Flâneries romantiques et gourmandes à Marseille

Inspiration

MarseilleProvenceNature et Activités OutdoorDivertissements et Vie NocturneGastronomie et VinCulture et patrimoine

Marseille, prise de vue depuis le MUCEM
© Unsplash - Arthur Marshall - Marseille, prise de vue depuis le MUCEM

Temps de lecture: 0 minPublié le 1 février 2023, mise à jour le 2 mai 2024

Marseille, Massalia, Massilia… 2600 ans que la cité phocéenne et son caractère bien trempé nous font tourner la tête. En amoureux, on y va pour ses journées saturées de soleil, ses apéros chantants en bord de mer, faire le plein d’aïoli et de bouillabaisse près du vieux port, battre le bitume parmi son riche patrimoine et, bien sûr, sortir des sentiers battus à la recherche de ses sublimes calanques. Programme sur-mesure.

Prise de température de la ville…

Rien que pour se mettre dans l’ambiance, on file tout de suite « au Panier », le plus ancien quartier de Marseille et, accessoirement, le plus mythique. Un musée à ciel ouvert où ruelles (très) étroites, placettes à l’ombre des oliviers, street art omniprésent, artisans et restaurateurs se côtoient. C’est d’ailleurs ici que vous trouverez quelques bons spots pour vous ravitailler en fameux savons de Marseille. La boutique Le Bazar de César fait notamment partie des incontournables. Non loin se trouvent les Docks de Marseille. Un endroit à la fois historique et moderne, idéal pour boire des verres, aller flâner près du fort Saint-Jean et y admirer au soleil couchant l’architecture dentelée du MUCEM (Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée).

Le Quartier du Panier à Marseille
© Matthieu Joannon - Le Quartier du Panier à Marseille

Main dans la main, on va aussi rendre visite à la "Bonne mère", autrement appelée Notre-Dame de la Garde. Hissée en haut de la colline de la Garde (154 m), la basilique romano-byzantine est une figure emblématique de Marseille. C’est d’ailleurs elle seule qui veille sur les marins et les pêcheurs marseillais toute l’année. Depuis ses deux églises, la vue y est tout simplement splendide. Un très bon prétexte donc, pour serrer fort ses lacets, traverser les quartiers d’ambiance de Marseille et s’aventurer dans ses hauteurs.

Maillot, chapeau et crème solaire dans le sac à dos, on part enfin vers une des plus belles calanques mais aussi une des plus cachées de Marseille, Sormiou. Un petit paradis de sable blanc et d’eau turquoise, à l’ombre de l’effervescence urbaine. La calanque étant assez excentrée du Vieux-Marseille, mieux vaut s’y faire conduire en bus ou en voiture. Sur place, préparez-vous à dévaler une pente à la force des pieds pour accéder à ce bijou naturel (environ 1h de marche). Mais à l’arrivée, le jeu en vaut la chandelle. Entre sa petite plage de sable blanc, son petit port de pêche, ses cabanons colorés et ses criques à l’eau cristalline, on aimerait y poser ses valises pour toujours.

À l’heure du goûter

Depuis quelques années, les salons de thé et coffee shop fleurissent à Marseille. L’occasion de faire une pause (bien méritée) à l’ombre et de partager à deux quelques douceurs sucrées. Le Jardin de la Maison Montgrand fait notamment partie des récentes adresses mélangeant gourmandise et déco. Dans cet hôtel particulier du 19e siècle, vous pourrez lézarder en amoureux sur la terrasse accompagné d’une belle ganache au chocolat et en profiter pour faire le plein d’idées dans son concept store, truffé de curiosités design.

Plus classique mais tout aussi excitante, la pâtisserie de Sylvain Depuichaffray a pour réputation de confectionner le meilleur St-Honoré de Marseille. Quand on a dit ça… on a tout dit.

Sur le pouce, on se régale évidemment des spécialités locales. À commencer par acquérir une jolie boîte de Navettes ! Ces longs biscuits dorés et parfumés à la fleur d’oranger sont vendus au Four des Navettes, la plus ancienne boulangerie de Marseille (1781). Attention : confection artisanale de grande qualité !

Autre spécialité sucrée que l’on peut déguster sur le chemin, ce sont les fameux Chichis Fregis (« chichi frit » en provençal). De gros beignets sucrés à engloutir sans modération dans la rue, et tout particulièrement dans le joli quartier de l’Estaque (16e arrondissement de Marseille), noyau villageois entre port et terrasses de café.

Bouillabaisse marseillaise
© Pixabay - Bouillabaisse marseillaise

Au dîner et plus si affinités…

Ici, l’apéro est une institution. Autant ne pas rater le coche et se renseigner à l’avance pour profiter dans un endroit sûr. Du côté du Vieux-Port, quand le soleil se pare de ses plus belles lumières orangées, il faut aller à l’hôtel Bellevue. Pas pour y dormir, non. Pour monter à l’étage et ouvrir la porte de son restaurant caché, La Caravelle. Adresse marseillaise par excellence. On l’aime tout particulièrement pour la bonne humeur du personnel et sa terrasse plongeant sur les bateaux avec Notre-Dame de la Garde, en toile de fond. Ici, aïoli et encornés obligent !

Le bar sur la mer est également un must le weekend pour ceux qui auraient des envies d’amarrer. Installé au Fort St Jean, tout près des voiliers, le spot est très prisé pour son emplacement de rêve mais aussi pour ses assiettes de fromage, ses grillades et ses vins bios. Mention spéciale pour ses hamacs.

Pour un dîner complet, on réserve sans réfléchir au Miramar, la référence incontestée de la bouillabaisse à Marseille. Parait-il même que le restaurant gastronomique ouvre les portes de ses cuisines tous les troisièmes jeudis du mois pour enseigner l’art et la manière de cette spécialité marseillaise.

Après-diner, on essaye de se faufiler avant le coucher du soleil pour finir en apothéose sur les toits de La Friche Belle de Mai, le rendez-vous artistique et dansant du Tout-Marseille. Plus qu’une vue incroyable sur la cité phocéenne, l’immense rooftop donne le ton avec ses festivals à thème, ses foodtrucks du monde et au milieu, sa cour de récréation pour petits et grands. À noter que tout l’été, le toit-terrasse propose des séances de cinéma en plein air.

Par France.fr

Le site France.fr vous parle d'une France inattendue qui revisite la tradition et cultive la créativité. Une France bien au-delà de ce que vous imaginez...

Voir plus