10 villes fun et vertes en France

On peut prendre soin de la planète en s’amusant, en mangeant local, en passant à l’action en mode festif, préserver l’environnement en se retroussant les manches en bonne compagnie, en multipliant les projets et les initiatives qui reverdissent la vie et la ville. Dans des fermes urbaines, des tiers lieux ouverts à tous, des écoquartiers innovants, des festivals durables, l’heure est au partage, aux rencontres et au faire-ensemble dans la bonne humeur pour voir l’avenir en green …en vert et contre tout.

Marseille, tous à la Friche !

La Friche de la Belle de Mai, ce sont 45 000 m² au cœur de Marseille dont 8 000 m² de toit terrasse où se brassent les générations et où s’inventent les modes de vie de demain avec une joyeuse énergie. Dans cette ancienne manufacture de tabac reconvertie en fabrique d’art et de culture, salles de spectacles et de concerts côtoient Les Grandes Tables, un restaurant locavore et un marché paysan, des cafés et un skate-park, des aires de jeux, des jardins partagés, des murs de street art et des espaces d’exposition racontant le passé ou imaginant l’avenir (« Rétrovision », « Le prix du ticket »)… Un lieu de vie bouillonnant, à l’image de la cité phocéenne qui se mobilise aussi en musique avec Le Delta Festival et son Village environnement, au mois d’août, sur les plages du Prado. Ça fait du bien !

La Friche Belle de Mai (Lien externe)
Delta Festival (Lien externe) - du 4 au 8 septembre 2024

Aix-les-Bains, musique en circuit-court dans les Alpes

À Aix-les-Bains, en Savoie, on est au pied des Alpes et… à pied d’œuvre pour des balades douces autour du magnifique lac du Bourget. En toute saison, la Riviera des Alpes, station thermale réputée, fait les beaux jours des amoureux de petite reine (Aix-les-Bains est labellisée Ville à Vélo du Tour de France) et de nature sauvage et préservée. Un environnement exceptionnel que Musilac, l’évènement musical estival, prend bien soin de respecter. Le plus grand festival pop-rock de la région Auvergne-Rhône-Alpes montre l’exemple pour que la fête et son organisation soient écoresponsables, sans plastique, sans déchet, en circuits courts et encourageant les bonnes pratiques et écogestes. Oui, c’est possible !

Festival Musilac (Lien externe) du 10 au 13 juillet 2024.

Bordeaux se réinvente à l’écosystème Darwin

Rive gauche de la Garonne, Bordeaux, l’élégante cité de Nouvelle-Aquitaine, célèbre son passé dans les rues piétonnes du centre historique. Rive droite, c’est vers l’avenir que se tourne la Capitale européenne 2022 du tourisme intelligent (Smart Tourism). Dans une ancienne caserne éco-réhabilitée,Darwin est comme une grande place de village, un lieu ouvert et festif accueillant street art et hangar de glisse, espaces de coworking et marché de producteurs ainsi qu’une ferme urbaine et, au sein du Magasin Général, l’un des plus grands restaurants bio de France. On s’y régale à apprendre à consommer autrement, en circuit court et local, y compris une bière « made in Bordeaux ». Ça vous dit ?

Darwin (Lien externe)
Climax Festival 2024 (Lien externe) (septembre 2024 à l'"écosystème Darwin")

Lyon, le bon tempo écolo en Auvergne-Rhône-Alpes

Capitale 2019 de la Biodiversité, Lyon a été récompensée pour ses efforts tels la re-végétalisation des berges de Saône qui offrent aux promeneurs des kilomètres de jardins aquatiques, de prairies naturelles et même de plages aux beaux jours. Depuis l’éco-quartier Confluence, la ville multiplie ainsi les signaux du changement et on peut y participer, par exemple en fréquentant HEAT, la Halle à manger du H7, un lieu totem qui réunit aussi espaces de travail et halle événementielle. Au menu des amoureux du bien manger : partage et rencontres, street food en circuits courts, respect des saisons, prix justes et raisonnables. Nuits Sonores, le festival musical qui fête ses 21 ans en 2024 (7-12 mai), s’inscrit aussi dans cette mouvance engagée, investissant HEAT, les rives de Saône, l'espace public et des friches industrielles pour faire danser tout en suscitant, avec son NS Lab, réflexion citoyenne et actions culturelles militantes. On applaudit !

