On ne s’ennuie jamais à Saint-Barth !

Aucune journée ne ressemble à une autre sur cette île bénie des petites Antilles. Rénovés avec enthousiasme, la trentaine d’hôtels - dont une dizaine de cinq étoiles - associent créativité et activités : plage, gastronomie, randonnées, bien-être, sports aquatiques, et quelques exclusivités...

Yoga et couture au Manapany

Le jour qui se lève éclaire la mer de mille feux. Surjana étend son tapis sur la terrasse du spa, devant le couloir de nage et la mer. Le lieu est idyllique pour saluer le soleil. Les bungalows du Manapany, seul hôtel de l’anse des Cayes, s’étagent au flanc de la colline entre hibiscus et palmiers. Totalement refaites après le passage d’Irma en 2017, les chambres optent pour un style créole chic, rayures bayadère et meubles en bois flotté. Originalité, l’atelier de couture Ced&Rod réalise sur place des robes et costumes sur mesure.

Hôtel Manapany (Lien externe)

Beach Club à l’Eden Rock

Parmi des transats, canapés et parasols rouge et blanc, les garçons et filles de plage, beach boys et beach girls, de l’Eden Rock choient les clients. Détail insolite : un sas en inox rouge défend la cave du Beach Club ! Empruntées aux sous-marins, les mêmes portes sont utilisées pour le nouvel Eden Rock. Le mythique hôtel perché sur un rocher en baie de Saint-Jean rouvre en novembre 2019.

Hôtel Eden Rock St Barths (Lien externe)

Surf et shopping au Toiny

À l’Est de l’île, là où se rencontrent Atlantique et mer des Caraïbes, les rouleaux attirent les surfeurs. Le Relais & Châteaux Toiny, sur les hauteurs, a gagné quinze mètres de plage après l’ouragan de 2017 ! Une calme piscine s’est ainsi nichée en bord de mer, devant deux cases historiques, en pierres. Maillots, chemises et pulls, y sont vendus au profit d’une association humanitaire. Un mannequin les présente pendant le déjeuner les pieds dans le sable. Des sentiers de randonnée explorent les environs.

Hôtel Le Toiny (Lien externe)

Finboard et paddle au Sereno

Protégé par sa barrière de corail, le lagon de Grand-Cul-de-Sac est un abri sûr pour tortues et poissons. Le Sereno met à disposition kayaks à fond transparent et paddle, on peut aussi s’adresser à Jean-Rémi de Easy & Fun Ride pour réserver des Finboard race. Mises au point par un Breton, ces planches de randonnée palmée, munies d’un écran transparent, permettent d’observer les fonds sablonneux sans mouiller un cheveu. On rejoint pieds nus son cottage, au décor épuré signé Christian Liaigre.

Hôtel Le Sereno Saint-Barthélemy (Lien externe)
Easy & Fun Ride (Lien externe)

Spa au Christopher

Tout au bout du long bâtiment surplombant les falaises de Pointe Milou, le spa Sisley offre un face-à-face avec la mer. Chaque cabine de soins est dotée d’une terrasse où se relaxer après le massage seul devant l’horizon. On admire ensuite le soleil couchant, depuis le bord, ou immergé dans la piscine en forme de coquillage.

Hôtel Christopher St Barth (Lien externe)

Cocktail au Barthélemy

Un morceau de carlingue d’avion accueille sur le toit-terrasse du Barthélémy, le seul rooftop de l’île. Le bar WFT (comme Whiskey Tango FoxTrot) surplombe à la fois le lagon de Grand Cul de Sac et le Grand étang. À la carte, des cocktails étonnants comme une composition à l’absinthe couronnée par un demi-citron fumant.

Hôtel Le Barthélemy (Lien externe)

Gastronomie au Villa Marie

Perchées au-dessus de Colombier, dans une végétation luxuriante, les chambres de l'hôtel Villa Marie s’ornent de meubles en nacre, de bibelots et de tissus précieux. Pour les rejoindre, ça grimpe ! Heureusement, l’hôtel a des accords pour réserver une Mini Moke. La mer frétille à table, dans les plats servis dans l’élégant salon clos de persiennes. La bouillabaisse, avec langouste et poissons locaux – œil de bœuf, vivaneau, mahi-mahi – est un régal.

Villa Marie Saint-Barth (Lien externe)

Se rendre à Saint-Barthélemy