À l’assaut des volcans d’Auvergne !

Un dôme bien pointu, avec un cratère au sommet ? En Auvergne, les volcans ne ressemblent pas tous à l’image que l’on s’en fait  ! Le parc naturel régional des volcans d’Auvergne, qui regroupe pas moins de 80 volcans, est un paradis pour les amateurs de balades et de randonnées : il y en a pour tous les goûts.

Le Puy Mary, le plus prisé

Labellisé Grand Site de France, le Puy Mary est l’un des sites les plus visités d’Auvergne ! Située tout au sud du parc naturel des volcans d’Auvergne, cette pyramide emblématique culmine à 1 787 mètres d’altitude et offre un panorama exceptionnel sur tous les monts du Cantal, comme le dôme du Puy Griou ou le Plomb du Cantal, témoins des éruptions qui avaient formé le plus grand volcan d’Europe, le stratovolcan cantalien.
Le Puy Mary (Lien externe)

Le Puy de Dôme, le plus mythique

On l’appelle le Géant des Dômes. Symbole de l’Auvergne, le Puy de Dôme est le plus haut volcan de la chaîne des Puys. On rejoint son sommet à pied ou via le panoramique des Dômes, un train électrique à crémaillère qui serpente jusqu’au sommet en 15 minutes. De là-haut, on a une vue générale sur le parc naturel régional des volcans d'Auvergne avec toute la chaîne des Puys, les monts Dore, les monts du Cantal. On aperçoit aussi la ville de Clermont-Ferrand, et plus loin les monts du Forez.
Puy de Dôme (Lien externe)

Le Puy de Sancy, le plus haut

Avec ses 1 885 mètres d'altitude, le Puy de Sancy est le point culminant du Massif central et le plus haut volcan en France métropolitaine. Ses allures alpines tranchent avec les autres sommets du Massif central : on y rencontre de fortes pentes et de nombreuses arêtes déchiquetées. Après une montée vertigineuse en téléphérique (plus de 450 mètres franchis en 4 minutes), l’ascension se prolonge pendant 20 min environ par un escalier en bois.

Puy de Sancy (Lien externe)

Le Puy du Pariou, le plus célèbre

Ce tout jeune volcan de 8 000 ans est emblématique des volcans d’Auvergne, car sa silhouette typique en fait un symbole de l’activité volcanique de la région. Situé tout près du Puy de Dôme, il fut aussi la vedette des publicités de la célèbre eau de Volvic. Culminant à 1 290 mètres d’altitude, le Puy du Pariou offre deux itinéraires pédestres pour rejoindre son sommet. On peut même descendre au fond du cratère.

Puy du Pariou (Lien externe)

Puys de la Vache et de Lassolas, les plus dépaysants

Voici deux volcans jumeaux, nés de la même éruption, qui partagent une caractéristique : ils sont égueulés, ce qui signifie que leurs cratères ne sont pas fermés. Ici, la terre rouge donne à ces volcans des allures de planète Mars. Dépaysant ! À pied, le tour du Puy de la Vache prend environ 1h30 (pour 3 km), et celui du Puy de Lassolas environ 2h30 (pour 5 km). Une randonnée sur Mars, ça vous tente ?

Puy de Lassolas (Lien externe) et Puy de la Vache (Lien externe)

Le Plomb du Cantal, le plus panoramique

Point culminant des monts du Cantal, le Plomb du Cantal est le deuxième plus haut sommet du Massif central. À 1 885 mètres d’altitude, il constitue la ligne de crête entre les vallées de la Cère, de l'Alagnon et du Brezons : son sommet offre un fantastique panorama à 360° sur les alentours. On le rejoint en téléphérique depuis la station du Lioran (10 minutes, puis 10 minutes de marche), ou à pied depuis les stations du Lioran (2h) et de Prat-de-Bouc (1h30).

Plomb du Cantal (Lien externe)

Le Signal du Luquet

Point culminant du massif du Cézallier, avec ses 1 551 mètres d’altitude, le Signal du Luguet offre un panorama spectaculaire sur le Cantal, le massif du Sancy et les monts du Livradois. Né d’anciens lacs de lave formés il y a 5 millions d’années, il rappelle l’ancien stratovolcan du Cézallier. En contrebas se trouve le cirque d’Artout, l’une des plus belles vallées glaciaires du Massif Central

Signal du Luquet (Lien externe)

Se rendre au Parc naturel régional des volcans d'Auvergne