Nantes : le guide du supporter pendant la Coupe du Monde de Rugby 2023

Avec une centaine de parcs et jardins, les bords de Loire et les plages de la côte Atlantique à proximité, Nantes a tout pour plaire. Son Stade de la Beaujoire accueillera quatre matchs de la Coupe du Monde de Rugby 2023. L’occasion de tout plaquer en mettant le cap à l’ouest et de découvrir une cité des Ducs de Bretagne audacieuse et créative. Faites le voyage à Nantes, on vous promet de belles surprises !

Choisir son match

D’habitude ce sont plutôt les Canaris, l’équipe de football locale, qui foulent la pelouse du Stade de la Beaujoire à deux pas de l’Erdre, cette rivière dont François 1er disait qu’elle était la plus belle de France. Pour la Coupe du Monde de Rugby 2023, ce sont les supporters du ballon ovale qui vont chauffer les tribunes à quatre reprises :

- Irlande/Tonga - samedi 16 septembre 2023 à 21h (Poule B)
- Argentine/Chili - samedi 30 septembre 2023 à 15h (Poule D)
- Pays de Galles/Géorgie - samedi 7 octobre 2023 à 15h (Poule C)
- Japon/Argentine - dimanche 8 octobre 2023 à 13h (Poule D)

A partir du 13 septembre 2022 à 18h, des places à l’unité seront disponibles sur la billetterie en ligne (Lien externe) pour les 48 rencontres de la compétition. Les supporters peuvent bénéficier en exclusivité de la prévente en rejoignant la communauté Famille 2023 et profiter de nombreux avantages.

Se rendre au stade et se déplacer en modes doux

En 1985, Nantes a été précurseur en devenant la première ville de France à rétablir son tramway. On privilégie donc ce mode doux de déplacement pour se rendre au stade d’autant que deux arrêts desservent La Beaujoire. Le vélo est une alternative à considérer grace aux 600 km de pistes cyclables aménagées et aux nombreuses stations Bicloo, le service de location de vélos en libre-service de la ville. A Nantes, on peut aussi se déplacer sur la Loire et sur L’Erdre avec les Navibus (vélos acceptés à bord) sur simple présentation d'un ticket de tram. Un vrai bonheur ! Les supporters peuvent ainsi rejoindre le stade en bateau avant de longer les berges de l'Erdre.

Se déplacer à Nantes en transports en commun (Lien externe)
Parcourir Nantes à vélo avec Bicloo (Lien externe)

Suivre le match en ville...et célébrer la 3ème mi-temps

Dans le quartier médiéval du Bouffay, à Nantes, Le Rabelais est un bar à bières qui a pignon sur ruelle avec des allures de musée du sport ! Les soirs de matchs, 4 grands écrans font le bonheur de tous les fans de rugby avec un beau choix de pintes (à consommer avec modération). Pour une ambiance « Irish pub », on conseille le Gigg’s, face à la cathédrale et pour prendre ses aises, direction le nouveau LAB ou Little Atlantique Brewery, une gigantesque ancienne huilerie réhabilitée en microbrasserie engagée. Les bières artisanales se dégustent sur place au bar-restaurant. Situé sur les bords de Loire avec vue imprenable, le lieu est accessible en Navibus depuis l’île de Nantes, pour une petite croisière en prime.

Bar à bières Le Rabelais (Lien externe)
Pub irlandais Le Gigg's (Lien externe)
Microbrasserie Little Atlantique Brewery (Lien externe)

Savourer les produits locaux

Les becs sucrés vont se régaler avec les Petits Beurres, à transporter dans sa musette de supporter gourmand les soirs de match. Les connaisseurs apprécieront aussi les produits des maraichers locaux, la mâche en tête, et bien sûr les poissons et crustacés bien frais en provenance directe des criées des ports de l’Atlantique. Un tour au grand marché de Talensac mettra les papilles en fête. Parmi les bonnes tables locavores et 100% bio à tester, Sain est un restaurant-cantine-épicerie comme on aime. Dans la très animée rue du Maréchal Joffre, Samuel et Josselin, fils de maraîchers en agriculture biologique à Guérande, la belle cité du sel, proposent une cuisine de marché et de saison qui fait du bien à la planète et au moral. Dans une version plus XXL, il faut aussi passer une tête au nouveau food hall de l’île de Nantes. Sous les anciennes halles Alstom, le Magmaa et ses 9 restaurateurs promettent de mettre les appétits en éruption.

