À bicyclette sur la route des vins d'Alsace

Inspiration

Alsace et LorraineStrasbourgVélotourismeGastronomie et VinCulture et patrimoineVillages et Campagnes

Balade à vélo dans les vignobles d'Alsace.
© ADT/INFRA - Balade à vélo dans les vignobles d'Alsace.

Temps de lecture: 0 minPublié le 11 décembre 2023, mise à jour le 2 mai 2024

Alors que la célèbre Route des Vins d’Alsace célèbre ses 70 ans en 2023, la plus ancienne route des vins de France se parcourt aussi à vélo. Un itinéraire bucolique de 70 kilomètres au départ de Strasbourg en passant par Obernai, Barr et l’iconique château du Haut-Koenigsbourg. L’occasion de (re)découvrir les villages typiques de l’Alsace ainsi que de nombreuses pépites viticoles le temps d’une balade à vélo.

De la cathédrale de Strasbourg au vignoble de la Couronne d’or

La ville de Strasbourg et sa cathédrale en arrière-plan.
© Jonathan Stutz / Adobe Stock - La ville de Strasbourg et sa cathédrale en arrière-plan.

Au pied de l’imposante cathédrale de Strasbourg, point de départ de notre itinéraire à vélo, difficile de ne pas être impressionné par les cinq siècles d’histoire fièrement affichés sur sa façade gothique sculptée. Quelques marches plus tard (332, quand même !), depuis la terrasse panoramique, c’est une tout autre perspective de la ville qui se déroule sous vos yeux.

De retour sur la terre ferme, les mains sur le guidon, direction le vignoble de Strasbourg, porte d’entrée Nord de la route des vins d'Alsace, à Marlenheim. Des sentiers viticoles vous y attendent pour vous emmener à la découverte des crus des négociants de la "capitale de l’Europe", servis à la table des rois.

Surplomber les vignes depuis le beffroi d’Obernai

Point de départ du sentier viticole du Schenkenberg, le belvédère du beffroi d’Obernai offre un panorama sur la plaine d’Alsace, le massif des Vosges, la Forêt-Noire…
© kazy / Adobe Stock - Point de départ du sentier viticole du Schenkenberg, le belvédère du beffroi d’Obernai offre un panorama sur la plaine d’Alsace, le massif des Vosges, la Forêt-Noire…

Première étape à Obernai, à une trentaine de kilomètres au sud de Strasbourg. Derrière les remparts de cette ancienne cité médiévale se cachent des maisons à colombages aux couleurs vives et aux fenêtres ornées de fleurs, ainsi que de véritables bijoux architecturaux, dont l’hôtel de ville de style Renaissance et le sublime beffroi de grès rose, appelé Kappelturm par les Alsaciens.

Mais à Obernai, la pierre n’est pas le seul attrait. Au Moyen Âge, la réputation de son vin était telle qu’il était servi sur les plus grandes tables impériales. Après avoir mis pied à terre, poursuivez donc la visite dans le vignoble entourant la ville en suivant un circuit pédestre balisé qui vous en délivrera tous les secrets.

Pister les grands crus au départ de Barr

Dans le centre-ville de Barr, en Alsace.
© Sébastien Closs / Adobe Stock - Dans le centre-ville de Barr, en Alsace.

Après Obernai, Barr est une autre étape de choix sur la route des vins d'Alsace pour se plonger dans l’histoire régionale. Plus méconnu, mais remarquablement préservé, ce village plein de charme possède lui aussi un grand nombre de maisons à colombages, typiques de la région. Sur la place de la mairie, l’hôtel de ville, construit sur les ruines d’un château détruit par les flammes, mérite bien son classement en tant que monument historique, avec sa façade de style Renaissance et son balcon de 1604.

Avant de reprendre son vélo, on peut poursuivre la visite jusqu’à l’église du village, d’où vous aurez une vue imprenable sur Kirchberg. Cette colline, sur laquelle pousse la vigne, a donné son nom à un grand cru que vous pourrez vous procurer chez l’un des nombreux cavistes de la commune.

Visiter Scherwiller et ses châteaux

Le château de l'Ortenbourg, en Alsace.
© Richard Semik/Adobe Stock - Le château de l'Ortenbourg, en Alsace.

En quelques coups de pédale, vous arrivez ensuite à Scherwiller, à la croisée des chemins entre vallées et Piémont alsacien. Connue pour son vin, le riesling, la ville est entourée de 370 hectares de vignes à parcourir à pied le long de deux boucles de deux ou six kilomètres.

Pour admirer la plaine et les toits de la commune, grimpez par le sentier des rochers jusqu’aux ruines du château de l’Ortenbourg. Construite au XIIe siècle par les Habsbourg, la forteresse militaire est reconnaissable à son impressionnant donjon de 32 mètres. Autre édifice marquant, le château de Ramstein, sa base arrière que vous pourrez rejoindre en quelques enjambées, mérite également le détour.

Admirer la vue jusqu’aux Alpes, depuis le château du Haut-Koenigsbourg

Le château du Haut-Koenigsbourg domine le vignoble alsacien.
© ADT/INFRA - Le château du Haut-Koenigsbourg domine le vignoble alsacien.

Votre balade à vélo sur la route des vins d'Alsace se termine après 70 kilomètres au château fort du Haut-Koenigsbourg, perché sur un éperon rocheux à près de 800 mètres. Son architecture, qui témoigne des rivalités entre seigneurs et de sa succession d’illustres propriétaires, a servi de décor au réalisateur Jean Renoir pour son film chef-d’œuvre La Grande illusion. Pont-levis, salle d'armes et donjon vous content aujourd’hui les récits de cette époque fascinante.

Pour terminer en beauté, rendez-vous à 5 kilomètres, à Orschwiller, qui recèle de nombreux domaines viticoles. La visite de leurs caves vous permettra de découvrir les crus issus du terroir du Haut-Koenigsbourg, parmi lesquels son Grand cru du Praelatenberg, véritable fierté locale, à juste titre.

Par Redazione France.fr

Le site France.fr vous parle d'une France inattendue qui revisite la tradition et cultive la créativité. Une France bien au-delà de ce que vous imaginez...

Voir plus