Balade à Lyon dans les pas de Mat Carlier

Inspiration

LyonCulture et patrimoineVilles

Dans les traboules de la Croix-Rousse, à Lyon.
© Adobe Stock/MangAllyPop - Dans les traboules de la Croix-Rousse, à Lyon.

Temps de lecture: 0 minPublié le 20 mars 2024

Lyon est réputée pour son centre historique, ses bouchons, ses traboules et ses longs quais animés. Mais elle regorge de mille autres merveilles. L’influenceur Mat Carlier nous invite à découvrir autrement la ville à travers des lieux insolites.

Déambuler dans les petites rues de la Croix Rousse

Traboule des Voraces à Lyon
© Adobe Stock / MangAllyPop - Traboule des Voraces à Lyon

J’ai toujours été intrigué par les traboules de la Croix Rousse. Ce sont des passages à travers des cours d’immeuble qui permettent de se rendre d’une rue à une autre. C’est complètement typique à Lyon. J’aime particulièrement la traboule de la Cour des Voraces qui se situe au 9 de la place Colbert. Sa particularité ? Il y a plein de sorties. C’est comme un jeu de pistes pour toutes les retrouver ! C'est simplement magnifique à regarder. Les montées d’escaliers sont ajourées de grandes arches. La Croix Rousse est aussi réputée pour son street art. En général, je poursuis ma balade vers le passage Mermet. Depuis le Festival de la peinture fraîche en 2019, l’escalier Mermet s’est métamorphosé en une fresque géante. C’est juste sublime à observer !

Admirer la plus vieille maison de Lyon

Quartier Saint-Georges à Lyon
© Adobe Stock / Jonathan Stutz - Quartier Saint-Georges à Lyon

J’aime déambuler dans le Vieux Lyon, en particulier dans le quartier Saint-Georges. Je m’arrête régulièrement devant la plus vieille maison de la ville, qui date du XIVe ou XVe siècle. Elle est cachée dans une petite ruelle, l’impasse Turquet. Elle porte le nom d’un marchand lyonnais qui tenait un commerce de soie à Lyon. C’est une maison typique avec son vieux balcon en bois sombre. Et le plus formidable, c'est qu'il y a encore des habitants qui y vivent !

Prendre un café au musée Gadagne

Terrasse du Café Gadagne à Lyon
© S. Serrad – Gadagne - Terrasse du Café Gadagne à Lyon

Ce musée d’histoire de Lyon et des arts de la marionnette se situe dans le quartier Saint-Jean. Le café du musée Gadagne est complètement caché, mais il vaut le détour. Il se trouve dans les jardins suspendus, sous des coursives romaines, au milieu des vignes et des rosiers. À chaque fois, j’en oublie presque que je suis en pleine ville. C’est l’endroit idéal pour se couper du monde.

Musée Gadagne

Monter sur les toits de la basilique de Fourvière

Lyon depuis les toits de la basilique de Fourvière
© Adobe Stock / A.G. photographe - Lyon depuis les toits de la basilique de Fourvière

J’y suis allé à plusieurs reprises et je n’ai jamais été déçu. Des visites nocturnes sont organisées au cours desquelles on peut découvrir les combles et les trois carillons de la basilique de Fourvière avec ses vingt-trois cloches. Lorsqu’il fait beau, on peut même monter sur les toits. On a alors une vue imprenable sur tout Lyon. C’est féérique !

Basilique de Fourvière

Assister à un lever du soleil depuis les collines de Fourvière

Vue depuis les collines de Fourvière à Lyon
© Mat Carlier - Vue depuis les collines de Fourvière à Lyon

J’aime me promener dans le parc des Hauteurs, à Fourvière, et emprunter la passerelle des Quatre-Vent sur le chemin de l’ancien viaduc, longue de 600 mètres. La vue est imprenable et c’est super reposant. Depuis le parc, je rejoins le cimetière de Loyasse. Il n’y a rien de glauque là-dedans. Bien au contraire. C’est un lieu que j’adore parce qu’il est très bien entretenu. On peut y découvrir des architectures de tombes incroyables. L’une d’elles a, par exemple, la forme d’une pyramide. Avec tous ces tombeaux majestueux, on se croirait vraiment dans un musée. Il y a notamment Maître Philippe, un ancien mystique et guérisseur lyonnais, qui y repose. Je suis à chaque fois surpris de voir tous les petits mots qui recouvrent sa tombe. Les gens viennent s’y recueillir et n’hésitent pas à lui parler.