Pause gourmande et locavore au restaurant Sain, à Nantes (Lien externe)
Plaisirs sucrés salés au food hall Magmaa (Lien externe)

Visiter la ville

Un grand éléphant en bois et en acier, mascotte des Nantais se balade sur l’île de Nantes avec des touristes sur son dos. On le croise à deux pas des machines extraordinaires, comme sortie d’un roman de Jules Verne et d’un carrousel géant qui fait tourner la tête. A deux pas, un quartier de la création en pleine effervescence et un Hangar à bananes sur les bords de Loire, avec bar et salles d’exposition, méritent aussi le détour (accessible en vélo ou en navibus). Et pour faire défiler élégants châteaux, manoirs et folies du 18e siècle au fil de l’eau, embarquement sur L’Erdre, à l’île de Versailles, à bord de bateaux électriques. La croisière paisible offre un aperçu sur le magnifique parc floral de la Beaujoire et sa roseraie, voisins du stade.

Explorer les Machînes de l'Île (Lien externe)
Louer un bateau électrique avec Floating (Lien externe) ou Ruban Vert (Lien externe)

Explorer les environs

Au sud, le vignoble nantais, fief du muscadet et du gros plant, peut se butiner à vélo. A l’ouest, de chaque côté de l’estuaire de la Loire, les plages de l’Atlantique : la Côte de Jade et ses criques, la Côte d’Amour et ses stations balnéaires Belle Epoque comme la Baule, camp de base de l’Argentine pendant la Coupe du monde de rugby 2023…
Pour des échappées vertes et toniques, Nantes ne manque pas d’inspirations. La bonne idée ? Suivre le Parcours Estuaire, 60 kilomètres au fil de la Loire depuis le centre-ville de la cité des Ducs de Bretagne jusqu’à Saint-Nazaire pour découvrir œuvres de grandes dimensions, sculptures et architectures étonnantes signées par des artistes internationaux. Dans la belle lumière océane, cette collection permanente est à visiter en toute saison d’autant que les sites sont accessibles librement à pied ou à vélo par les bords de Loire aménagés.

Trouver un hébergement

Plus d’une vingtaine d’hôtels à Nantes bénéficient de « l’Ecolabel européen » ou sont labellisés « La Clef Verte » facilitant des séjours écoresponsables. Dans le quartier Longchamp, un peu à l’écart du centre-ville mais bien desservi par le tramway, Le Lieu-Dit, ouvert en 2022, est un concept durable dans l’air du temps. Tout à la fois hôtel (31 chambres colorées avec du mobilier réemployé mais rune literie « Palace »), bar, pizzeria (tables fabriquées avec des volants de badminton), épicerie (produits 100% locaux) et halle événementielle, il se présente comme une joyeuse place de village, le tout mis en scène avec fresques et slogans qui mettent de bonne humeur. En prime, petit-déjeuner garanti « moins de 50 km » pour la provenance, économie et récupération d’eau, biogaz, électricité verte, engagement zéro déchet et même sablier dans les salles de bain pour minuter douche et lavage de dents ! Bref, un hôtel avec local vélo qui éveille les consciences mais où on dort sur ses deux oreilles.

Séjourner à l'hôtel écoresponsable Le Lieu Dit (Lien externe)

Se rendre à Nantes, dans les Pays de la Loire 

Aller
plus loin