Heat (Lien externe)
Festival Nuits Sonores (7-12 mai 2024) (Lien externe)

Nantes, voyage nature en Pays-de-la-Loire

Élue Capitale verte de l’Europe en 2013, première ville de France à décrocher cette distinction, Nantes a toujours eu une longueur d’avance et fait en sorte de la conserver. Réseau cyclable, écoquartiers, Petite Amazonie (la seule zone naturelle d’Europe classée Natura 2000 en cœur de ville), paysages nourriciers et potagers solidaires dans les parterres et jardins publics… La Cité des Ducs de Bretagne carbure au vert, toujours en mode festif et pédagogique. Qu’il s’agisse de l’Agronaute, la grande Ferme Urbaine plantée sur le site de l’ancien MIN avec ateliers et chantiers participatifs, concerts et marchés de producteurs, du Voyage à Nantes, l’évènement estival artistique et de sa Cantine en circuit court, ou de Magmaa, le food-court sous les anciennes halles Alstom où se mitonnent des plats du monde locavores, à Nantes, on y croit !

L'Agronaute (Lien externe)
Le Voyage à Nantes (Lien externe)
Magmaa (Lien externe)

Montpellier, halles et compagnie en Occitanie

La fine fleur de l’architecture contemporaine et du design a pris ses quartiers à Montpellier. Du côté de Port Marianne et sur les bords du Lez, il y a de l’audace mais aussi de l’animation puisque les expérimentations urbaines cohabitent avec des lieux de vie aussi réjouissants que le Marché du Lez et ses halles gourmandes. En lieu et place d’anciennes imprimeries, un joyeux rassemblement de food trucks, brocanteurs, recycleries, restaurants, bars, terrasses en rooftop, étals de producteurs locaux, terrains de pétanque invite au vivre ensemble et au bien manger. Un projet que partage la Halle Tropisme, autre tiers lieu en vue, installé dans les anciens ateliers de mécanique de l'École d'Application d'Infanterie de Montpellier et imaginé comme un village de 10 000 m². Au programme, musique et expérimentations culinaires, art contemporain et clubbing, débats d’idées et afterworks, bricolage, recyclage et jardinage, chine et solidarité…On y court !

Marché du Lez (Lien externe)
Halle Tropisme (Lien externe)

Lille, faims d’avenir dans les Hauts-de-France

La Capitale mondiale du design 2020 a un pied dans le futur et un bel appétit pour tout ce qui peut embellir la vie. Pour partager cette effervescence culturelle et artistique, direction la gare Saint-Sauveur, QG des audaces nordistes avec ses halles toujours animées et son Bistrot Saint-So. Concerts et rencontres, expos et échanges, la métropole lilloise a faim de changements, jusque dans les assiettes. La gastronomie s’y savoure en mode festif et locavore avec le collectif Mange Lille, un rassemblement de chefs passionnés et engagés qui fête ses 11 ans en 2024 avec une farandole d’évènements. Pour mettre les pieds dans le plat d’une alimentation saine et de saison, on peut aussi découvrir les derniers spots gourmands et ludiques de la ville : Grand Scène, temple de la street food locavore et Hall U Need, gigantesque complexe mêlant loisirs à gogo (bowling, karaoké, réalité virtuelle…) et cuisine healthy 100% zéro déchet.

Grand Scène (Lien externe)
Mange Lille (Lien externe)
Hall U Need (Lien externe)

Rennes, terreau fertile en Bretagne

Qu’on se le dise, Rennes accélère la cadence. Tiers lieux et fermes urbaines y essaiment, croisant agriculture et culture, alimentation et lien social, toujours sur le mode récréatif. Depuis le printemps 2021, la Ferme de Quincé accommode les légumes de son potager aux goûts des clients de son restaurant et aux rythmes de sa programmation musicale. Dans l’ancienne ferme réhabilitée du château de la Prévalaye, la Basse-Cour est un espace de formation, de transmission, de restauration, de résidences artistiques et culinaires, un lieu partagé dédié à l’alimentation saine, durable et conviviale. Aux beaux jours, bienvenue à sa Guinguette, pour refaire le monde en bonne compagnie devant de belles assiettes de saison. Cotés festivals, le mot d’ordre est aussi à la sobriété créative et à la transmission militante. Au-delà de leur programmation musicale, Les Tombées de la Nuit (en juillet) et les TransMusicales (en décembre) embarquent les spectateurs dans leurs réflexions durables. On dit bravo !

