5 minutes pour tout savoir sur le musée d’Orsay

La Tour Eiffel, Notre-Dame, l’île Saint-Louis... Sur la Seine, les monuments qui attirent le regard ne manquent pas. Mais un long édifice prend la pose sur la rive gauche du fleuve. Il ne ressemble à aucun autre. Voilà le Musée d’Orsay… D’une folle élégance avec son imposante verrière et dédié à l’art impressionniste et post-impressionniste, il fait partie des musées les plus visités et les plus appréciés du monde. Quel est le secret de ce succès ? Visite guidée.

De gare à musée lumineux

Imaginez une ancienne gare transformée en un bâtiment consacré à l’art du XIXème siècle… Pour la première fois, une architecture industrielle se mue en espace culturel.

En lieu et place des quais de gare, on retrouve ainsi une grande nef, sorte de colonne vertébrale baignée de lumière naturelle.

Aéré et panoramique, le musée d’Orsay est une véritable réussite muséale et fait dire aux amateurs d’art que « la première œuvre d’art du musée d’Orsay c’est... le musée lui-même ».

Paradis des Impressionnistes

La représentation de la vie contemporaine illustre les toiles des peintres français exposés : Manet, Degas, Monet, Renoir... autant d'auteurs d’instantanés de la vie quotidienne des gens de l’époque, assortis de sculptures, photos et autres réalisations appartenant aux arts décoratifs.

Entre petite et grande histoire

L'idée de transformer la gare d'Orsay en musée voit le jour dans les années 1970. Terminus des trains en provenance du sud-ouest de la France jusqu’en 1939, la gare d’Orsay, victime du progrès technique, change de vocation au fil des ans.

Tantôt centre d’expédition de colis pendant la guerre, tantôt lieu de décor cinématographique, l’ancienne gare se mue définitivement en locomotive des musées parisiens dès 1986, et devient ainsi l’un des plus visités de la Capitale.

Son succès, le musée d'Orsay le doit à une multitude de sculptures et à plus de 5 000 peintures réalisées entre 1848 et 1914.

En point d’orgue ? Une extraordinaire collection de toiles des peintres de l’école des Impressionnistes et post-impressionnistes (Gauguin, Seurat) qui pave la voie à l’art moderne.

Découvrir le mouvement impressionniste en 5 actes

Rénové en profondeur en 2011, Orsay profite de cette cure de jouvence et renforce sa vocation de musée des arts du 19e siècle. Les visiteurs profitent, depuis lors, de salles supplémentaires et d’un espace consacré à Van Gogh où trônent 24 tableaux, notamment des autoportraits du célèbre peintre hollandais.

Le clou du musée ? Sans aucun doute le 5e niveau et sa Galerie des Impressionnismes qui longe les quais de Seine, avec une dizaine de salles aux 5 thématiques retraçant les 5 étapes clés du mouvement culturel :

  • Des origines de l’Impressionnisme
  • Autour de la première exposition de l’Impressionnisme en 1874
  • Peindre le Paris Moderne
  • L’Impressionnisme autour de 1880
  • Aux sources du XXème siècle : Monet et Sézanne après 1900

Plus d’espaces, plus de fluidité : esprit conservé

Malgré les rénovations qui apportent aux visiteurs plus de confort et une meilleure fluidité (création fin 2023 d’un nouvel espace de repos au 5e étage et d’un nouvel espace dédié aux familles début 2024), l’esprit de la gare d’Orsay, construite en 1900 par l’architecte Victor Laloux, est conservé.

Au rez-de-chaussée, si l’entrée et sa marquise vont faire l’objet d’une rénovation et d’un agrandissement entre 2025 et 2027, les galeries nichées de chaque côté de la nef centrale, ancien hall de gare, restent dominées par l’immense horloge dorée, vestige de l’ancienne gare.

Aux niveaux intermédiaire et supérieur, de nouveaux espaces devraient mettre en valeur les expositions permanentes, ainsi que les nombreuses exhibitions temporaires organisées tout au long de l’année.

À ne pas manquer : l’espace Rodin qui rassemble une vingtaine de sculptures de l’artiste français, dont Les Portes de l’Enfer et des bustes de bronze comme L’Homme au nez cassé.

Un musée tourné vers l’avenir

S’il célèbre l’art du XIXe siècle et du début de XXe siècle, le musée d’Orsay évolue avec son public et n’a de cesse de proposer de nouvelles expériences et d’améliorer la compréhension de ses collections.

Ainsi, le parcours des collections permanentes a fait l’objet d’une intense réflexion afin d’organiser un réaccrochage des œuvres permettant au public de les contextualiser autour des thématiques de leur période de production : guerre, colonialisme, démocratie, rapport aux animaux, perception du nu féminin…

Par ailleurs, le musée multiplie les expériences immersives, comme en 2024, avec celle intitulée « Un soir avec les impressionnistes Paris 1874 » à l’occasion de l’anniversaire des 150 ans de la naissance de l’impressionnisme. Mais aussi les programmations culturelles de spectacle vivant permettant à tous les publics de découvrir ce fabuleux écrin, que ce soit à l’occasion de prestations de chant lyrique, de défilés hip-hop, de rap ou d’une performance de funambule...

Vous pensiez connaître le musée d’Orsay ?


Recommandations et conseils
Une visite s’impose ? Quelques conseils pour profiter au mieux du musée tout en prenant soin de Paris. 1/ Pour profiter au mieux de votre expérience, privilégiez les visites hors vacances scolaires et préférez les horaires décalés(début de matinée, fin d’après-midi ou nocturne). 2/Pensez à réserver vos billets en amont. 3/ Pour réduire votre impact carbone, n’hésitez pas à emprunter les solutions de transport écoresponsables (métro, RER, bus, bateau-bus, vélo…). Excellent voyage au pays de l’art !


En savoir plus

PARIS 

Musée d'Orsay, 75007 PARIS