Que faire ?

Visitez
la France 

Tournée des sites culturels d’exception ou randonnées aux sommets. En amoureux sur la route des vins ou en croisière avec les enfants… Quel voyage en France ferez-vous cette fois-ci ?

Noël dans les coulisses des Galeries Lafayette

À part une étoile minuscule et quelques paillettes qui font scintiller le parking, rien ne laisse deviner ce qu’il se passe dans ce quartier résidentiel de Saint-Maur-des-Fossés. Un secret bien gardé. Près de deux mois avant les fêtes, nous avons pu nous glisser dans ces ateliers de la banlieue Est de Paris où les Galeries Lafayette préparent chaque année leurs décors de Noël.

Derrière la lourde porte, une odeur de résine et de sciure mêlées nous accueille. Aux murs, des guirlandes d’outils en ordre de bataille. Au sol, des chutes de bois, des morceaux de scotch, un ballon dégonflé, des paillettes…
L’atelier s’anime. Certains sont en bleu de travail, d’autres en simple jeans, tous maculés d’éclats de peinture et de vernis. Il fait frais sous l’immense verrière mais la lumière est éclatante. Chacun s’affaire, qui à vernir une fenêtre, qui à poncer une pomme d’amour ou façonner une barbe à papa. Un marteau bat la cadence. Une scie et une feuille de papier ponce harmonisent.

L'étrange ballet des artisans de Noël

« Attention à ne pas moucheter mes oies blanches avec votre peinture ! ». Entre la grande roue et une ribambelle de ballons chromés, nous assistons à l’étrange ballet de ces artisans de Noël. Ils viennent des Beaux-Arts ou de l’École Boulle, sont spécialistes du métal ou du tissu, poncent, peignent et enrobent, mais sont surtout polyvalents. Ici, ni rôle ni place attitrés. Les postes de travail s’installent là où l’on trouve de la place. Les équipes se font et se défont au gré des besoins et des disponibilités.

Rouge pomme d'amour

Dans un décor encore blanc, la couleur arrive par touches. On retrouve Mathilde, qui, il y a cinq minutes, enroulait des barbes à papa, peignant le pied d’un éléphant pas encore tout à fait prêt pour la parade. Laura prépare une drôle de mixture qui, d’un coup de baguette magique, vire au rouge pomme d’amour. Angela, quant à elle, a posé le pistolet de chromage et emballe des ballons. Il y en a des bleus, des roses et des argentés. Tous sont destinés au grand sapin qui sera installé sous la fameuse verrière des Galeries Lafayette Haussmann à Paris.
Tout à coup, en silence, le carrousel entame sa ronde… L’heure de la pause approche. Pas trop longue, car la grande roue attend son tour pour le maquillage. Avant de repartir, nous passons sous la soufflette, qui débarrasse nos vêtements et nos cheveux de la poussière et des paillettes qui s’y sont accumulées. Et nous voilà de retour sur le parking. Est-ce que c’était un rêve ? Nous irons dès le lancement de la saison de Noël au 40 boulevard Haussmann pour le vérifier…

Se rendre à Paris