MoCo : plongée au cœur de l’art contemporain à Montpellier

Inspiration

MontpellierOccitanieCulture et patrimoineVilles

Le MoCo s'installe dans l'hôtel Montcalm, à Montpellier.
© PCA-STREAM - Le MoCo s'installe dans l'hôtel Montcalm, à Montpellier.

Temps de lecture: 0 minPublié le 20 mars 2024, mise à jour le 6 juin 2024

Trois en un ! À Montpellier, l’art contemporain s’enracine avec un concept innovant associant l’École Supérieure des Beaux-Arts et deux espaces d’exposition installés dans d’anciens bâtiments historiques réhabilités. Navire-amiral de cet écosystème artistique unique, l’Hôtel des Collections dévoile des œuvres d’artistes du monde entier.

Former, produire, mener des recherches, favoriser la médiation avec le public le plus large possible, exposer… Avec MoCo, pour Montpellier Contemporain, Montpellier est devenue un véritable laboratoire pour l’art contemporain. La vitrine de cette effervescence artistique ? L’hôtel Montcalm, belle demeure du XIXe siècle située près de la gare et non loin de la place de la Comédie, ce navire amiral du MoCo qui complète deux lieux déjà existants dans la ville : la Panacée, centre d’exposition consacré aux artistes émergents, et l’École Supérieure des Beaux-Arts.

QG de l’art contemporain

Au sein de ce triptyque inédit, l’Hôtel des collections ambitionne d’offrir une proposition créative, collective ou individuelle, émanant d’une fondation, d’une personne, d’une entreprise, d’un musée ou même d’un artiste.

Décor blanc et dépouillé pour accueillir les œuvres à l'intérieur du MoCo Hôtel des collections.
© PCA-STREAM - Décor blanc et dépouillé pour accueillir les œuvres à l'intérieur du MoCo Hôtel des collections.

Réhabilité pour devenir le QG de l’art contemporain, l’hôtel Montcalm se cache au fond d’un vaste jardin qui le tient à l’écart du bruit de la ville, rue de la République. On y trouve un espace d’exposition de 1 500 m², un restaurant-bar locavore et une librairie avec une programmation saisonnière.

L’architecte Philippe Chambaretta a conservé l’enveloppe sobre et graphique du bâtiment tout en apposant une patte contemporaine avec un cube de lumière couronnant l’ancien mess des officiers. L’artiste Bertrand Lavier a redessiné le jardin. Pensé comme une mappemonde, il a été planté d'espèces végétales de tous les continents.

De l'art au resto

Au rez-de-chaussée du musée, des plafonds voûtés, des colonnes rouges et un sol en damier noir et blanc en marbre conservent un parfum d’apparat tandis que le décor blanc et dépouillé des étages supérieurs s’efface pour accueillir les œuvres.

Outre ses expositions, l’Hôtel des collections invite des artistes à intervenir dans son restaurant/bar ainsi que sur la façade côté parc. L’installation du restaurant a tout pour éblouir les visiteurs dans tous les sens du terme. Loris Gréaud habille le plafond du bar d’une suspension lumineuse en néons dont l’intensité varie en fonction de la fréquentation. Quand le bar commence à se vider, la lumière vibre, et entre en résonance avec des fragments sonores du livre Révolution électronique de William S. Burroughs, interprétés par Abel Ferrara !

Le MoCo Hôtel des collections et sa façade éclairée.
© PCA-STREAM - Le MoCo Hôtel des collections et sa façade éclairée.

Le MoCo propose plusieurs cycles d’exposition par an.

MoCo Hôtel des Collections propose régulièrement des expositions gratuites mettant à l'honneur des artistes locaux ou nationaux. Lieu de vie intergénérationnel au centre de Montpellier, il vous permet de partir à la découverte de styles multiples à travers une programmation aussi riche qu'éclectique.

Par France.fr

Le site France.fr vous parle d'une France inattendue qui revisite la tradition et cultive la créativité. Une France bien au-delà de ce que vous imaginez...

Voir plus