6 restaurants pour sortir des sentiers battus à Lyon

Menu surprise, cuisine ouverte ou vue panoramique, un vent d’originalité souffle sur les tables lyonnaises. France.fr vous ouvre son carnet d’adresses pour des repas qui sortent de l’ordinaire.

Devenir végétarien chez Culina Hortus

Qui a dit que la cuisine végétarienne ne pouvait pas être généreuse et de haute volée ? Certainement pas l’équipe de Culina Hortus, la nouvelle adresse végétale qui fait bruisser le tout-Lyon ! Dans une ambiance cosy et chaleureuse faisant la part belle aux matériaux naturels, on se régale de plats végétaux cuisinés à base de légumes, céréales, fruits, œufs et laitages pour la majorité biologiques et issus de circuits courts. Le menu du midi, renouvelé chaque semaine, se décline en deux ou trois "récoltes" en fonction de son appétit, tandis que le soir, les gourmets peuvent prendre le temps de découvrir une gamme de plats plus large avec un menu en six "récoltes".

Culina Hortus (Lien externe)

Trinquer au Copper Roots

Plus besoin de choisir entre bar à cocktails et restaurant ! Le Copper Roots c’est l’histoire d’une rencontre, celle du chef Marek Piotrowski et du bartender Thomas Barbera. Résultat, une formule mets et cocktails renouvelée chaque mois et composée de cinq plats et de trois cocktails originaux. Le tout servi dans un décor rétro chic, à grand renfort de velours, pierres, bois et bien sûr de cuivre.

Copper Roots (Lien externe)

Se laisser surprendre à La Mutinerie

Nul besoin de prendre les armes pour se révolter, il suffit de choisir l’un des deux menus aux noms évocateurs proposés par Nicolas Seibold : Résistance en 4 services ou Rebellion en 6 services. Puis de s’en remettre au bon vouloir du chef qui garde le secret sur les plats composants chacun des menus. Un repas placé sous le signe de la confiance, donc, mais avec une prise de risque limitée, le jeune chef ayant été sélectionné parmi les Jeunes Talents du guide Gault & Millau pour l’année 2019.

La Mutinerie (Lien externe)

Tailler une bavette chez B.L.O

Ici, le chef n'a qu'à traverser la rue pour trouver sa matière première : la viande vient de la Boucherie Bello dont ce restaurant est le prolongement. On s’y attable pour déguster des viandes et volailles issues de l’agriculture biologique à la maturation maîtrisée, l’un des savoir-faire de Frédéric Bello et son équipe. Les viandes sont découpées à la commande dans l’espace boucherie ouvert sur la salle avant de passer en cuisine pour être sublimées. Du pré à l’assiette, il n’y a qu’un pas.

B.L.O (Lien externe)

Passer en cuisine au Grand Réfectoire

Avec ses murs de pierre parmi les plus vieux de Lyon, son plafond voûté et ses 10 mètres de hauteur, l’ancien réfectoire du Grand Hôtel-Dieu transformé en salle de restaurant est l’objet de toutes les attentions. Mais c’était sans compter sur la cuisine ouverte et sa table d’hôte depuis laquelle on observe le ballet de la brigade emmenée par le chef étoilé Marcel Ravin. Au programme, un menu dégustation gastronomique de 14 à 18 plats dont l’élaboration n’aura plus aucun secret.

Le Grand Réfectoire (Lien externe)

S'élever à la Maison Nô

C’est l’un des emplacements les plus exclusifs de Lyon. Perché au dernier étage de la Maison Nô, un hôtel 4 étoiles ouvert il y a quelques mois, le RoofTop permet de profiter d’une vue dégagée sur les principaux monuments de la ville, de la basilique de Fourvière à l’Opéra en passant par la Part-Dieu ou l’Hôtel de Ville. Dans l’assiette, les plats, tous à partager, se déclinent en format S, M ou L en fonction du nombre de convives et de leur appétit.

Le RoofTop de la Maison Nô (Lien externe)

Se rendre à Lyon 

Aller
plus loin