Balade sous les embruns marins à Saint-Jean-de-Luz

Inspiration

Biarritz-Pays BasqueCôte AtlantiqueNature et Activités OutdoorVilles Littoral

Le port de Saint-Jean-de-Luz, au Pays basque.
© Horváth Botond / Adobe Stock - Le port de Saint-Jean-de-Luz, au Pays basque.

Temps de lecture: 0 minPublié le 11 mars 2024

Inutile de chercher l’Atlantique à Saint-Jean-de-Luz, il est partout ! Au large de la grande plage et dans les eaux du port jalonné de demeures d’armateurs, dans la pêche du jour, les algues d’une pause thalasso, et même dans le vin local qui se pare de notes océaniques... On vous emmène faire le plein d’iode le temps d’une balade marine en 7 étapes.

Se balader au port sur les traces de la cité corsaire

C’est le trait d’union entre Saint-Jean-de-Luz l’opulente et Ciboure, sa jumelle plus modeste. À bord d’une navette dans le port, on repère les traces du passé corsaire sur les demeures des armateurs qui traquèrent la baleine, la morue et l’ennemi ! Rose comme un macaron, la Maison de l’Infante a la couleur de la paix retrouvée : le mariage de Marie-Thérèse d’Espagne avec Louis XIV en 1660 scella la fin des hostilités. En face, côté Ciboure, la maison Ravel s’enorgueillit d’avoir hébergé, deux siècles avant la naissance du compositeur, un autre hôte illustre : le cardinal Mazarin.

Se mettre en bouche avec la pêche du jour aux Halles

Les halles de Saint-Jean-de-Luz.
© Office de tourisme du Pays Basque - Les halles de Saint-Jean-de-Luz.

Pour se mettre en bouche avant le déjeuner, rien de tel qu’une halte aux Halles de style Baltard ! Les mardis et vendredis (mais aussi les samedis en été), on fait coup double avec le marché en plein air qui s’installe tout autour. On commence par se délecter avec les yeux, entre volailles du Pays basque, foie gras, confits et poissons du jour comme le fameux merlu de ligne de Saint-Jean-de-Luz, pêché de façon artisanale. Et on se régale pour de vrai avec les pinxtos, les tapas du Pays basque, le temps d’un apéritif iodé.

Halles de Saint-Jean-de-Luz

Savourer des plats iodés et hauts en couleur à quelques pas de la grande plage

Le Kaïku, c’est une gastronomie de bord d’Atlantique, qui sait faire dialoguer les paradoxes. Ce restaurant, 1 étoile au Michelin, véritable ode au Pays basque, joue la partition terre et mer qu’il fusionne avec des saveurs exotiques pour un résultat détonant ! À quelques pas de la grande plage et de la fameuse place Louis XIV (dans la plus ancienne maison de la ville), le chef Nicolas Borombo, enfant du pays ayant fait ses armes à l’Hôtel Crillon et au Georges V à Paris, y affirme ses racines basques en mettant en valeur les produits du terroir tout en proposant une cuisine inventive et raffinée. On s’y régale de poissons et crustacés locaux (maigre de ligne de St Jean de Luz, de Saint-Pierre du Pays basque), de cochon du Kintoa, mais aussi de légumes frais et de saison de producteurs du pays. Une fête tant pour les papilles que pour les yeux !

Le Kaïku

Voyager sur la côte au jardin botanique du littoral

Balade revigorante au Jardin botanique littoral de Saint-Jean-de-Luz.
© Mairie de Saint-Jean-de-Luz - Balade revigorante au Jardin botanique littoral de Saint-Jean-de-Luz.

Pinède littorale, chênaie atlantique ou landes maritimes : tous les milieux naturels semblent s’être donné rendez-vous ! En surplomb de l’océan, les 2,5 hectares du jardin littoral Paul Jovet sont une véritable invitation à voyager à travers les paysages de la côte basque. Sur les traces des marins qui sillonnèrent les mers, on admire aussi des sélections horticoles remarquables et une collection de végétaux des cinq continents. Et pour parachever le bol d’air marin, on arpente le sentier littoral aux panoramas éblouissants.

Jardin botanique littoral

Faire une pause marine au Loreamar Grand Hôtel Thalasso & Spa

On oublie le cadre délicieusement Art déco du Grand Hôtel posé sur la plage pour se lover dans les 1000 m² tout en voûtes de pierre, coquillages et bois exotiques de son espace thalasso. Gommage au sel de mer, enveloppement d’algues ou massage à l’huile de magnésium marin, tout est prévu pour une séance 100 % océanique, y compris la vue sur la plage depuis l’espace piscine intérieure ! Et histoire de compléter la cure bien-être, on s’offre un dîner marin – homard et turbot à la plancha - sur la terrasse en teck du "Aho Fina", le restaurant gastronomique de l’hôtel.

Loreamar Grand Hôtel Thalasso & Spa

Découvrir le vin de la mer à Socoa

Dans la zone portuaire de Socoa, des bouées sont immergées à 15 mètres de profondeur : ce sont les cuves d’Egiategia, pionnier de la vinification sous-marine ! Le procédé est ingénieux : utiliser les houles de l’Atlantique et la pression de la mer pour la seconde fermentation, voire pour toute la vinification. Une technique qui permet d'élaborer des vins blancs, rouges ou rosés aux arômes uniques, véritable symbiose du raisin et de la houle. On goûte le fruit de cette alliance entre la vigne et l’océan avant d’explorer la colline Bordagain à Ciboure où se nichent les villas chic héritées de la vogue des bains de mer.

Egiategia

S’offrir une parenthèse sucrée

L’air marin, c’est bien connu, creuse l’appétit. Pour une pause sucrée, pourquoi ne pas imiter l’Infante et Louis XIV qui craquèrent, dit-on, pour les macarons aux amandes de la maison Adam fondée en 1660 ! On peut aussi profiter du salon de thé de la pâtisserie Etchebaster pour déguster un gâteau basque aux cerises noires. Et quand il fait chaud, on fond pour les glaces à la vanille de chez Bargeton ou Pariés, elles figurent en tête du Top 10 du classement de Gault et Millau en 2019 !

Maison Adam Pâtisserie Etchebaster Bargeton Pariès

Recommandations et conseils : Ville chargée d’histoire du Pays basque, Saint-Jean-de-Luz constitue un des joyaux de la façade atlantique à quelques minutes de la frontière espagnole. Vous songez à y organiser votre prochain séjour ? Une excellente idée pour profiter tant des plaisirs balnéaires que des richesses culturelles de ce joli port, mais aussi pour découvrir les splendeurs du littoral basque. Fragile et disposant de 360 hectares de territoire protégé, cet environnement fait l’objet de toutes les attentions pour sa préservation. Alors, au cours de votre séjour, pensez vous aussi à adopter les bons comportements pour contribuer à garder intact ces paysages. Privilégiez ainsi les déplacements avec Txik Txak plutôt qu’en voiture (bus, vélos électriques en libre-service…). Si vous partez en randonnée, restez sur les sentiers balisés pour éviter les risques et contribuer à diminuer l’érosion de la côte. Belles découvertes à vous !

En savoir plus

À lire aussi : - Sentier du littoral basque : attention les yeux ! et 6 plages de rêve au Pays basque

Par France.fr

Le site France.fr vous parle d'une France inattendue qui revisite la tradition et cultive la créativité. Une France bien au-delà de ce que vous imaginez...

Voir plus