Le Paris de Victor Hugo et Emile Zola

Courir les rues de Paris... Une expérience à vivre de chez soi, en attendant de venir en France, grâce à la magie de la littérature ! On s’installe et on se plonge dans les œuvres magistrales de Victor Hugo et Emile Zola, qui décrivent Paris comme personne. Bonne lecture!

Danser comme une bohémienne devant Notre-Dame de Paris

Victor Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)

La fantastique histoire d’Esmeralda, la belle bohémienne, et de Quasimodo, le bossu au grand cœur, a fait le tour du monde. On y croise un archidiacre tenté par les plaisirs de la chair (Claude Frollo), un capitaine de la garde volage et séducteur (Phœbus de Châteaupers), un roi de France, des jongleurs, des fous, des saltimbanques, des truands, des théologiens, et surtout cette immense cathédrale, terminée moins d’un siècle avant la date à laquelle Victor Hugo situe son roman. Publié en 1831, Notre-Dame de Paris reste l’un des romans les plus connus de Victor Hugo, et surtout l’un des plus adaptés : cinéma, comédie musicale, dessin animé, l’intrigue de Notre-Dame de Paris fait partie de la culture populaire comme aucune autre œuvre classique.

Vibrer dans les premiers grands magasins parisiens

Emile Zola, Au bonheur des dames (1883)

Paris, aux alentours de 1860. Fraîchement arrivée à Paris, Denise Baudu se fait embaucher chez Au bonheur des Dames, un grand magasin parisien dédié au prêt-à-porter féminin comme Paris en voit fleurir au 19e siècle sous l’influence du baron Haussman. Le lecteur se retrouve plongé dans le Bon Marché de l’époque, Les Galeries Lafayette du 19e siècle, Le Printemps comme il n’existait pas encore. Au cœur de cette fourmilière d’un nouveau genre, Denise Baudu découvre les turpitudes des petites vendeuses et de leurs clientes, et plonge au cœur de l’humanité dans ce qu’elle a de plus quotidien.

Se rendre à Paris