Que faire à Lyon et dans sa région ?

Ville classée au patrimoine mondial de l’Unesco, Lyon, la ville des lumières, est un déferlement d’histoire, une farandole de festivals de musique, de théâtre et de cinéma. Lyon et sa région, c’est une danse culinaire et œnologique, mais aussi un vaste terrain de jeu pour tous les amateurs d’aventures sportives. On vous embarque !
Les visites à ne pas manquer à Lyon et dans sa région


• Le quartier du Vieux Lyon

Quel plaisir de se faufiler dans les ruelles du Vieux Lyon, ce quartier de style Renaissance, habité à l’époque par des banquiers et des riches commerçants italiens. Empruntez les traboules qui passent d’une rue à l’autre en traversant des immeubles, levez le nez vers les tours-escaliers, découvrez des cours secrètes. L’émotion est intacte.

• Le pays des pierres dorées dans le Beaujolais

Le sud du Beaujolais est parsemé de villages construits en pierre ocre qui leur donnent cette touche dorée incomparable. Maisons, églises, châteaux éclairent les paysages vallonnés, comme une « petite Toscane beaujolaise ».

• Le site Le Corbusier à Firminy

Le stade, l’église, la maison de la culture et l’unité d’habitation sont tous signés par l’architecte visionnaire Le Corbusier. L’ensemble est emblématique de la France des 30 glorieuses, avec des principes qui restent toujours novateurs : limitation de la voiture, espaces piétons favorisés, école et toit-terrasse dans l’immeuble, jeux de lumière dans l’église…

• La Cité internationale de la gastronomie à Lyon

Elle ouvrira en 2019 dans l’enceinte rénovée du Grand Hôtel-Dieu, avec un parcours du goût pédagogique et interactif sur 4 niveaux et 3 900 m2. Démonstrations, expérimentations, ateliers ludiques, dégustations… On salive déjà !

• Le parc de la Tête d'or

Un lac de 17 hectares, un zoo africain, un jardin botanique de 20  000 espèces, une roseraie éclatante, des arbres centenaires, un mini-golf et des poneys pour les petits, bientôt une forêt asiatique : plus de 100 hectares de parc en pleine ville ! On adore la Tête d’Or !

• Les étangs de la Dombes

Au nord-est de Lyon, c’est la terre des mille étangs… et la première région piscicole en eau douce. Un paradis préservé pour les pêcheurs et les observateurs d’oiseaux.

• La cité médiévale de Pérouges

Pérouges figure dans la liste des plus beaux villages de France, et on comprend pourquoi quand on se balade dans ses ruelles perchées, qui enserrent l’église et la tour carrée. L’atmosphère y est toujours authentiquement médiévale.

• Les pentes de la Croix-Rousse et ses traboules à Lyon

Les rues en pente qui dévalent la colline sont classées au patrimoine mondial de l’Unesco. C’était le quartier des canuts, ces ouvriers de la soie qui avaient investi des hauts immeubles pour contenir les métiers à tisser. Comme eux, empruntez des passages étroits entre deux rues, les fameuses traboules.

• Le château de Montmelas dans le Beaujolais

Construit au 12e siècle, le château a conservé sa silhouette de forteresse médiévale, même s’il a été restauré au 19e. Le domaine produit du Beaujolais Village Marquis de Montmelas depuis 1566 !

• L'Opéra et le musée des Confluences à Lyon

Lyon ose bousculer son architecture. L’Opéra a été reconstruit par l’architecte Jean Nouvel dans les murs d’origine, surmontés d’un dôme en granit et bois. Quant au musée des Confluences, on le voit de loin, sa silhouette en verre, béton et inox émerge au-dessus du cap entre le Rhône et la Saône.

Les activités incontournables à Lyon et dans sa région


• Déguster les produits aux Halles Paul Bocuse

Dans le quartier de la Part-Dieu, poussez la porte de ce gigantesque marché couvert, auquel le célèbre chef Paul Bocuse a donné son nom. Ici, ce sont près de 50 commerçants (maraîchers, boulangers, pâtissiers, poissonniers, charcutiers, fromagers, cavistes, …) qui défendent l’excellence gastronomique lyonnaise et française.

• S’élever jusqu’à la basilique Notre-Dame de Fourvière

Construite à la fin du 19e siècle, la basilique dresse sa silhouette blanche sur la colline de Fourvière qui domine Lyon. Ses mosaïques intérieures sont de toute beauté, ainsi que ses décors en marbre.

• Prendre ses quartiers dans les vignes des côtes du Rhône

Sur les deux rives du Rhône, entre Vienne et Avignon, plus de 20 cépages (Syrah, Grenache, Viognier, ..) produisent des vins mondialement connus, à dominante rouge, comme Côte Rotie, Crozes-Hermitage, Château-Neuf-du-Pape.

• Vibrer aux rythmes de l'électro pendant les Nuits sonores

Depuis 17 ans, pendant le week-end de l’Ascension, Lyon se transforme en scène de musique électro, avec une programmation pointue et des concerts in et off, dans toute la ville.

• Se laisser éblouir par la Fête des Lumières à Lyon

Depuis le 8 décembre 1852, les Lyonnais ont pris l’habitude d’accrocher des lumignons à leur fenêtre pour égayer leur ville. Aujourd’hui, pendant 4 soirées très fréquentées, la Fête des Lumières donne lieu à des scénographies lumineuses inédites sur les monuments, les places, les cours...

• Filer place des Jacobins et se faufiler passage de l’Argue

Impossible de se tromper, la place est au cœur de la Presqu’ile, bordée d’immeubles classiques, autour d’une magnifique fontaine en marbre blanc. De là, poussez jusqu’au passage de l’Argue, une galerie couverte aux boutiques spécialisées (chapelier, horloger, coutellerie, ..)

• Brûler des calories à vélo sur le parcours du bois de Bouchat

Dans les monts du lyonnais, au sud de la ville, ce bois offre de beaux parcours vallonnés en VTT, pour les débutants ou les sportifs confirmés. La récompense ? le panorama sur le pays mornantais.

• Se délecter dans un petit bouchon lyonnais

Ces restaurants typiques et chaleureux, qui ont donné naissance à un label, servent les spécialités lyonnaises : quenelles, tablier de sapeur (à base de gras double), salade lyonnaise, cervelle de canut (à base de fromage), ... Pour être sûr d’avoir une place, pensez à réserver !

• Se nicher dans les carrières de Glay

Ces carrières se méritent, elles sont situées à 420 mètres d’altitude, au-dessus du hameau de Glay, où résidaient les tailleurs de pierre dorée. De là-haut, la vue porte sur 50 kilomètres à la ronde, les monts du lyonnais, la vallée de l’Azergues, …

• Piquer une tête au lac des Sapins dans le Beaujolais

Le lac artificiel est niché dans le Beaujolais vert, au nord de Lyon. La baignade y est biologique, spécialement filtrée par des plantes. Profitez-en !

Se rendre à Lyon 

Aller
plus loin