Visiter le Grand Hôtel-Dieu

Le Grand Hôtel Dieu à Lyon
© Getty Images / mladn61 - Le Grand Hôtel Dieu à Lyon

Le Grand Hôtel-Dieu est un ancien hôpital situé au bord du Rhône. Il a été rénové pendant des années et vient de rouvrir ses portes au public. On y trouve un centre commercial, un restaurant dans l’ancien réfectoire, mais aussi l’InterContinental. C’est un hôtel de luxe, mais on peut aussi profiter du bar. Je suis toujours impressionné par la hauteur de plafond de la coupole. Tout est sculpté, orné, peint. C’est vraiment magnifique. Je poursuis ensuite ma balade vers la Cité de la gastronomie où des ateliers culinaires sont organisés. C’est toujours sympa d’en apprendre davantage sur le patrimoine culinaire lyonnais. Tout de bois sculpté, la salle est magnifique.

Grand Hôtel-Dieu

Manger à la Tête de lard

La salle du bouchon La Tête de Lard à Lyon
© Tête de Lard - La salle du bouchon La Tête de Lard à Lyon

Ce bouchon lyonnais se situe à proximité de la mairie de Lyon. Ici, tout est fait maison. On y mange des quenelles, des andouillettes et toutes sortes de "lyonnaiseries". La carte varie régulièrement et surtout les prix sont abordables. L’accueil y est chaleureux, l’ambiance conviviale et la décoration typique avec Guignol, la célèbre marionnette, et ses petites nappes vichy. Seul bémol, il faut réserver pour être certain d’avoir une table au déjeuner. Le restaurant est victime de son succès et ne désemplit pas.

La Tête de Lard

Se balader dans le parc de la Tête d’Or

Jardin botanique et serres du Parc de la Tête d’Or à Lyon
© Adobe Stock / jasckal - Jardin botanique et serres du Parc de la Tête d’Or à Lyon

Ce parc est extraordinaire. Il y a tellement de choses à voir et à découvrir. Je suis toujours surpris de regarder les immenses serres botaniques avec leurs plantes tropicales. J’aime y aller le matin quand les animaux se réveillent et y apercevoir des girafes, des serpents, des singes, des biches... J’ai vraiment l’impression de me retrouver à la campagne. Dans ce parc, il y en a pour tous les âges et pour tous les goûts. On peut même y faire du pédalo. Au cours de ma balade, je croise régulièrement la police à cheval qui surveille le parc. C’est assez original, vous ne trouvez pas ?

Parc de la Tête d'Or

Prendre un cours de jardinage sur les terrasses de Perrache

Jardins de Perrache à Lyon
© Adobe Stock / ERIC - Jardins de Perrache à Lyon

Je prends toujours beaucoup de plaisir à me rendre sur les toits-terrasses de Perrache. Situé au dernier étage du Centre d’Échanges de Perrache, c’est l’endroit idéal pour se reposer en plein milieu de la verdure entre deux trains. Et c’est totalement inédit. Cet endroit, c’est en fait un immense jardin avec des plantes et des légumes. Il est entretenu par l’association des jardins suspendus. On peut même y prendre des cours d’initiation au jardinage. J’ai été surpris d’apprendre que c’était le premier mur végétal dépolluant du monde, créé en 2007.

Les terrasses de Perrache

Par Mat Carlier

Blogueur passionné (ou acharné), je partage mes voyages, ma vie à Lyon, mes coups de cœurs…