Ferme de Quincé (Lien externe)
La Basse Cour (Lien externe)
Les Tombées de la Nuit (Lien externe) Juillet 2024
Les TransMusicales (Lien externe) Du 4 au 8 décembre 2024

Paris, palme verte

Des fermes urbaines et des tiers lieux festifs préoccupés d’environnement, d’économie durable et solidaire, Paris et sa région n’en manquent pas, y compris sur les toits, comme NU-Paris dans le 15e arrondissement. 2023 a encore offert de belles éclosions. Ainsi, en forêt de Meudon (accessible en bus et RER), le Hangar Y (un ancien hangar à dirigeables métamorphosé en lieu culturel et événementiel) accueille les curieux autour de l’Art, la Science et la Nature avec parcours d’œuvres en plein air et restaurant champêtre, bistronomique et locavore.

Plus urbain mais tout aussi spectaculaire, l’ancien campus de l’Université de Censier devient, en plein cœur de Paris, une friche éphémère de 25 000m² dédiée au Savoir sous toutes ses formes, soit un foisonnement de conférences, expositions, marchés, concerts qui donnent envie d’apprendre et comprendre tout en festoyant. Une cantine-ressourcerie pour réfléchir à l’alimentation durable et solidaire, un amphithéâtre et un Grand Plateau de 1 000 m2 pour se réunir y favorisent échanges et rencontres.

Même état d’esprit à Bercy Beaucoup, tiers lieu dans le quartier Bercy-Charenton (12e) mêlant jardins partagés, ressourcerie, restauration-guinguette (avec four à pain !) et nuits enflammées à la Boîte à Sardines, la plus petite discothèque du monde !

De l’ambiance, il y en aura aussi encore cette année les 31 mai, 1 et 2 juin à We Love Green, l’éco-festival de musique pop dans le bois de Vincennes imaginé comme un laboratoire de recherches en plein air, un lieu d’expériences globales et immersives, festives et citoyennes, créatrices et responsables, artistiques et durables avec conférences et ateliers entre deux concerts. On aime !

NU-Paris, Nature Urbaine (Lien externe)
Hangar Y (Lien externe)
Cesure (Lien externe)
Bercy Beaucoup (Lien externe)
Festival We Love Green (Lien externe) (du 31 mai au 2 juin 2024)

Tours, graines de possibles dans le Val de Loire

Les cyclistes de la Loire à Vélo le traversent en prenant leur temps : au sud de Tours, le parc éco-ludique de La Gloriette est un site naturel de près de 200 hectares dédié à l’environnement sous toutes ses formes. Espaces pédagogiques, ateliers et concerts, toute l’année un programme d’évènements et d’animations invite à s’y mettre au vert, à quelques kilomètres des beaux châteaux de la Loire. Au mois de juin, il ne faut pas y manquer Le Potager électronique, un très joyeux festival de musiques actuelles fertile en artistes et projets émergents dans le respect d’un lieu hors du commun. Autre site qui mérite un détour, les Beaumonts, un vaste tiers lieu installé sur d’anciennes casernes militaires où fleurissent initiatives créatives, solidaires et écologiques. Lancement de la saison 3 au printemps 2024. On a hâte !

Parc de la Gloriette (Lien externe)
Le Potager Electronique (Lien externe) 31 mai au 2 juin 2024
Les Beaumonts (Lien externe)

Recommandations et conseils :
Pour vous rendre dans les villes mentionnées, privilégiez les mobilités douces comme le train pour limiter votre impact sur l'environnement. Lors des évènements, de nombreuses navettes ou autres solutions de transport écologiques sont généralement mises en place. Pour les découvrir, il vous suffit de consulter la page accès de chaque événement. Le covoiturage est également une bonne façon de profiter du festival qui aura votre préférence tout en rencontrant des personnes qui partagent votre intérêt.

À lire aussi :