5 minutes pour tout savoir sur les fromages de Normandie

Inspiration

NormandieCulture et patrimoineGastronomie et Vin

GMVozd  / Istockphoto
© GMVozd / Istockphoto

Temps de lecture: 0 minPublié le 22 mars 2024

Secrets de fabrication, raison de leurs parfums si délicats… Dans 5 minutes, vous saurez tout (ou presque) ce qu’il faut savoir sur les fromages de Normandie, berceau du camembert et mère patrie des vaches laitières.

Top 4 des fromages normands

Un camembert rôti
© RBOZUK / Istockphoto - Un camembert rôti

N° 1 : le camembert de Normandie N° 2 : le livarot N° 3 : le pont-l’évêque N° 4 : le neufchâtel Vous serez gentil de ne pas écorcher leurs noms : ces quatre-là bénéficient du label Appellation d’Origine Contrôlée, signature du savoir-faire régional qui préside à leur fabrication.

Camembert vs cheddar

Une petite part de fromage
© Petrych / Istockphoto - Une petite part de fromage

Dès 911 en France, producteurs et paysans faisaient du fromage pour leur consommation personnelle. Ce n’est qu’aux XIIe et XIIIe siècles que la production s’est vraiment développée pour ne pas laisser aux Anglais et à leur cheddar le monopole du fromage. Et puis quoi encore ?! Le fromage, c’est nous !

« Angelots »

Un plateau de fromages
© Magone / Istockphoto - Un plateau de fromages

C’est comme ça que l’on appelait indifféremment tous les fromages au Moyen Âge. Allez donc les différencier dans ces conditions-là !

Appelez-le colonel !

L'affinage du livarot en Normandie
© Joebrandt / Istockphoto - L'affinage du livarot en Normandie

Si le livarot était un militaire, il serait colonel. Il s’est attribué ses propres galons : cinq bandelettes de roseau. Le fait d’en ceinturer le fromage remonte à l’ouverture de la ligne de chemin de fer Paris-Lisieux-Caen, qui lui a permis de se lancer à la conquête de nouvelles terres. Faible en matière grasse, il s’agissait d’éviter qu’il s’affaisse. Un colonel doit savoir se tenir !

Amour 100 % Normandie

Un cœur de neufchâtel
© Philipimage / Istockphoto - Un cœur de neufchâtel

Le neufchâtel est beau comme un cœur, à croquer ! La légende veut qu’il doive sa forme à une tradition remontant à la Guerre de Cent Ans. Les jeunes Normandes le moulaient ainsi pour déclarer leur flamme aux soldats anglais auxquels elles l’offraient. Si vous cherchiez une idée pour la prochaine Saint-Valentin…

Le fromage, plus ça pue, plus c’est goûtu !

Un fromage délicieusement coulant
© Destillat / Istockphoto - Un fromage délicieusement coulant

C’est un fait : les fromages les plus expressifs olfactivement sont aussi ceux qui ont le plus de goût. Véritable péché de gourmandise pour tous les sens, leur puissance aromatique tient dans la croûte que les affineurs ont mis un soin tout particulier à laver et relaver pour être les plus beaux du plateau. Au classement mondial des fromages les plus parfumés, la France s’est accaparé les dix premières places. La Normandie y est fièrement représentée par le pont-l’évêque et le livarot, respectivement 2ᵉ et 8ᵉ.

Pourquoi le pont-l’évêque est-il roux ?

Typiquement normand : le pont-l’évêque
© Juanmonino / Istockphoto - Typiquement normand : le pont-l’évêque

Identifiable à sa forme carrée, la croûte du pont-l’évêque est aussi rayée que la peau d’un zèbre. Mais d’où viennent ces rayures orangées ?! De la « bactérie du rouge », Brevibacterium linens de son petit nom savant. On l'ajoute au moment du lavage pour activer la fermentation et conserver au fromage toute sa souplesse. Une simple coloration de surface qui n'enlève rien au goût, mais ajoute à son charme !

Lait cru ou pasteurisé ?

Des boîtes de camembert empilées
© Sisoje / Istockphoto - Des boîtes de camembert empilées

Les Français raffolent des fromages au lait cru, plus forts en caractère, plus savoureux. À se damner ! Dans certains pays pourtant, ces fromages font l'objet d'une féroce prohibition… Profitez donc d'être au pays du lait cru pour goûter au plaisir interdit. Commencez par un bon camembert sur une tranche de pain de campagne croustillant…

La playlist pour aller plus loin

  • Les villages à visiter : Camembert, évidemment, et Livarot pour s’initier à la fabrication du livarot et du pont-l’évêque à la fromagerie Graindorge.
  • Le musée à faire : celui du [camembert à Vimoutier]d’où vous pourrez repartir avec un fromage dans une boîte à votre effigie.
  • Le film à voir : La grande course au fromage, de Rasmus A. Sivertsen, qui ravira petits et grands.
  • Le livre à cuisiner : Jean-François Mallet, Camembert Le Petit, Larousse, 2013.

Pour aller plus loin :

Par France.fr

Le site France.fr vous parle d'une France inattendue qui revisite la tradition et cultive la créativité. Une France bien au-delà de ce que vous imaginez...

Voir plus