The Viaduc de Millau

Inspiration

Occitanie Cultural Heritage

cie Eiffage
© cie Eiffage

Reading time: 0 minPublished on 15 March 2024

Chef-d'œuvre de l'architecture française, le Viaduc de Millau ne finit pas de faire parler de lui ! En plein cœur de la région Occitanie, cet ouvrage majestueux rend bien des services aux voyageurs reliant Clermont-Ferrand et Béziers, et attire chaque année de nombreux curieux… Les dessous de ce succès en quelques chiffres.

The Millau Viaduct was built out of necessity: it opens up the southern Massif Central by creating a direct motorway between Clermont-Ferrand and Béziers.

How? By building an aqueduct to cross a gap 2460 m long and thus span the Tarn valley in Aveyron. A technical challenge that required 13 years of study and ... 3 years of construction.

At its commissioning in 2004, the Millau Viaduct became the highest motorway bridge in the world...

Its deck, which rises 270 meters above the Tarn (Aveyron), is the longest cable-stayed bridge (2460 meters) with the highest stack rising 145 m high.

This titanic structure was constructed with clean high-tech technologies in the world of public works: the structure is made out of self-climbing formwork, high performance concrete and innovative materials, making this unique structure (designed by British architect Norman Foster and French engineer Michel Virlojeux) so successful.

The bridge, made out of steel and concrete, gives the viaduct a strong fine structure with only 7 points along the construction supporting it and 1,500 tonnes of live wire covering the surface of the bridge.

13 years of study

This project did not need thirteen years of technical and financial research for nothing!

The bridge has overcome enormous geographic, climate and seismic problems in the region.

Strong winds can blow nearly 200 km/h in the Tarn valley. And there are seismic risks in the area, considered to be quite low which should be taken into account.

Ways to explore it...

If you would like to visit this symbol of modernity in its majestic setting, there are a thousand and one ways to explore it.

First you can take the 32 m wide bridge which hosts a dual carriageway, as well as:

  • over water
  • by canoe
  • by pedestrian walkway, by bike or by quadbike
  • a view from the sky in an autogyro or paragliding

Each year, more than 500,000 people visit this work, appreciating it from every angle. This Viaduct also helped open up the region: it is the link for the A75 motorway, connecting Paris to the Mediterranean.

The Millau Viaduct in figures

  • Length: 2 460 m
  • Breadth: 32 m
  • Maximum height: 343 m, 19 m higher than the Eiffel Tower
  • Slope: 3.025% increase north-south (in the direction Clermont-Ferrand - Béziers)
  • Height of the tallest column (P2): 245 m
  • Tower height: 87 m
  • Number of columns: 7
  • Total weight: 10 100 tons

13 ans de concertation et 3 ans de travaux furent nécessaires pour construire le Viaduc de Millau en Occitanie.
© Luca Onniboni / Unsplash - 13 ans de concertation et 3 ans de travaux furent nécessaires pour construire le Viaduc de Millau en Occitanie.

3 ans de construction

Après les différentes étapes de concertation, d'études préliminaires et de financement, il a fallu à peine 3 ans pour construire le viaduc après le début des travaux. Un exploit technique qui a rassemblé le savoir-faire de plusieurs milliers de professionnels, et jusqu'à 600 personnes en même temps sur le chantier au plus fort des travaux ! De quoi faire du Viaduc de Millau un chef-d'œuvre de l'architecture française.

2 000 m³

C'est la quantité de béton qu'il a fallu couler en une seule fois pour remplir chacune des sept piles qui soutiennent le Viaduc de Millau. D'une surface à la base de 200 m², elles se terminent à leurs sommets par une surface de 30 m². En tout, il aura fallu quelque 206 000 tonnes de béton pour ériger l'ouvrage.

36 000 tonnes

Dès le premier regard, le Viaduc de Millau semble suspendu dans les airs tel un défi à la gravité. Et les matériaux de fabrication ne sont pas étrangers à cette sensation : l’acier et le béton confèrent à ce viaduc une structure fine et résistante. Et pourtant, on ne compte pas moins de 36 000 tonnes d'acier pour le tablier et 1 500 tonnes de câbles sous tension qui couvrent la surface de l’ouvrage !

Un concentré de technologie

Un ouvrage titanesque certes, mais aussi un concentré de hautes technologies propres au monde de l'architecture et des travaux publics : coffrages auto-grimpants, bétons hautes performances et matériaux innovants ont servi la réussite d’un ouvrage conçu par l’architecte britannique Norman Foster et l’ingénieur français Michel Virlogeux.

1001 façons de découvrir le Viaduc de Millau !

Tous les moyens sont bons pour découvrir ce chef-d'œuvre d'architecture. En tout premier lieu, en empruntant le Viaduc qui accueille une autoroute de 2 fois 2 voies ! Ensuite, on admire la prouesse architecturale selon ses envies :

  • au fil de l'eau ;
  • en canoë ;
  • en calèche ;
  • en randonnée pédestre ;
  • à vélo ou en quad lors d'événements spécialement organisés ;
  • en autogire, en deltaplane ou en parapente pour profiter d'une vue imprenable sur toute la région et le Viaduc de Millau depuis les airs ;
  • en parcourant le "Viaduc Expo", espace d'exposition ouvert toute l'année ;
  • sur le "Sentier des explorateurs" accompagné d'un guide pour être au plus près du géant de béton et d'acier.

Chaque année, près de 200 000 personnes visitent sous tous ses angles cet ouvrage d'envergure, véritable trait d’union autoroutier de l’A75, qui permet de relier Paris à la Méditerranée.

By France.fr

The magazine of the destination unravels an unexpected France that revisits tradition and cultivates creativity. A France far beyond what you can imagine…