L’hôtel de la Marine à Paris fait parler les murs

L'hôtel de la Marine trône sur la place de la Concorde.

Alors que l’hôtel de la Marine était fermé au public depuis plus de deux siècles, le monument ouvre, depuis 2021, ses portes au public avec une scénographie innovante. Le principe : plonger en deux parcours principaux les visiteurs dans l’histoire de l’art de vivre à la française hérité du XVIIIe siècle. Une immersion aux racines du goût et de l’effervescence des styles à ne pas manquer !

Des murs qui parlent d’un temps où les styles s’inventaient dans les ors, des meubles qui racontent le parcours des grands ébénistes... L’hôtel de la Marine a réalisé une mue spectaculaire.

Restauré avec un soin remarquable pendant près de 4 ans, tant au niveau des façades que de l’intérieur, par le Centre des monuments nationaux qui gère le lieu, ce palais de la place de la Concorde à Paris fait désormais partie du cercle des monuments à visiter. Avec une scénographie innovante destinée à immerger le visiteur dans le décor du bâtiment et l’histoire de l’apparat à la française le temps d’une promenade sonore.

Immersion dans le XVIIIe siècle

"L’idée est de comprendre le XVIIIe siècle et comment il a influencé plus de 200 ans d’histoire", précise Alain Moatti, co-fondateur de l’agence Moatti-Rivière qui signe la mise en scène. "Le point de départ est l’effervescence du goût et du style français au XVIIIe siècle".

Le fabuleux décor s’anime pour livrer plusieurs niveaux de narration

Construit en 1758 par l’architecte Ange-Jacques Gabriel dans le cadre d’un vaste projet de place à la gloire du roi Louis XV, l’hôtel devient, en effet, rapidement le Garde-Meuble de la Couronne jusqu’en 1789. S’il devint ensuite le siège de l’état-major de la Marine jusqu’en 2015, le palais n’en reste ainsi pas moins marqué par le sceau du savoir-faire à la française en matière d’ameublement.

Remaniées au XIXe siècle, les pièces d’apparat ont été conservées en l’état tandis que les appartements de l’intendant ont retrouvé leur splendeur initiale : un travail de fourmi basé sur les archives a été entrepris pour retrouver les meubles et les objets originels !

Munis d’un casque audio-interactif qui leur sert de "confident", les visiteurs ont le choix entre deux parcours : un parcours court à travers les salons d’apparat jusqu’à la loggia avec vue sur la place de la Concorde, et un parcours long donnant en outre accès aux appartements de l’intendant et aux expositions temporaires. Ces dernières s’avèrent également accessibles séparément.

Plusieurs histoires à découvrir

Par la magie du son binaural (3D sonore) et de quelques dispositifs visuels, le fabuleux décor s’anime pour livrer plusieurs niveaux de narration.

Et les murs et les objets racontent tour à tour l’histoire d’un bâtiment aux premières loges, de l’exécution du roi Louis XVI à l’arrivée de l’obélisque, mais aussi l’histoire de l’invention des styles ou encore celle de la marine et au-delà "l’histoire d’un pays qui invente un goût et une esthétique"...


Recommandations et conseils
Si vous êtes déjà venu à Paris, vous en connaissez sûrement la façade qui s’érige fièrement sur la partie nord-est de la place de la Concorde, formant une unité parfaite avec le palais voisin, qui abrite notamment le célèbre hôtel de Crillon. Vous rêvez d’en arpenter les couloirs et les salles d’apparat pour en découvrir les mystères (et sa superbe vue sur le place de la Concorde) ? C’est désormais chose possible. Pour vous y rendre, la solution la plus pratique et la plus écologique reste d’emprunter les transports en commun. Métro et bus ne manquent pas pour desservir la rue de Rivoli ou la place de la Concorde. Une solution de mobilité efficace sans le stress des embouteillages et du parking. Autre conseil : réserver votre visite à l’avance, car comme de nombreux monuments parisiens, le site peut être victime de son succès.


Pour aller plus loin

Se rendre à l'hôtel de la Marine, à Paris