Que faire ?

Visitez
la France 

Tournée des sites culturels d’exception ou randonnées aux sommets. En amoureux sur la route des vins ou en croisière avec les enfants… Quel voyage en France ferez-vous cette fois-ci ?

Ce qu’il faut savoir pour conduire en France

Permis de conduire, limitation de vitesse, sécurité routière, stationnement … Voici l’essentiel des règles à connaître avant de prendre le volant en France.

Le permis de conduire

Si vous voyagez en France avec votre véhicule ou avec un véhicule de location en étant titulaire d'un permis de conduire délivré par un pays appartenant à l'Union européenne ou faisant partie de l’Espace économique européen (EEE), votre permis est valable en France à deux conditions. Il doit être en cours de validité et être utilisé conformément aux mentions d'ordre médical qui y sont inscrites (exemples : port de lunettes obligatoire, aménagement du véhicule pour tenir compte d'un handicap).

Par ailleurs, vous devez être âgé d’au moins 18 ans et ne pas avoir fait l'objet, dans le pays de délivrance de votre permis, d'une mesure de suspension, de restriction ou d'annulation de votre droit de conduire.
Si vous remplissez toutes ces conditions, vous pouvez conduire en France avec votre permis aussi longtemps qu'il reste valable.

Si vous venez en France dans le cadre d’un voyage de moins de 185 jours et que vous êtes détenteur d’un permis non européen, vous pouvez conduire avec votre permis mais il doit être valide et être rédigé en français ou accompagné d'une traduction officielle en français ou d'un permis international.

La sécurité routière

La vitesse est limitée sur l’ensemble du réseau routier français et est adaptée en fonction des conditions météorologiques. Cette réglementation s’applique à tous les conducteurs et à tous les véhicules.

Pour les voitures et deux-roues de plus de 50cm3 :

Sur autoroute : la vitesse maximale est de 130km/h et de 110km/h par temps de pluie.

Sur autoroute urbaine et route à chaussées séparées par un terre plain central : la vitesse maximale est de 110 km/h et de 100 km/h par temps de pluie.

Sur les routes nationales : la vitesse maximale est de 90 km/h et de 80 km/h par temps de pluie.

À compter du 1er juillet 2018, la vitesse maximale autorisée sera réduite de 90 km/h à 80 km/h sur les routes à double-sens, sans séparateur central.

En ville : la vitesse maximale est de 50 km/h.

Par ailleurs, le port de la ceinture de sécurité est obligatoire à l'avant comme à l'arrière du véhicule. Il est également obligatoire d'avoir dans l'habitacle de son véhicule un gilet de sécurité fluorescent ainsi qu'un triangle de signalisation de danger.

L'usage d'un téléphone tenu en main en conduisant est interdit tout comme le port à l’oreille de tout dispositif susceptible d’émettre du son. Cela inclut les oreillettes permettant de téléphoner ou d’écouter de la musique.

En France, il est également interdit de conduire avec une alcoolémie supérieure à 0,5 g d’alcool par litre de sang et de prendre le volant après avoir fait usage de stupéfiants.

Le stationnement

Le stationnement est également règlementé et payant dans 800 communes françaises. Depuis le 1er janvier 2018, le stationnement payant sur la voie publique est géré par les mairies, qui peuvent en fixer le tarif et confier sa gestion et sa surveillance à des entreprises privées.

L’amende pour non-paiement de stationnement est remplacée par un "forfait de post-stationnement" qui peut atteindre jusqu'à 60 euros. Il est à payer dans les trois mois après réception d’une notification sur le véhicule en infraction ou après son envoi par la Poste. 

Aller
plus loin