Que faire à Mayotte ?

Posée dans l'océan Indien entre le continent africain et l'île de Madagascar, Mayotte est un paradis pour les plongeurs qui se pressent pour admirer les coraux dans le plus grand lagon fermé au monde. Aux détours de ses sentiers de randonnée, vous aurez affaire à des espèces endémiques protégées comme le lémurien, le drongo ou encore le souïmanga. C’est parti !
Les visites à ne pas manquer à Mayotte


• Le mont Choungi

L’ascension du Mont Choungui est un des incontournables de Mayotte durant la saison sèche. Il domine le sud de l’île de son cône parfait et abrupt qui atteint 594 mètres. Il offre une vue panoramique sur tout le sud de l’île et sa colonne basaltique s’aperçoit depuis Petite Terre.

• L’îlot de Saziley

Pour cette escapade nautique au sud de Mayotte, vous partirez en barque au départ de Moutsamoudou... sans oublier de prendre masque, palmes et tuba, crème solaire, chapeau et beaucoup d’eau car vous ne trouverez rien sur ce petit coin de paradis !

• Le jardin botanique de Coconi

Déambuler dans le jardin botanique de Coconi à la saison des pluies (entre novembre et fin avril) reste un petit privilège. En plus des nombreuses fleurs et des très beaux alignements de palmiers et cocotiers, vous pouvez aussi visiter la pépinière.

• La plage de N'Gouja

Située à l’extrême sud-ouest de l’île au lagon, cette plage est la plus belle et la plus connue de Mayotte. Nager avec les tortues et s’allonger sur le sable clair, sous les baobabs, observer roussettes et lémuriens sont les plaisirs de ce petit paradis incontournable de l’île.

• Le lac Karihani

Le lac Karihani, ou ‘dziani Karihani’ en shimaoré, est l’unique lac naturel d’eau douce de Mayotte. Souvent recouvert de nénuphars, il sert de refuge à de nombreux oiseaux, aigrettes, hérons ou poules d’eau. Le tour du lac, près du village de Tsingoni, est une balade tranquille et dépaysante.

• Le village de Dzaoudzi

Dzaoudzi, qui compte 13  000 habitants, abrite l'essentiel des bâtiments de l'époque coloniale, dont l'hôtel "Le rocher", l'ancienne poste qui date de 1845, l’ancien pensionnat qui abrite la maison du patrimoine ou encore l'ancien palais du gouverneur appelé « palais Eiffel », du nom de son concepeteur.

• La plantation Guerlain et ses champs

À 800 mètres du village de Combani, la plantation Guerlain aligne ses rangées d’ylang-ylang, et son allée de cocotiers. La maison du célèbre parfumeur, plantée au milieu d’un jardin soigné, offre de beaux restes qui valent la peine d’être visités.

• Les 210 marches d'Acoua

Cet escalier aux marches inégales permet d'accéder au sommet d'une colline qui domine la baie d'Acoua, offrant une vue magnifique sur les îles du Nord. Au loin, les îles Choazil et le chissioua Mtsamboro semblent nager sur les eaux calmes du lagon...

• La petite ville de Mamoudzou

Mamoudzou qui ne compte que 6  200 habitants, est au bord de deux anses séparées par la pointe Mahabo. Elle concentre la plupart des commerces et services de l'île, le siège du Conseil général et la plupart des administrations, notamment sur la place Mariage, en plein centre-ville.

• La presqu'île de Bouéni

Située au sud de Mayotte, la presqu'île de Boueni s'étirent sur 4 kilomètres vers le nord, face au bourg de Sada et ferment en partie la grande Baie de Boueni. Des villages de pêcheurs sont installés le long de la côte et des sentiers permettent de visiter la presqu'île, de Majiméouni à Mzouazia.

Les activités incontournables à Mayotte


• Verser une larme en assistant à la ponte des tortues sur la plage de Moya

Mayotte est un des lieux de l’Océan indien où il est fréquent de voir pondre des tortues. La plage de Moya est leur site favori. Presque chaque nuit de mars à juin, avec des records en mai, des tortues viennent pondre leurs oeufs. Attention de ne pas les déranger...

• S'émerveiller devant le ballet des baleines à bosse dans le lagon

Au départ de Mamoudzou, on peut partir observer des baleines à bosse et leurs baleineaux qui viennent s’ébattre dans les eaux turquoise du lagon quasiment fermé, de juillet à fin octobre. Elles viennent se livrer à des parades nuptiales, mettre bas, allaiter puis éduquer leurs petits.

• Nager avec les dauphins et les sternes à la pointe de Saziley

Dauphins et sternes s’observent toute l’année à Mayotte, la faune du lagon étant très riche. Pour les dauphins, l'endroit le plus connu est l’îlot M’Tsamboro, en direction de la grande barrière de corail. Près de la pointe de Saziley, c’est « l’ îlot blanc » qui est le principal refuge des sternes.

• Ouvrir grand ses yeux en plongée à la réserve de la passe en S

De son vrai nom Longogori, la « Passe en S » est un site de plongée très connu, protégée en tant que réserve marine depuis 1990. La pêche y est interdite. Avec 13 sites répartis entre le lagon et l’Océan, c’est LE spot de plongée de Mayotte. On y observe notamment de très nombreuses tortues.

• Faire un bond de 3 milliards d’années en arrière au lac cratère de Dziani

Le Dziani Dzaha est un lac de cratère vert émeraude, situé au nord de Petite-Terre. Vous admirerez le rocher de Dzaoudzi et son port de plaisance, Grande-Terre et les eaux turquoise du grand récif du nord-est. Depuis le faré qui surplombe les plages de Moya, un sentier permet de les rejoindre.

• Explorer les îlots Choizil avec son masque et son tuba

Situés à quelques kilomètres des côtes, les Ilots Choizil sont les plus beaux sites de plongée à Mayotte : eau turquoise, banc de sable blanc, rochers noirs, et reliefs verdoyants en toile de fond. Les fonds coralliens assez dégradés foisonnent de poissons multicolores (poissons-clowns, poissons-anges…).

• Découvrir la mangrove en canoë pour mieux observer ses habitants

Sillonner la mangrove de Mayotte en kayak mérite vraiment le détour. Cet univers est fascinant. On y croise le periophtalme, sorte de petit poisson amphibie, le crabe violoniste, le crabier blanc, le Terebralia palustris, un mollusque au cône pointu...

• Apprendre l'art du sel de Bandrélé et rire avec les « mama shingo »

Les « mamas shingo » vous expliqueront chaque étape de la fabrication de ce sel, totalement naturel et au goût unique : du ramassage à la filtration dans des bassines trouées, l’arrosage à l’eau de mer et le chauffage pour évaporer le liquide, ne laissant qu’un sel d’une blancheur étonnante !

• Faire ami-ami avec les makis

Faciles à approcher, ces adorables lémuriens vivent en colonies dans les arbres. Ils viendront vous examiner de près et peuvent même tenter de vous chiper de la nourriture ! Ils ressemblent à d’adorables peluches que l’on a envie de caresser. Mais les nourrir modifie leurs habitudes alimentaires et peut altérer leur santé...

Pour aller plus loin :

Se rendre à Mayotte 

Aller
plus loin