24 heures à Versailles avec Marie-Antoinette

Figure emblématique du faste et de l’élégance à la française, le château de Versailles fut avant tout l'écrin de la vie quotidienne de nombreux souverains. Si Louis XIV en fût l’initiateur, l’âme de Versailles reste pour toujours associée à Marie-Antoinette, qui y créa un art de vivre à la fois intime et fastueux. On vous emmène à Versailles sur les pas de Marie-Antoinette, la plus emblématique des reines de France…

9h : réveil dans la chambre de la Reine

Lieu public par excellence, la chambre de la Reine fut d’abord celle de la reine Marie-Thérèse, épouse de Louis XIV, puis celle de Marie Leszczyńska avant d’être occupée par Marie-Antoinette de 1770 à 1789. Du lever de la Reine aux naissances royales, c’est toute la Cour qui pouvait assister à l’intimité de la souveraine. Ainsi, 17 « enfants de France », dont le futur Louis XV, sont nés dans cette chambre en public, comme le voulait la tradition.

11h : obligations royales dans le Grand appartement de la Reine

Lieu de vie officiel de Marie-Antoinette, il lui servait à accomplir toutes les obligations royales, qu’elles soient politiques ou religieuses, ou bien qu’elles relèvent de l’Étiquette. Ce sont en tout 4 pièces, dont la chambre de la Reine, qui accueillent chaque année quelque 8 millions de visiteurs. Après trois années de rénovation et de mise aux normes, le Grand appartement de la Reine a rouvert ses portes aux publics le 16 avril 2019. Une occasion grandiose de comprendre le quotidien de Marie-Antoinette !

15h : flânerie au Grand Trianon

À la suite de la mort de Louis XV, Marie-Antoinette se voit offrir le domaine de Trianon par Louis XVI. Elle devient ainsi la première Reine propriétaire d’un bien immobilier et y entame d’importants travaux de rénovation. Elle transforme également une grande partie du jardin botanique de Louis XV en jardin anglo-chinois, très à la mode à l’époque. Avec Marie-Antoinette, le domaine de Trianon devient un havre de paix privé où aimait se réfugier la souveraine à la fin de son règne.

17h : concert au théâtre de la Reine

C’est pour profiter d’un lieu fixe entièrement dédié au théâtre et à la musique qu’elle aimait tant, que Marie-Antoinette fit entreprendre les travaux du théâtre de la Reine. À l'abri des regards, dissimulé derrière un épais feuillage, le lieu pouvait accueillir jusqu’à 250 spectateurs et 20 musiciens dans la fosse. Si le théâtre de la Reine ne sert plus de salle de spectacle aujourd’hui, son excellente conservation et une magnifique restauration en font le seul théâtre totalement intact du XVIIIe siècle. Un site exceptionnel accessible au public lors de visites guidées (Lien externe) !

18h : moment de détente dans la Maison de la Reine

Après plusieurs années de restauration, la Maison de la Reine est à nouveau accessible au public. Nichée au cœur du Hameau de la Reine, on y découvre tout le raffinement du mobilier intérieur contrastant avec l’aspect champêtre de l’extérieur. Quant aux jardins du hameau, ils ont été pensés par Marie-Antoinette comme un lieu simple, proche de la nature, pour sensibiliser ses enfants à l’agronomie, l’élevage et l’agriculture. Une approche très moderne pour ce lieu pittoresque où il fait bon flâner.

22h : repas public dans l’antichambre du Grand Couvert

Retour aux obligations royales dans l’antichambre du Grand Couvert ! Pour redonner du faste à la Cour, Louis XVI et Marie-Antoinette instaurent les "repas de société" auxquels ils convient une quarantaine de personnalités triées sur le volet. À cette occasion sont utilisées des pièces d’orfèvrerie d’exception, associées à de fabuleux services de porcelaines de Sèvres. Des tables fastueuses qui ont fait naître l’excellence des "repas à la française" !

8h : sortie matinale au hameau de la Reine

Marie-Antoinette n’échappera pas à l’envie de façonner le domaine de Versailles à son image. Sans cesse tiraillée entre le poids de l’Étiquette dû à ses obligations de Reine et son profond désir d’intimité, la souveraine a entrepris pendant plus de 20 ans de nombreux travaux d’aménagement du domaine de Versailles. La création du hameau de la Reine, tel un cocon intime et protecteur, atteste de son besoin de liberté et de nature, en opposition totale avec son statut de Reine de France. Au fil des années, le château de Versailles est devenu le témoin flamboyant du destin tragique de Marie-Antoinette. C’est aujourd’hui un parcours incontournable pour qui veut cerner les états d’âme de la plus connue des Reines de France.

Se rendre au Château de Versailles