Vacances en France : ce qu’il faut savoir sur les mesures sanitaires

Pour vous permettre de (re)découvrir les richesses des régions françaises en toute sécurité, les professionnels du tourisme redoublent d’efforts pour mettre en place des mesures sanitaires pertinentes et efficaces. Tour d’horizon.



Depuis le 3 mai 2021, les déplacements entre les différentes régions sont à nouveau possibles. On saisit cette occasion pour (re)découvrir la France, son patrimoine, ses monuments et autres villages mais également son littoral, ses plages et sa végétation luxuriante ou encore ses massifs montagneux et les nombreuses activités qu’ils offrent, été comme hiver. Découvrez les mesures mises en place par les professionnels du tourisme pour vous accueillir en toute sécurité, dans le respect des règles sanitaires.

Site d'information du gouvernement sur la situation (Lien externe)

A lire aussi : Info coronavirus Covid-19 : la situation sanitaire en France

Transports

Il n'y a pas de restriction de circulation des transports.

Dans les gares et à bord des trains, le port du masque est obligatoire. Le nettoyage est renforcé dans les rames, gares et boutiques. La SNCF adapte également son offre commerciale afin de proposer une plus grande flexibilité aux voyageurs.

Du côté du transport aérien, le port du masque chirurgical est également obligatoire dans l’aéroport et à bord. A noter, les masques en tissu sont interdits. Il est recommandé de se renseigner auprès de la compagnie aérienne empruntée afin de connaître les mesures sanitaires en vigueur.

Du gel hydroalcoolique est à disposition dans les gares et les aéroports et les voyageurs sont tenus de respecter la distanciation physique dès qu’elle est possible dans les salles d’embarquement, sur les quais...

Il est tout à fait possible de se déplacer en covoiturage, en respectant quelques règles et recommandations comme le port du masque obligatoire pour les passagers de 11 ans et plus ainsi que pour le conducteur. Il est également recommandé de ne pas dépasser deux passagers par rangée de siège arrière. Un passager peut prendre place à l’avant. Le conducteur est invité à désinfecter les surfaces touchées et à aérer régulièrement le véhicule. Ces gestes simples permettent de limiter la transmission du virus lors des trajets.

A bord des bus et des cars, comme dans tous les transports collectifs, le port du masque est obligatoire pour tous les passagers de plus de 11 ans. Les autocaristes ont mis en place des mesures telles que la désinfection des véhicules, la mise à disposition de gel hydroalcoolique, la fermeture des toilettes ou encore la limitation de la circulation des passagers durant le trajet.

Hébergements

Les hôtels, chambres d’hôtes, campings et autres hébergements peuvent accueillir leurs clients sur l’ensemble du territoire.

Depuis le 14 mars 2022, le port du masque n'est plus obligatoire.

Les établissements de l’hôtellerie-restauration sont équipés afin de recevoir les vacanciers en toute sécurité. De nombreux professionnels ont également fait appel à des organismes de certification pour attester la bonne application des mesures sanitaires, à l’initiative d’Accorhotels et Bureau Veritas.

Plexiglas dans les parties communes, comptage du nombre de personnes présentes au même moment dans un lieu précis, marquages au sol, désinfections régulières… Voici quelques-unes des mesures mises en place dans les hébergements français afin d’assurer à chacun des vacances sereines.

Les restaurants dans les hôtels, résidences de tourisme, campings etc. sont ouverts.

Il est également possible de profiter de l’offre de "clique et collecte" mise en place par de nombreux restaurants sur tout le territoire et à Paris

Il est recommandé de contacter l’établissement pour connaître les conditions d’accès aux espaces bien-être, piscines, spas, et autres installations collectives.

Protocole sanitaire applicable au secteur Hôtellerie, Cafés, Restauration (Lien externe)


Restauration

Les restaurants et cafés sont ouverts.

La consommation debout est de nouveau autorisée dans les bars et les restaurants depuis le 16 février.

Depuis le 28 février, le masque n'est plus obligatoire.

Protocole sanitaire applicable au secteur Hôtellerie, Cafés, Restauration (Lien externe)


Commerces et centres commerciaux

Tous les commerces peuvent ouvrir.

Depuis le 14 mars, le port du masque n'est plus obligatoire.

Protocole sanitaire renforcé pour les commerces (Lien externe)


Sites naturels

Les plages françaises sont ouvertes (sauf décision de la préfecture). Il est possible d’accéder également aux lacs et aux plans d'eau. Que ce soit en bord de mer ou en bord de lac, les activités statiques sont autorisées. Vous pourrez donc effectuer votre jogging, nager ou vous essayer au paddle ou au surf, mais aussi rester sur votre serviette pour bronzer ou pour lire.

Enfin, les parcs, jardins et autres espaces verts aménagés dans les zones urbaines sont quant à eux ouverts et accessibles, dans le respect des mesures sanitaires. Les rassemblements de plus de 10 personnes sont actuellement interdits dans l’espace extérieur.


Stations de ski françaises

Les mesures sanitaires mises en place pour l’ouverture de la saison 2021-2022 dans les stations de ski ont été annoncées par le gouvernement français.
Retrouvez plus d'informations sur notre article dédié.


Lieux culturels

Les lieux de culture et de loisirs sont ouverts.

Depuis le 28 février, le masque n'est plus obligatoire.

Les concerts debout ont repris depuis le 16 février dans le respect du protocole
sanitaire.

Loisirs

Les lieux de culture et de loisirs sont ouverts.

Le port du masque n'est plus obligatoire.

Les discothèques, fermées depuis le 10 décembre, sont ouvertes dans le respect du protocole sanitaire depuis le 16 février.


Evénements

Le port du masque n'est plus obligatoire.

Il est recommandé de se rapprocher de l’organisateur des manifestations afin de connaître les dates et les modalités d’accueil.


Croisières fluviales

Les compagnies de croisières et de location de bateaux de plaisance mettent également en place des protocoles sanitaires afin de naviguer en toute sécurité. Il est recommandé de se rapprocher des opérateurs pour connaître leurs conditions d’accueil.

Pour rappel, le réseau de voies navigables français s’étend sur 8 500 km de fleuves, de rivières et de canaux. Un beau terrain de jeu !

Aller
plus loin