Que faire en Corse ?

On la dit à part, unique, aux mille visages, rayonnante et surprenante. Du nord au sud, la Corse, c’est l’île de toute beauté, celle qui offre une diversité de paysages épatante, des activités nature, des plages paradisiaques, un patrimoine et des traditions riches. Vous en redemandez ?
Les visites à ne pas manquer en Corse


• La ville d'Ajaccio et le musée de la maison Bonaparte

Perdez-vous avec plaisir dans les ruelles couleur safran de la vieille ville et ne manquez pas de visiter la maison de Napoléon Bonaparte, où il naquit le 15 août 1769. Transformée en musée national, elle expose des portraits de l’empereur jeune et de sa famille, du mobilier quotidien de la fin du 18e siècle.

• Bonifacio et Porto-Vecchio

Dans le sud de l’île, deux étapes incontournables : Bonifacio et Porto-Vecchio. La première est protégée par une forteresse spectaculaire en surplomb de la mer et un escalier de 187 marches relie la Haute ville au bas de la falaise. La deuxième est également une citadelle, plantée sur les rochers de porphyre rose, qui se protégeait ainsi des pirates barbaresques au 16e siècle.

• Le centre-ville de Bastia

Au nord-est de la Corse, découvrez le centre ancien de Bastia, une place forte historique : ses églises et oratoires baroques, ses ruelles de Terra-Vecchia, ses petits immeubles aux façades incurvées, le palais des gouverneurs installé dans une tour génoise du 14e siècle...

• Le défilé de l’Inzecca

À quelques kilomètres de Ghisoni, cette petite route encaissée se faufile entre falaises vertes et rivière sauvage. À vous de dénicher les piscines naturelles façonnées en amont du lac.

• L’archipel des îles Lavezzi

Cet archipel de 23 îles paradisiaques est rapidement accessible depuis Bonifacio. Plages de sable fin, rochers en granit, eaux translucides, fonds marins bigarrés (l’archipel est une réserve naturelle), c’est un décor de carte postale. La plus grande île est Cavallo, repaire de villas privées.

• Les belles plages de Corse en saison ou hors saison

Ce n’est pas un scoop, la Corse bat des records en matière de belles plages. Parmi elles, au sud, la presqu’ile de Palombaggia déroule des kilomètres de criques de sable blanc, bordées de pins et de flots émeraude, et Santa Giulia a des allures de lagon déposé au pied d’une montagne verdoyante. D’autres coins de paradis vous attendent aussi à Rondinara, Roccapina, St Ambroggio ou Porto Pollo.

• La Balagne, Calvi et l'Île-Rousse

En Haute-Corse, la région de la Balagne offre un parfait mélange de montagnes, de forêts et de bord de mer. On aime ces villages perchés dans l’arrière-pays, ces sentiers de randonnées abrupts, mais aussi l’enceinte fortifiée à l’Ile Rousse ou la citadelle génoise de Calvi.

• La réserve naturelle de Scandola et les calanques de Piana

À l’ouest de la Corse, la réserve marine et terrestre de Scandola est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Depuis Ajaccio, on part la découvrir en bateau, dans des anses protégées à l’étonnante biodiversité. Après le village isolé de Girolata, face à la mer, on vogue vers les calanques de Piana, un ensemble de formations géologiques de porphyre rouge, qui tranchent avec l’eau de couleur turquoise.

• La Castagniccia, Morosaglia et Corte

Au nord-est de l’île, la Castagniccia est une région de moyenne montagne, plantée de châtaigneraies et parsemée de petits villages préservés, aux hautes maisons de pierre. À Morosaglia, composé de plusieurs hameaux, poussez la porte de l’église Santa Reparata, à 900 mètres d’altitude, et du couvent Saint-François. À Corte, capitale historique et culturelle, vous visiterez le musée de la Corse traditionnelle et dégusterez charcuterie et fromages… au goût de châtaigne, bien sûr.

