Que faire ?

Visitez
la France 

Tournée des sites culturels d’exception ou randonnées aux sommets. En amoureux sur la route des vins ou en croisière avec les enfants… Quel voyage en France ferez-vous cette fois-ci ?

Quatre questions que vous vous posez sur le musée de la Légion d’honneur et des ordres de chevalerie

La Légion d’honneur a été créée par Bonaparte, le 19 mai 1802.

Consacré aux ordres de chevalerie, aux décorations et aux médailles, le musée parisien présente l’ensemble des récompenses françaises et étrangères du Moyen Âge à nos jours.

Quelle est l’histoire de ce musée ?

Le musée de la Légion d’honneur et des ordres de chevalerie a ouvert à Paris au lendemain de la Première Guerre mondiale afin de « glorifier la mémoire des légionnaires morts pour la patrie et l’humanité » selon les termes prononcés par le général Dubail lors de son inauguration en 1925. Le musée est devenu, au fil du temps, une référence mondiale dans le domaine des décorations.

Quels types d’œuvres y-sont exposés ?

Actuellement, 5 000 œuvres et insignes sont exposés au musée. Intégrés dans leur contexte géopolitique, ils retracent l’histoire des décorations françaises et étrangères du Moyen Âge au XXIème siècle, c'est-à-dire de la création du concept d’ordre de chevalerie aux médailles les plus contemporaines. Au cœur du musée se trouve un espace consacré à la mémoire des héros de la Grande Guerre et dédiée à la présentation des insignes de grands chefs militaires.

Comment s’organise la visite du musée ?

La visite s’articule autour de cinq espaces présentant insignes, tableaux, armes, objets d’art, costumes et documents. Elle commence par la salle des ordres chevaleresques religieux et militaires réunissant l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem, dit de Malte, l’ordre Teutonique et l’ordre du Saint-Sépulcre.
Elle se poursuit par la salle des ordres royaux où figurent l’ordre de Saint-Michel, l’ordre du Saint-Esprit, l’ordre de Saint-Louis et l’Institution du Mérite militaire.
Les visiteurs sont ensuite conduits vers la salle de la Légion d’honneur, où se trouvent armes de récompense et d’honneur, Légion d’honneur, ordres de la Couronne de fer et de la Réunion, ordres des frères de l’Empereur, puis se dirigent vers la salle Mario Spada dédiée aux ordres étrangers (plus de 400 ordres provenant de 122 États passés ou présents).
Enfin, le parcours s’achève par la découverte de la salle contemporaine dans laquelle sont présentées des décorations de la Révolution, de la Restauration, du Second Empire et des deux guerres mondiales. Y figurent également les médailles d’honneur, les ordres coloniaux et ministériels, et l’ordre national du Mérite, deuxième ordre national créé par le général de Gaulle en 1963.

Est-il adapté à tous les publics ?

Par sa triple dimension historique, sociologique et artistique, le musée est destiné à séduire un large public : amoureux de beaux objets, amateurs d’histoire, passionnés de la Légion d’honneur et du Premier Empire, spécialistes des décorations mais aussi touristes curieux de découvrir les trésors d’une institution française.

Pour aller plus loin : découvrez le musée de la Légion d’honneur et des ordres de chevalerie (Lien externe)

Se rendre au musée de la Légion d’honneur et des ordres de chevalerie