipel des Marquises

Nuku Hiva, deuxième île par sa taille avec 330 kilomètres de côtes, ne manquent pas d’attraits : paysages grandioses, cascades féeriques (dont Hakaui, la 3ème cascade la plus haute du monde), canyon, bassins naturels, vallées majestueuses, vestiges archéologiques innombrables. À voir absolument, en bateau, en 4x4, à pied ou à cheval !

• La plage de la Pointe Vénus

Au nord de Tahiti, la Pointe Vénus tient son joli nom du capitaine Cook qui s’y rendit afin d’observer le passage de Vénus devant le soleil en 1769. Avec sa sublime plage de sable noir et son phare, le site est devenu aujourd’hui un incontournable de tout séjour à Tahiti.

• Le lagon de Bora Bora

Il est difficile de ne pas tomber sous le charme de Bora Bora. La barrière de corail qui sert d’écrin au lagon de l’île de Bora Bora lui vaut le surnom de "perle du Pacifique". C’est l'île la plus visitée de Polynésie française, car on ne vient pas en Polynésie française sans faire une halte à Bora Bora...

• Le sable rose de Fakarava

Accessibles uniquement par bateau, les bancs de sable rose de Fakarava sont situés à l’extrémité de l’atoll, en face de Tetamanu. Curiosités d’une incroyable beauté, les bancs de sable qui déclinent des camaïeux de roses sont fréquentés par les touristes et les habitants de Fakarava qui viennent se baigner et pique-niquer le dimanche.

• Rangiroa, l'île aux récifs dans les Tuamotu

À Rangiroa, deuxième plus grand atoll au monde, la terre et la mer sont en osmose. Au fil de ce collier d’îles de l’océan Pacifique, baleines, raies manta, dauphins et requins présentent un spectacle incroyable. Sur terre, les villages d’Avatoru et Tiputa témoignent de tranches de vie dans le Pacifique Sud.

• Les grottes de Rurutu dans l'archipel des îles Australes

Les falaises et les grottes des îles Australes sont des lieux légendaires. Anciens sites funéraires, elles servent aujourd’hui de points d’observation des baleines à bosse. Les cétacés se donnent rendez-vous chaque année au large des îles Australes d’août à octobre pour mettre bas. Les villages colorés et pittoresques sont aussi à découvrir.

• Maupiti dans les îles de la Société

Située à 315 kilomètres au nord-ouest de Tahiti et à 40 kilomètres à l’ouest de Bora Bora, Maupiti est une île minuscule (11 kilomètres de long), isolée et authentique, qui séduit au premier coup d’œil, entre ses magnifiques paysages, ses plages de sable blanc, ses sommets légendaires...

• Les fermes perlières de Manihi dans les îles Tuamotu

Loin du monde moderne, Manihi est le berceau de la première ferme perlière de Tahiti depuis 1965. Le lagon abrite aujourd’hui encore de nombreuses fermes dont la visite constitue une expérience unique. On y comprend le travail et le temps nécessaires pour faire naître les précieux joyaux.

• Les plages de Tikehau dans les îles Tuamotu

Le lagon est encerclé par une série de motu de sable blanc et rose, formant une piscine naturelle ouverte sur la passe de Tuheiava. Les plongeurs seront captivés par la beauté et l’abondance de la vie marine : raies aigles, bancs de barracudas et de thons, requins gris, tortues marines et dauphins…

• Les églises des îles Gambier

Les Îles Gambier se trouvent à 1600 kilomètres au sud-est de Tahiti. Centre du catholicisme en Polynésie, on y trouve un nombre important d’églises et de couvents, vestiges du 19e siècle. Certaines sont encore en activité, comme l’église Saint-Michel de Rikitea où l’autel est incrusté de nacre irisée.

Les activités incontournables à Tahiti et en Polynésie française


• S’endormir au rythme des vagues dans un bungalow sur pilotis à Bora-Bora

Des flots de velours bleu et vert bordés de plages parfaites abritent des bancs de poissons colorés évoluant dans des jardins de corail. Voilà le cadre enchanteur qui s’offre aux voyageurs depuis la terrasse du bungalow sur pilotis d’un hôtel de luxe. Bora Bora, plus belle île au monde ?...

