Que faire ?

Visitez
la France 

Tournée des sites culturels d’exception ou randonnées aux sommets. En amoureux sur la route des vins ou en croisière avec les enfants… Quel voyage en France ferez-vous cette fois-ci ?

10 tables d’exception dans les Alpes

Restaurant Les Explorateurs au sein de l'hôtel Pashmina.
Avec 40 restaurants étoilés au Guide Michelin depuis les rives des grands lacs jusqu’à 2 300 m d’altitude, le massif des Alpes est devenu l’Everest de la gastronomie française.

Voici tout schuss un petit aperçu des tables à ne pas manquer cet hiver… Une liste loin d’être exhaustive !

Le Montgomerie, à Courchevel

Au sein du K2 Palace, bijou savoyard de 32 chambres 5* face au majestueux panorama de Courchevel, le restaurant Le Montgomerie doit son nom à l’alpiniste qui découvrit le K2 en 1856, second sommet le plus haut de l’Himalaya après l’Everest. Ce cocon douillet de 15 couverts à 1850 m d’altitude est réservé aux créations inspirées d’Italie du chef Gatien Demczyna (2 étoiles au guide Michelin en 2017). Une déclinaison de saveurs imparables où ravioles de cardon, moelle de bœuf, écrevisses et gigots confits réveillent tous vos sens.

Flocons de Sel, à Megève

Sous la direction du chef Emmanuel Renaut, la table des Flocons de Sel vous plonge dans la douce atmosphère d’un chalet d’alpage d’antan avec ses tartelettes à l’asperge sauvage, ses gnocchis panais-betteraves fondants à souhait, ses tendres filets de chamois à la mousse myrtille. Ancien chasseur alpin sacré meilleur ouvrier de France, ce chef passionné d’authenticité, longtemps second de Marc Veyrat à l'auberge de l'Eridan, réinterprète les grands classiques en y impulsant des saveurs envoutantes très inattendues. Ce qui lui vaut la récompense suprême : 3 étoiles au guide Michelin.

Le Roc Alto, à Saint-Véran

Perché à 2 040 mètres d’altitude à Saint-Véran dans les Alpes du Sud, plus haut village d’Europe au cœur du parc naturel du Queyras, le restaurant de l’hôtel 4* Alta Peyra surplombe un paysage à couper le souffle. Aux fourneaux, le jeune chef Alexandre Lechêne, formé par Alain Ducasse, livre une partition sans fausse note aux accents de Méditerranée, rythmée d’herbes sauvages et de produits frais des Hautes-Alpes. Le tout dans un magnifique décor design aux couleurs acidulées. Ce restaurant qui vient sa première étoile au guide Michelin est à découvrir sans tarder !

Le 1947, Courchevel

Seul restaurant en 2017 à intégrer le club des 3 étoiles au Guide Michelin, Le 1947 de l’hôtel 5* Cheval Blanc ne compte que cinq tables lovées dans un splendide décor ultra contemporain imaginé par la décoratrice Sybille de Margerie. Aux commandes, le chef Yannick Alléno défend une approche personnelle très ludique de la gastronomie française et mêle produits culte de la montagne, techniques contemporaines et sauces étonnantes. Parmi ses spécialités, d’irrésistibles Saint-Jacques en vapeur florale ou des truffes à la neige de Reblochon. Une expérience unique !

Les Explorateurs, à Val Thorens

Nouvelle table étoilée, le restaurant Les Explorateurs conjugue les talents pluriels de deux chefs passionnés: Josselin Jeanblanc et son mentor Romuald Fassenet, meilleur ouvrier de France, lui aussi étoilé par ailleurs. Au cœur de l’hôtel 5* Pashmina, ce duo de choc crée une cuisine de haut vol toute en émotions et en délicatesses qui transporte les papilles entre terre, mer et montagne et vous invite au voyage, tant dans l’assiette que dans un décor inspiré des grandes expéditions de haute montagne.

La Maison des Bois, à Manigod

Récemment récompensé d’une 2e étoile au guide Michelin, le restaurant La Maison des Bois du Relais & Châteaux éponyme près de la station de ski La Clusaz déploie son imposant chalet en rondins de bois, ses poulaillers bio et serres-potagers dans un paysage grandiose face au Mont Blanc. C’est la nouvelle folie de Marc Veyrat, célèbre cuisinier des alpages au chapeau noir qui joue encore et toujours les créatifs en diable en brouillant les codes, les saveurs, les textures et les fleurs et les herbes de la montagne. Unique !

Restaurant Albert 1er, à Chamonix

L’auberge rustique créée en 1900 aux pieds du Mont Blanc par Joseph Carrier s’est métamorphosée en un peu plus d’un siècle en un luxueux Relais & Châteaux en vieux bois au restaurant doublement étoilé au Guide Michelin. Pierre Maillet, le chef -et l’époux de la petite fille de Joseph Carrier- propose une cuisine pure et brute inspirée du Piémont et de la Méditerranée en maniant à la perfection le luxe alpin dans toute sa rugosité montagnarde.

Le Farçon, à La Tania

La station de La Tania, petite dernière du domaine des 3 Vallées n’a rien à envier à ses voisines largement étoilées. Elle possède au pied des pistes une adresse qui retient l’attention des gourmets : Le Farçon. Ce restaurant familial est tenu par le fils du patron, Julien Machet, jeune Savoyard récompensé d’une étoile au guide Michelin qui s’inspire des recettes de sa grand-mère pour travailler les produits locaux au gré du marché. Les huîtres tièdes et le sorbet au foin des montagnes sont à se rouler dans la poudreuse.

La Bouitte, à Saint-Martin-de-Belleville

Sur la route des Menuires et de Val Thorens, un père et son fils, René et Maxime Meilleur, tous deux autodidactes, composent à quatre mains une délicieuse expérience à la fois gustative, olfactive et graphique. L’expérience de l’un venant compléter l’inspiration de l’autre. Une belle histoire familiale pour une table triplement étoilée au guide Michelin à 1 500 m d’altitude. L'accueil est d'une grande gentillesse dans un magnifique chalet cossu tout en bois et pierres sèches.

Le P’tit Polyte, aux Deux Alpes

Le Chalet Mounier, hôtel familial 4* installé dans une ancienne ferme magnifiquement reconvertie, a donné à son restaurant gastronomique le surnom du grand-père Hyppolyte quand il était enfant. Aux fourneaux, Mathew Hegarty, un jeune Australien amoureux des montagnes et de la France que le guide Michelin récompense depuis 2015 d’une étoile pour sa maîtrise très personnelle des poissons sauvages de rivière. Une cuisine originale ultra raffinée que vient compléter une impressionnante cave, riche de 15 000 bouteilles.

Se rendre dans les Alpes