8 savoir-faire d'exception qui font briller Paris

Inspiration

ParisSavoir-faire et ShoppingVilles

Florence Loubier
© Florence Loubier

Temps de lecture: 0 minPublié le 26 février 2024

Paris, ville lumière, capitale du luxe et de l’élégance fait rayonner dans le monde entier la création française à la fois traditionnelle et en perpétuelle quête d’innovation. De la mode à la parfumerie, en passant par la gastronomie, les métiers d’art et les costumes d’opéra, tour d’horizon des savoir-faire parisiens d’exception.

La mode durable

Showroom de la Caserne, le nouvel incubateur pour une mode ethique et durable.
© Florence Loubier / La Caserne - Showroom de la Caserne, le nouvel incubateur pour une mode ethique et durable.

Dior, Chanel, YSL, Louboutin… Depuis des décennies, les grands designers ont fait de Paris leur muse favorite, à la fois élégante et innovante. La ville foisonne de boutiques de créateurs français qui furent les premiers à recourir aux mannequins humains avant d’organiser la première « présentation » ou défilé de mode en 1900. La capitale de la mode compte rester une référence internationale en embrassant le virage durable. L’ouverture du plus grand incubateur de mode éthique et durable en Europe, La Caserne, sur le site d’une ancienne caserne de pompiers de Paris est prometteur.

Vitrines historiques de la haute-couture, les grands magasins parisiens comme les Galeries Lafayette accompagnent cette transition écologique avec une sélection d’articles issus de marques éthiques favorisant le coton bio, les circuits courts et limitant le gaspillage. Pour garnir son dressing d’articles tendance et écoresponsables, on profite d’une séance shopping taillée sur mesure dans le temple de la mode avec, accès à un espace lounge pour se détendre et bénéficier de conseils, attentions particulières et pause gourmande au corner gourmet de la Maison Dalloyau… Oeuvre architecturale, le grand magasin dévoile ses secrets deux dimanches par mois lors de visites intimistes. Les visiteurs privilégiés pénètrent dans les coulisses et découvrent la fameuse coupole de style Art Nouveau récemment rénovée.

La Caserne, un incubateur pour une mode éco-responsable Virée shopping au Galeries Lafayette Hausmann

La parfumerie

Flacons de parfums au musée Fragonard, à Paris
© Fragonard Parfumeur - Flacons de parfums au musée Fragonard, à Paris

Qui dit Paris, dit parfumerie ! La capitale de la mode et de l’élégance est aussi la ville des romances et des fragrances. Billet doux, Moment volé ou Belle de nuit, Fragonard a tout compris. La célèbre Maison de parfums ouvre sa première boutique parisienne en 1936, à la suite de Guerlain et Lubin. Créée à Paris en 1798, cette marque est considérée comme fondatrice de la parfumerie moderne. À deux pas de l’Opéra Garnier et des grands magasins, Le musée Fragonard offre une parenthèse enchantée : on s’immerge dans l’histoire de la parfumerie grâce à une large collection de flacons anciens, alambics en cuivre et poutres métalliques Eiffel, puis on en joue aux apprentis nez-parfumeurs en créant sa propre eau de Cologne lors d’ateliers sensoriels.

Visiter le musée Fragonard

La cuisine française

Inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO, le repas gastronomique des français se vit à la table d’un restaurant étoilé pour en apprécier les subtilités. Paris en compte plus d’une centaine. Il faut dire que c’est à Paris, que fut ouvert en 1765 le premier restaurant moderne, accessible au plus grand nombre, à côté du Louvre. Une révolution culinaire que l’on doit à un économiste… Pour une revisite d’une spécialité parisienne, on goûte le croque-monsieur aux truffes signé Jean Imbert du restaurant Monsieur Dior, dans la boutique historique du grand couturier français fraichement rénovée.

Savourer les richesses de la cuisine française au restaurant Monsieur Dior

La boulangerie-pâtisserie

Création gourmande aux amandes inspirée du Paris-Brest signée Cédric Grolet, chef pâtissier de l'Hôtel Le Meurice, à Paris.
© Calvin Courjon / Le Meurice - Création gourmande aux amandes inspirée du Paris-Brest signée Cédric Grolet, chef pâtissier de l'Hôtel Le Meurice, à Paris.

Des boulangeries, il en existe à tous les coins de rues de Paris. Attiré par l’odeur délicieuse du pain frais, on s’y presse pour dégoter une viennoiserie, un sandwich jambon beurre bien nommé Parisien, une miche au levain de chez Poilâne ou Eric Kayser et, bien sûr, la fameuse baguette inventée, dit-on, dans les années 1900 sur le chantier du métro parisien. Certaines boulangeries sont classées monuments historiques comme Le Moulin de la Vierge ou la Maison Stohrer, la plus ancienne, fondée par le pâtissier de Louis XV, roi de France.

