Voyager en train avec son vélo

Vous souhaitez adopter le réflexe « mobilités douces » pour tous vos déplacements une fois arrivé sur le site de vos vacances ? Vous voulez pouvoir voyager au long cours, avec votre propre vélo en France, en l’embarquant à bord d’un train ? Voici quelques conseils pour vous faciliter la vie.

Quelques règles pour voyager avec son vélo à bord d’un train

  • Votre vélo relève de votre responsabilité pendant tout le trajet (transport, maniement, surveillance).
  • Tenez votre vélo à la main dans la gare, sur les quais et dans le train.
  • Il est interdit de prendre les escalators avec votre vélo.
  • Afin de ne pas gêner les autres passagers lors de la descente du train, préparez-vous à l’avance.

Quel prix prévoir pour voyager en train avec son vélo ?

  • À bord des trains TER, TGV INOUI ou INTERCITÉS : il est possible de voyager gratuitement et sans réservation à bord de tous les trains avec votre vélo démonté et transporté dans une housse spéciale prévue à cet effet de dimensions 130x90 cm (sauf OUIGO option « vélo » 5€). Vous pourrez placer votre vélo sous housse avec les bagages. Un vélo pliant, plié et rangé sous housse, peut prendre place parmi les bagages à main à condition de respecter les dimensions 130x90 cm.

  • Si vous ne pouvez pas démonter votre bicyclette ou souhaitez voyager sans démonter votre vélo, il est possible de le transporter en fonction des places disponibles pour les Transilien (hors heures de pointe) et les TER gratuitement.

  • Dans les TGV et INTERCITÉS, la réservation d’un emplacement vélo non-démonté est obligatoire : elle coûte 10€ et peut s’effectuer en ligne, au guichet ou par téléphone au 3635 (0,34€ par minute, hors éventuel surcoût d’un opérateur), lors de l’achat du billet voyageur. Une fois à bord, les vélos non-démontés doivent êtres placés dans les espaces dédiés à cet effet. Au moment de la réservation, une place vous est attribuée à proximité de votre vélo. Si vous ne trouvez pas de résultat pour votre demande d’emplacement de vélo au moment de votre réservation, cela signifie que le train concerné ne dispose pas de cette option ou que tous les emplacements ont été attribués.

Tous les vélos sont-ils acceptés à bord des trains ?

Certains vélos hors format standard ne sont pas acceptés à bord des trains SNCF : vélos cargos, tandems, tricycles, longtail, couchés, ainsi que les remorques.

Dans quel wagon monter avec son vélo ?

  • Votre vélo est démonté et rangé dans une housse (au format 90x130 cm) ? Il est considéré comme un bagage à main et vous accompagne dans n’importe quel wagon.
  • Votre vélo n’est pas démonté ? Pour les trains où la réservation n’est pas nécessaire, vous pouvez monter dans toute voiture signalée par un pictogramme vélo. Ce logo indique la présence d’espaces dédiés aux vélos.

Les régions mettent-elles en place des « opérations d'été » train + vélo ?

Dans de nombreuses régions, des opérations facilitent la mobilité « train + vélo » au cours de la période de vacances estivales. Les conditions proposées varient chaque année. En général, la capacité d’emport de vélo est augmentée, tandis que la réservation est soit recommandée soit obligatoire. Parmi les régions les plus concernées : la Bretagne (sur tous ses TER), certaines lignes de Bourgogne-Franche-Comté, 4 lignes de Centre-Val-de-Loire, 4 lignes de Nouvelle-Aquitaine, 3 lignes des Pays-de-la-Loire, certaine lignes à proximité de ViaRhôna. Le train « Loire à Vélo » bénéficie, quant à lui sur la période, d’un service d’aide à l’embarquement.


Attention, ces règles peuvent différer en fonction des types de trains. Pour plus de détails, cliquez sur le train qui vous concerne :

  • Depuis la Belgique, vous pouvez également adresser vos demandes à SNCB International via le formulaire de contact ou le Chat sur leur site (Lien externe) , vous aurez une réponse dans les deux jours ouvrables. Vous pouvez également téléphoner au : +32 70 79 79 79 (0,30€/min + frais internationaux et/ou frais locaux).
    SNCB International (Lien externe)