Pourquoi il faut découvrir la Grande Épicerie de Paris Rive Droite

Inspiration

ParisGastronomie et Vin

Ce nouveau temple gourmet s'étend sur 2 800 m² et 4 étages.
© DR - Grande épicerie de Paris Rive Droite - Ce nouveau temple gourmet s'étend sur 2 800 m² et 4 étages.

Temps de lecture: 0 minPublié le 13 novembre 2023

Murs d’huiles aux reflets d’or ou bibliothèque de tablettes de chocolat… La Grande Epicerie de Paris Rive Droite revisite l’art du goût sous toutes ses formes y compris celle de la mise en scène. Plongée dans l’univers d’une gastronomie sans frontières pour un bonheur de tous les sens !

Un marché de luxe

La façade végétale ne passe pas inaperçue au 80 rue de Passy, dans le luxueux 16e arrondissement.
© Grande Epicerie de Paris Rive Droite - La façade végétale ne passe pas inaperçue au 80 rue de Passy, dans le luxueux 16e arrondissement.

Rue de Passy, la façade végétale piquetée de menthe, thym ou romarin donne le ton. Dès l’entrée, les visiteurs plongent dans un véritable bain de fraicheur ! Entre étals de primeurs, banc de poissonnier et rôtisserie, le rez-de-chaussée a été conçu comme une grande place de marché multicolore où les produits du quotidien sont à l’honneur. Une version originale du marché villageois et une bonne entrée en matière pour s’aiguiser l’appétit !

Des décors gourmands

L'atelier Pâtisserie, impossible de passer à côté.
© Grande Epicerie de Paris Rive Droite - L'atelier Pâtisserie, impossible de passer à côté.

Dans chaque espace, le décor a été conçu comme un écho à l’authenticité des produits. A l’atelier pâtisserie, la mosaïque signée de l’artiste Mathilde Jonquière est un clin d’œil au Saint-Honoré, l’une des pâtisseries les plus célèbres du Paris du 19e siècle qui trône dans la vitrine aux côtés d’autres délices sucrés. Plaisir des yeux ou plaisir des papilles, à vous de choisir !

Une cave au pinacle

La Cave et son impressionnante variété de références.
© Grande Epicerie de Paris Rive Droite - La Cave et son impressionnante variété de références.

Avec ses 1 500 références étalées sur plus de 40 mètres de long, la cave voutée est un bel hommage à Bacchus ! Les connaisseurs en whisky apprécieront le mural aux 100 marques et les œnologues l’espace réservé aux cuvées prestigieuses avec 220 flacons d’exception. Et comme les unes ne vont pas sans les autres, les ateliers des fromages et des jambons, en voisins idéaux, se partagent le reste de l’espace.

Mise en bouche au comptoir

Le comptoir "L'Ibérique" fait découvrir de savoureux jambons.
© Grande Epicerie de Paris Rive Droite comptoir - Le comptoir "L'Ibérique" fait découvrir de savoureux jambons.

Comment transformer la visite en escapade gourmande ? Rendez-vous devant l’un des quatre comptoirs de dégustation ! Au sous-sol, "L’Ibérique" met le jambon à l’honneur. Et au 1er étage, les becs fins peuvent picorer d’un comptoir à l’autre : "Thés-cafés", "Cuisines du monde" ou "Luxe". La gastronomie française y est bien représentée entre foie gras d’oies élevées en liberté et saumon frais de l’Adour fumé.

Tour du monde ses saveurs

Un espace de l'Epicerie rassemble des centaines de variété de chocolats, venus du monde entier.
© Grande Epicerie de Paris Rive Droite - Un espace de l'Epicerie rassemble des centaines de variété de chocolats, venus du monde entier.

Avec ses 6 000 références, l’Epicerie vous convie à un voyage au long cours. Sur un grand mural, les huiles d’Italie, de Grèce ou d’Uruguay déclinent tous les tons de doré tandis qu’une grande "tablettothèque" expose des centaines de tablettes issues des cacaos les plus fins. Et si l’étalage de chips – une centaine de marques tout de même - crée la surprise, les 350 variétés de confitures réveillent la nostalgie des cuisines de grand-mère.

A table sous la coupole

Au dernier étage, le restaurant "Le Rive Droite".
© Grande Epicerie de Paris Rive Droite - Au dernier étage, le restaurant "Le Rive Droite".

Encore une petite faim ? C’est le moment de passer à table au restaurant "Le Rive Droite" au dernier étage. Sous la coupole centrale, le décor épuré et design –avec chaises et tables de créateurs- est en parfait accord avec les mets. Entre tradition et influences exotiques, la chef Beatriz Gonzalez, revisite la cuisine classique dans un registre inventif. Son plat signature ? Le ris de veau crousti-fondant aux betteraves rôties et jus perlé.

Par France.fr

Le site France.fr vous parle d'une France inattendue qui revisite la tradition et cultive la créativité. Une France bien au-delà de ce que vous imaginez...

Voir plus