Que faire en Guyane – Amazonie ?

La Guyane et son étendue d'Amazonie française est une invitation à la découverte. Les passionnés de l'espace suivront en direct un lancement d'Ariane, de Soyouz ou de Véga. Les amoureux de la nature vont s'émouvoir en observant la ponte des tortues marines luth. Tandis que les amateurs de rythmes endiablés se laisseront captiver par le carnaval de Guyane, le plus long au monde... Et ce n’est que le début.
Les visites à ne pas manquer en Guyane - Amazonie


• La réserve naturelle des marais de Kaw

Le site des Marais de Kaw est la plus vaste zone humide de France. Avec ses 94 700 hectares, c'est la troisième réserve naturelle du pays, après celle des Terres Australes Françaises (2 270 000 hectares) et celle des Nouragues (100 000 hectares).

• Le centre historique de Cayenne

La visite de Cayenne commence par la découverte des symboles du patrimoine historique, culturel ou naturel de la ville qui a hérité d’un domaine architectural et naturel particulièrement valorisant, comme les maisons créoles du centre ville.

• La ville de Saint-Laurent-du-Maroni et son architecture unique

Cette ville guyanaise se trouve au bord du Maroni, à la frontière avec le Suriname. C’est une ancienne colonie pénale dont l’histoire est racontée dans son « Musée de la transportation », inauguré en 1958. C’est là que l'auteur de Papillon, Henri Charrière, aurait été détenu.

• Le jardin botanique de Guyane

Situé dans la commune de Macouria, ce jardin botanique s'étend sur environ trois hectares. Il abrite plus de 4 500 espèces végétales et recèle une vaste collection de 750 espèces d’orchidées.

• Le fleuve Maroni

Frontière naturelle avec le Suriname, le Maroni est le plus long fleuve de la Guyane. Effectuer la descente d’une partie du Maroni est un incontournable car c'est une voie de communication essentielle vers les villages de la Guyane. Plusieurs îles et 90 rapides jalonnent son cours : un vrai dépaysement !

• Les plages de Montjoly

Tout près de Cayenne, les longues étendues de sable de Remire-Montjoly incitent à la détente dans un décor sauvage et préservé, à l’ombre des cocotiers. Plus que la baignade, on y pratique les sports nautiques, comme la voile ou le surf. C’est aussi un site de ponte pour les tortues.

• Le zoo de Guyane

Le zoo de Guyane qui recèle des espèces uniques en Guyane et dans le monde, abrite plus de 450 animaux d’environ 75 espèces différentes. La visite se fait en 2h sur un sentier praticable même en cas de pluie, au cœur d’un milieu naturel, de la forêt tropicale et de la flore Guyanaise.

• Les îles du Salut

À 15 kilomètres au large de Kourou, l’archipel des Îles du Salut se compose de l’île Royale, l’île Saint Joseph et l’île du Diable, hauts lieux de la colonie pénitentiaire. Sur l’île Royale, subsistent encore de nombreux vestiges de l’administration pénitentiaire, comme l’hôpital, l’église, la cure, la maison des fous, le phare, ou encore le quartier des condamnés à mort...

• Le parc amazonien de Guyane

Figurant parmi les dix parcs nationaux de France, le Parc amazonien de Guyane fût créé en 2007, sur 34 000 km². Il intègre 5 communes, ce qui en fait le plus vaste parc national de l’Union européenne. Il préserve un massif forestier abritant une biodiversité exceptionnelle et valorise le patrimoine culturel des populations amérindiennes, bushinengue et créoles qui y vivent.

• L'église de style colonial d'Iracoubo

Classée aux monuments historiques, l’église du Bourg d’Iracoubo peut s’enorgueillir de ses fresques intérieures qui attirent chaque année des milliers de visiteurs venus admirer le travail réalisé par le Bagnard Huguet, mais beaucoup ignorent l’histoire peu commune de ce bâtiment qui date de la fin du XIXème siècle...