• Se laisser envoûter par la sensualité de Huahine, l'un des secrets les mieux gardés de Polynésie

À seulement 40 minutes d’avion de Tahiti, Huahine enchante d’emblée, entre forêts luxuriantes et villages pittoresques. On ne compte que huit villages dispersés dans l’île ; c’est l’un des secrets les mieux gardés de l’archipel de Tahiti et ses îles. On peut y vivre comme un local, au rythme de la Polynésie d’antan...

• Chiner au marché de Papeete

Le marché de la capitale est certainement l'un des meilleurs endroits où rencontrer l'authenticité polynésienne. "Mapuru a Paraïta" est le pôle d'attraction de la ville, l'animation y est perpétuelle aux horaires d’ouverture, chaque jour de 6h à 18h. L’occasion de faire le plein de produits de l’artisanat local comme l’huile de monoï parfumée à la fleur de tiaré ou les bijoux en nacre, et de savourer des fruits tropicaux.

• Rencontrer des raies et des dauphins lors d'une plongée incroyable aux Marquises

Ces îles sont un paradis pour les plongeurs de tous niveaux qui découvrent une faune marine d’une grande richesse, avec un nombre impressionnant de requins gris, de requins marteau et même de requins tigres… Mais aussi des dauphins, des raies manta et de vastes bancs de poissons. Les fonds sont intacts car cette destination hors des sentiers battus attire un nombre limité de plongeurs.

• Jouer à Robinson Crusoé à Tikehau

Ici, les quelque 500 Tahitiens issus de générations de pêcheurs vivent des produits de la mer sur cette île qu’ils surnomment « la maison d’un monde tranquille ». De quoi faire germer l’envie de jouer les Robinsons du 21e siècle...

• Passer une journée entière sur la plage à Bora-Bora

Pour les grands voyageurs, la plage de Matira, à Bora Bora, figure parmi les dix plus belles du monde (classement Conde Nast Traveller). À noter que la plage demeure publique, et qu’il n’est nul besoin de séjourner dans un resort 5 étoiles pour s’y reposer au soleil...

• Se recueillir sur le site sacré Marae de Taputapuatea inscrit au patrimoine de l’Unesco

Sur l’île sacrée de Raiatea, le temple ouvert de Taputapuātea représente un millénaire de traditions de la culture Mao’hi. Centre politique, cérémoniel, funéraire et religieux, il est dédié au dieu Oro ; c’est « l’endroit où le monde des vivants croise le monde des ancêtres et des dieux »…

• Vivre les fêtes de juillet, Heiva i Tahiti, qui célèbrent la culture traditionnelle polynésienne

Un bon moyen de s'imprégner des traditions polynésiennes est d’assister aux festivités du Heiva i Tahiti qui se déroulent en juillet depuis 100 ans. Tahiti accueille les chanteurs et danseurs des différentes îles qui se parent de leurs plus belles coiffes pour les concours de chants, de musiques, de danses et les concours sportifs (lancer de javelot, soulever de pierre, course de pirogue, ...). Un incontournable!

• Partir sur les traces des premiers missionnaires aux îles Gambier

Mangareva est réputé pour son patrimoine religieux du 19e siècle construit en corail. Les missionnaires et les insulaires récemment convertis ont construit des centaines d’édifices religieux entre 1840 et 1970. On peut les visiter sur les îles Rikitea, Akamaru, Aukena et Taravai de l’archipel des Gambier.

• Observer les baleines aux premières loges, à Rurutu dans les îles Australes

Les falaises et les grottes des îles Australes sont des lieux légendaires. Ces anciens sites funéraires offrent un point de vue idéal pour regarder les baleines à bosse, qui viennent aux Australes d’août à octobre de chaque année pour accoucher dans les eaux incroyablement claires de Rurutu. Rare !

Pour aller plus loin :

Se rendre à Tahiti