5 spécialités de Lorraine à goûter absolument

Inspiration

Alsace et LorraineGastronomie et Vin

La mirabelle, le trésor fruité de la Lorraine.
© tobago77/Adobe Stock - La mirabelle, le trésor fruité de la Lorraine.

Temps de lecture: 0 minPublié le 6 février 2023, mise à jour le 15 avril 2024

Que l’on soit plutôt sucré ou salé, il y en a pour tous les goûts en Lorraine. France.fr vous dévoile ses cinq spécialités préférées, à déguster sans modération.

La quiche lorraine, la seule et l'unique

Peu d'ingrédients sont nécessaires à la réalisation d'une véritable quiche lorraine.
© Bertrand Jamot/Lorraine Tourisme - Peu d'ingrédients sont nécessaires à la réalisation d'une véritable quiche lorraine.

Des œufs battus en omelette, de la poitrine de porc fumé, un peu de crème fraîche, de la pâte brisée, et c’est tout ! Pourtant simple, la recette de la quiche lorraine a maintes fois été copiée sans jamais être égalée, selon les Lorrains. On profite de se trouver sur ses terres pour déguster la véritable quiche lorraine, servie chaude et accompagnée d’une salade verte.

À fond sur la mirabelle

Ce petit fruit jaune et rond au goût sucré fait la fierté des Lorrains depuis près de 6 siècles. On la consomme en tarte, en confiture, en confiserie, en sirop… Mais là où on la préfère, c’est cueillie directement sur l’arbre, lorsqu’elle arrive à maturité au mois d’août. Avec quelque 250 000 mirabelliers répartis sur le territoire, on a que l’embarras du choix !

Maison de la mirabelle

Main basse sur la bergamote de Nancy

Bergamotes de Nancy des Sœurs Macarons.
© CRT Lorraine - Bergamotes de Nancy des Sœurs Macarons.

Cette confiserie était la favorite du duc de Lorraine, Stanislas Leszczynski, et l’on comprend sans mal pourquoi ! Ces petits carrés jaunes à base de sucre cuit et d’essence de bergamote sont à la fois doux et acidulé et leur fabrication répond à une méthode rigoureuse. Seuls quatre confiseurs nancéens sont d’ailleurs autorisés à fabriquer ce bonbon labellisé Indication Géographique Protégée : la Confiserie Stanislas, la Confiserie Lalonde et les Soeurs Macarons, à Nancy, ainsi que la Confiserie des Hautes-Vosges. Mention spéciale aux belles boîtes en métal anciennes qui renferment ce trésor sucré.

Vite, une madeleine de Commercy !

Les madeleines de Commercy fabriquées artisanalement À la cloche lorraine.
© CRT Lorraine - Les madeleines de Commercy fabriquées artisanalement À la cloche lorraine.

Ce petit gâteau, reconnaissable entre mille avec sa forme allongée et bosselée, tient son nom d’une jeune servante, Madeleine de Commercy, qui sauva une réception donnée par le duc de Lorraine, Stanislas, en cuisinant un dessert au pied levé. Aujourd’hui, on se régale de celles fabriquées artisanalement par À la cloche lorraine ou La boîte à madeleines, deux adresses réputées à Commercy.

À la cloche lorraine La boîte à madeleines

Vous reprendrez bien un macaron ?

Les macarons de Nancy des Sœurs Macarons.
© M. Laurent/Lorraine Tourisme - Les macarons de Nancy des Sœurs Macarons.

Qu’ils soient de Nancy ou de Boulay, les macarons lorrains ont en commun leur parfum d’amande, si gourmand et si régressif. À Nancy, on ne se lasse pas de la coque craquelée de ceux des Sœurs Macarons, tandis que ceux de Boulay ont une consistance plus souple et moelleuse. Pour les départager, une seule solution : les goûter tous les deux. Et recommencer…

Les Soeurs Macarons Les Macarons de Boulay

Par France.fr

Le site France.fr vous parle d'une France inattendue qui revisite la tradition et cultive la créativité. Une France bien au-delà de ce que vous imaginez...

Voir plus