Les activités incontournables en Guyane – Amazonie


• Assister à la ponte des tortues luth sur les plages de l'Amana

Située entre la rivière Organabo et le fleuve Maroni, cette réserve est l’un des sites les plus importants au niveau mondial pour la ponte de 4 espèces de tortues marines : la tortue luth, la tortue verte, la tortue olivâtre et, plus rare, la tortue imbriquée. Elle abrite aussi 286 espèces d’oiseaux et de nombreux mammifères.

• Vivre le carnaval de Cayenne avec les Touloulous

Chaque année, à l’Épiphanie, commence le carnaval de Cayenne qui va durer six à dix semaines. Les vedettes de ce carnaval sont les « Touloulous », des femmes déguisées de la tête aux pieds, portant jupon, cagoule, masque et longs gants, afin que l’on ne voie pas un centimètre de leur peau et ne pas être reconnues quand elles défilent...

• Frissonner sur l'île du Diable

Ce bout de terre de 14 hectares au large de Kourou recouvert de palmiers, abritait une léproserie avant de servir de bagne « politique » sous Napoléon III. Il hébergea quelques célébrités comme Guillaume Seznec ou encore l’anarchiste Marius Jacob, qui inspira le personnage d'Arsène Lupin. Mais le plus célèbre des bagnards reste Alfred Dreyfus dont l'affaire divisa la France.

• Être aux premières loges lors d’un lancement d'Ariane à Kourou

Suivre le décollage d'Ariane, de Soyouz ou de Vega depuis un site d'observation du Centre Spatial Guyanais, à 7, 15 ou 20 kilomètres des pas de tir sera sans doute le clou de votre voyage en Guyane. Vous suivrez toutes les phases du vol, jusqu'à la mise en orbite des satellites, sur écran géant.

• Regarder la forêt respirer du haut d'un inselberg

Les inselberg sont de petites montagnes de granit faisant penser à des îles émergeant de la forêt. On en compte environ 200 en Guyane et la plus haute culmine à 740 mètres. Du sommet de l’une d’entre elles, on bénéficie d’un panorama fantastique sur la forêt environnante.

• Se rafraîchir aux cascades de Fourgasier

Connues des amoureux de la nature pour des escapades ombragées en famille, les Cascades de Fourgassier sont faciles d’accès, à environ une quinzaine de kilomètres du bourg de Roura.

• Passer une nuit en Amazonie dans un "carbet hamac"

Un beau carbet est fait de feuilles de Toulouri pour le toit, de branches d'arbres pour les poteaux, et de lattes de bois pour le plancher. On en trouve dans différentes régions de Guyane, en pleine nature, parfois perchés dans les arbres. On y dort en hamac. La nature en immersion totale...

• Se baigner à la crique Toussaint

Dans cette crique, il est possible de vraiment nager, car à certains endroits l’eau claire est assez profonde. Pour passer une belle journée de détente et de baignade au bord de l’eau, la crique Toussaint est équipée d'un carbet hamac, de barbecues, de toilettes et de poubelles. Idéal pour de parfaits pique-niques !

• Se régaler d’une soupe chinoise dans un village hmong

Réfugiés du Laos après la guerre du Vietnam, les Hmongs se sont installés à Cacao (1h de Cayenne) dans les années 1970. Le village est le jardin maraîcher de la Guyane, ses habitants y ayant développé la culture de fruits et légumes. Il faut s’y rendre le dimanche, jour de marché.

• Acheter des fruits et légumes au marché de Cayenne

Le marché de Cayenne n'est à rater sous aucun prétexte ! Installé dans une grande halle du centre ville, on y déguste des Ti’punchs locaux et toutes sortes de spécialités, comme les soupes laotiennes. Débauche de fruits, épices et légumes colorés, c’est un bain de culture guyanaise.

Se rendre en Guyane 

Aller
plus loin