• Le cap Corse

Cette péninsule au nord-est de l’île se taille une place de choix entre mer et montagnes, et vous offre un condensé dépaysant de la Corse : des beaux villages comme Nonza, des longues plages comme Saint-Florent ou Tamarone, des sentiers de douaniers, des petits ports aux maisons colorées comme Erbalunga.

Les activités incontournables en Corse


• Méditer dans le désert des Agriates

La Corse est cachottière… elle cache un désert ! À l’ouest de Saint-Florent, ce « désert » est un territoire de 15 000 hectares, recouvert de maquis sauvage et aride, bordé par de magnifiques plages de sable fin, accessibles par un sentier de douanier. Entre crêtes, vallons et dunes, ouvrez l’œil pour repérer des petites maisons de bergers, des tours génoises, des dolmens préhistoriques. Ici, peu de touristes, et un seul village, Casta.

• Se dépasser sur le mythique GR 20

Tout randonneur qui se respecte est subjugué par la beauté de ce chemin de grande randonnée, parmi les plus durs d’Europe, qui traverse la Corse du Nord-Ouest au Sud-Est, en 16 étapes. De Calenzana à Conca, ce sont 200 kilomètres de passages plus ou moins escarpés (jusqu’à près de 3 000 mètres d’altitude), plus ou moins vallonnés, et toujours spectaculaires.

• S'enivrer du parfum de l’immortelle

L’immortelle de Corse, ou hélicryse italienne, est une plante jaune soleil, qui recouvre le maquis. Son huile essentielle bio est très efficace contre les hématomes. Elle a des vertus anti-douleur et anti-inflammatoires. Et en plus, elle exhale une odeur de curry !

• Plonger au cœur de la faune aquatique des îles Cerbicales

Au large de Porto-Vecchio, cette réserve naturelle protège 6 îles, où la plongée est une activité incontournable : congres, mérous ou dentis, évoluent librement sous vos yeux. La Corse préserve sa faune et sa flore, et compte cinq autres réserves maritimes et terrestres, à Scandola, Finnocchiarola, Bigulia, Bonifacio et Suartone.

• Déguster des produits du terroir corse sur un marché de producteurs

Sucrés ou salés, les produits du terroir sont à l’image de l’île, ils ont du caractère et un goût bien marqués. Vous craquerez pour les croquants aux amandes et au miel, vous fondrez pour les fromages de brebis et le fromage frais brucciu, vous saliverez pour la coppa et autres charcuteries à la délicieuse touche de châtaigne.

• Lâcher prise au festival "Calvi on the Rock"

Pendant 5 jours au mois de juillet, ce festival éclectique vous fera danser sur du son électro, mais aussi soul, funk, disco et rock. Profitez-en de jour et de nuit, sur la plage ou dans la citadelle mais toujours en mode détente !

• Goûter au plaisir du corail lors d’une oursinade

De décembre à avril, l’oursin est le produit-phare de l’assiette corse, à partager en toute convivialité. Au restaurant, sur un rocher, sur la plage, on se régale de sa chair corail, avec du pain et un verre de vin blanc frais. Bon appétit !

• Hésiter entre les 9 appellations corses pour découvrir un vignoble unique

La Corse compte 30 cépages, dont trois se retrouvent dans les AOP : le Sciaccarellu, le Niellucciu et le Vermentinu. Situés dans la moitié sud de l’île (Figari, Porto-Vecchio, Sartène, Ajaccio), mais aussi au Cap Corse, et sur la côte orientale de Bastia à Solenzara, ces cépages produisent des vins rouges aux arômes intenses, des rosés fruités et des blancs au nez floral. Allez les débusquer chez les producteurs locaux.

• Se jeter à corps perdu aux bains de Caldane

Eh oui, la Corse est aussi une île thermale ! Près de Sartène, au pied du massif de l’Alta-Rocca, la source antique de Caldane libère une eau sulfureuse à 37 degrés, qui soigne la peau et les sinus. Les trois bassins en granit sont installés en plein air, dans un environnement naturel, le long de la rivière Fiumicicoli. Bien-être absolu pendant 20 minutes…

Se rendre en Corse 

Aller
plus loin