Christo emballe l'Arc de Triomphe

Christo crée une œuvre temporaire à Paris, intitulée "L’Arc de Triomphe empaqueté", visible pendant 16 jours, du samedi 19 septembre au dimanche 4 octobre 2020. L'un des monuments emblématiques de Paris drapé d'un tissu recyclable bleu argenté par l'artiste : un événement spectaculaire à ne pas manquer !

Christo nous emballe encore et toujours! Cette fois, l'artiste a choisi d'empaqueter l'Arc de Triomphe. Le monument qui trône au milieu de la place de l'Etoile, en haut des Champs-Elysées, s'habille d'un drapé qui promet d'impressionner ceux qui auront la chance de l'approcher et de ravir les amateurs d'art contemporain dans l'espace public.

25.000 m2 de tissus recyclable argent bleuté

Réalisée en étroite collaboration avec le Centre des monuments nationaux (CMN) et le Centre Pompidou, l'oeuvre nécessite 25.000 mètres carrés de tissu recyclable en polypropylène argent bleuté et 7.000 mètres de corde rouge.

Durant toute la période où l’œuvre sera visible, comme pendant la durée des travaux d’installation, l’espace sous l’Arc de Triomphe qui surplombe la dalle sacrée où brûle en permanence depuis 1923 la Flamme de la Nation devant la tombe du Soldat Inconnu sera entièrement préservé.

A Paris, l'artiste avait déjà fait sensation il y a 35 ans en empaquetant de tissu doré le Pont-Neuf, dans le centre historique de la ville, avec son accolyte Jeanne-Claude. En prélude à l'installation à l'Arc de Triomphe, le parcours des deux artistes s'expose d'ailleurs au Centre Pompidou du 18 mars au 15 juin 2020, notamment leur période parisienne de 1958 à 1964 ainsi que l’histoire du projet "Le Pont-Neuf empaqueté, Projet pour Paris, 1975-1985".

L'emballage de l'Arc de Triomphe par Christo, un projet initié il y a 60 ans...

L’Arc de Triomphe empaqueté sera entièrement autofinancé par Christo grâce à la vente de ses études préparatoires, dessins, collages du projet ainsi que des maquettes, œuvres des années cinquante-soixante et des lithographies originales dédiés à d’autres sujets. Il ne bénéficie d’aucun financement public ou privé.

Une projet mûri de longue date, puisque Christo réalisa dès les années 60 un photomontage avec l'Arc de triomphe empaqueté, vu depuis l'avenue Foch, puis en 1989, un collage, avant de reprendre et développer ce projet à partir de 2017. Près de 60 ans plus tard, il sera concrétisé.

Voir cette publication sur Instagram

Ce soir, petit compte à rebours de 40mn entre la première et la quatrième photo de l'heure bleue au jour grisâtre en passant par l'heure verte ! En espérant que vous aurez su consommer éthique, responsable, bio, équitable et local cette semaine malgré le vilain "black friday" ! Et si jamais, fauché comme les blés, tu as enfin pu acheter à force d'économies l'appareil photo ou l'objectif dont tu rêvais depuis 2 ans, j'espère que la planète ne t'en voudra pas trop 😅 Belle soirée et bon week-end😊 #salaudsdepauvres #jtenPoseDesQuestionsSurTonBilanCarboneConnard #hello_france #super_france #arcdetriomphe #lecmn #france4dreams #toureiffel_officielle #bluehour #greenhour #hourdhiver #longexposure #paris #paris_maville #topparisphoto #paris #visitparisregion #dmda @avenuechampselysees @champselysees_paris

Une publication partagée par Frédéric (@gogojungle) le

Se rendre à l'Arc de Triomphe à Paris 

Place de l'Etoile, en surplomb des Champs-Elysées.