Pierre Hermé, Cédric Grolet, Eric Kayser, Rodolphe Landemaine, Cyril Lignac, les pâtissiers d’aujourd’hui proposent des créations aussi gourmandes qu’esthétiques inspirées des classiques de la pâtisserie française à l’instar du Paris-Brest, du Saint-Honoré ou de l’Opéra, tous inventés à Paris. Leur source d’inspiration ? La Maison Ladurée, inventeur, dans les années 1950, du macaron aux coques accolées deux à deux garnies de ganaches aux saveurs subtiles. Une pâtisserie moderne et raffinée à l’image de Paris que l’on peut apprendre à réaliser soi-même lors des ateliers macarons proposés par des grands chefs pâtissiers de la capitale.

La céramique

Dans les ateliers de la Manufacture de porcelaine de Sèvres, près de Paris.
© Lorenz Cugini / Sèvres-Manufacture et Musée nationaux - Dans les ateliers de la Manufacture de porcelaine de Sèvres, près de Paris.

À deux pas de Paris, la Manufacture de Sèvres est une illustration vivante de l’excellence des savoir-faire français. 120 céramistes produisent des œuvres en porcelaine à base de techniques anciennes parfaitement maîtrisées. Haut-lieu de la création artistique, du design et des arts décoratifs depuis 1740, la Manufacture abrite le Musée national de la Céramique et ses 50 000 œuvres où se mêlent chefs-d’œuvre d’époques et créations contemporaines.

Visiter la Cité de la Céramique à Sèvres, près de Paris

Les Ateliers de restauration d’art des musées parisiens

Musée du Louvre, à Paris
© XtravaganT / Adobe Stock - Musée du Louvre, à Paris

Du musée du Louvre au musée d’Orsay, en passant par le musée du quai Branly, les grands établissements culturels parisiens accueillent chaque année plusieurs millions de visiteurs venus admirer les chefs-d’œuvre de l’histoire de l’art. Des collections uniques qui nécessitent des campagnes de sauvegarde et de préservation : restauration minutieuse des peintures et tapisseries, des cadres et des pièces de mobilier. Un travail d’orfèvre confié aux ateliers des musées. Au Louvre, il est possible de pénétrer dans les coulisses de ces savoir-faire d’excellence chaque année lors des Journées européennes des métiers d’art.

Visiter les ateliers muséographiques du musée du Louvre Consulter le programme des Journées européennes des métiers d'art

La frappe de monnaie et de médailles

Dernière usine de Paris, la Monnaie de Paris est une des plus anciennes institutions de France.
© KingPhoto / Adobe Stock - Dernière usine de Paris, la Monnaie de Paris est une des plus anciennes institutions de France.

Artisans d’art passionnés d’histoire, les graveurs de la Monnaie de Paris détiennent un savoir-faire millénaire transmis depuis… l’an 864 : frapper la monnaie au marteau puis au balancier. Première et dernière usine installée dans Paris, l’atelier de gravure labellisé "Entreprise du Patrimoine Vivant" fabrique aussi des monnaies de collection, des décorations officielles comme la Légion d’honneur ou l’ordre national du Mérite ainsi que des médailles souvenirs à l’effigie de sites touristiques parisiens iconiques comme Notre-Dame, l’Arc de Triomphe, la Tour Eiffel ou le musée Grévin. Les visiteurs en raffolent !

Atelier de gravure La Monnaie de Paris

Décors et costumes d'apparat

Costumes de tutu des danseuses du ballet de l'opéra de Paris.
© John Nakata / Adobe Stock - Costumes de tutu des danseuses du ballet de l'opéra de Paris.

Prouesse architecturale classée monument historique, l’Opéra Garnier est, disons-le, l’un des plus beaux au monde. Chaque ballet transporte le spectateur dans un monde imaginaire et féerique. Du grand spectacle qui repose sur le savoir-faire minutieux des couturiers et modistes. Les mystères les mieux gardés du palais se trouvent au sixième étage dans l’atelier couture qu’il est possible de visiter. Tissus, perles et fleurs foisonnent. C’est ici que les tutus sont conçus. L’Opéra-Comique, le plus ancien de Paris, dispose aussi de son atelier de costumes. Les petites mains s’affairent pour couper le tissu, confectionner des chapeaux et teintures le plus souvent naturelles à base de pigments végétaux. Plus étonnant encore, la fabrication de perruques qui nécessite la prise d’empreintes, l’implantation de cheveux et le coiffage…

Les artisans-passementiers disposent, quant à eux, d’un savoir-faire d’exception pour la réalisation d’éléments de décoration en fils comme les galons d’ ameublement, franges décoratives ou embrasses pour rideaux... Seul atelier de passementerie à Paris, la Maison Verrier réalise des ornementations textiles à partir de métiers à tisser Jacquard ou à la main destinés à la décoration d’intérieurs prestigieux tels que châteaux, ambassades et hôtels de luxe.

Opéra de Paris Atelier de passementerie - Maison Verrier

Par France.fr

Le site France.fr vous parle d'une France inattendue qui revisite la tradition et cultive la créativité. Une France bien au-delà de ce que vous imaginez...

Voir plus