Que faire ?

Visitez
la France 

Tournée des sites culturels d’exception ou randonnées aux sommets. En amoureux sur la route des vins ou en croisière avec les enfants… Quel voyage en France ferez-vous cette fois-ci ?

5 coups de cœur pour profiter de "MP2018, Quel Amour !"

À l'occasion du week-end d'ouverture de la manifestation, la Fondation Vasarely, à Aix-en-Provence, a présenté "Artifices", un hommage chorégraphié à Victor Vasarely.
Avec une programmation s’étalant sur 7 mois, MP2018 est l’événement culturel de l’année en Provence. On vous dit tout sur les cinq rendez-vous à ne manquer sous aucun prétexte.
"Amor Fati" par JR
Avec "Amor Fati", l'artiste propose aux visiteurs de se mettre dans la peau de voyageurs vers l'inconnu.

Les organisateurs ont laissé carte blanche à l’artiste français qui a investi le J1, sur le port de Marseille, non loin du Mucem. Cet ancien hangar, qui porte en lui toute l’histoire des migrations qui ont façonné la ville, lui a inspiré « Amor Fati » (« l’Amour du destin »), une installation monumentale retraçant le cheminement intérieur du voyageur en route vers l’inconnu. On évolue ainsi dans un hangar plongé dans la pénombre où s’entremêle un réseau de passerelles surplombant un bassin de 1 400 m² dans lesquels flottent de petits bateaux confectionnés au moyen de photomatons des visiteurs réalisés à l’entrée. La progression au sein de l’installation se fait de manière désorganisée, au gré des déambulations, offrant ainsi au visiteur – devenu lui-même voyageur – un cheminement tant physique que mental.

Amor Fati, au J1 à Marseille
Du 14 mars au 13 mai
Tarif unique : 7 euros

Exposition "Quel Amour !?"
Almeida Helena, 2 espaços [2 espaces], 2006, tirages gélatino-argentiques, 275 x 130 cm et 210 x 130 cm

Vaste question à laquelle tente de répondre l’exposition éponyme de la manifestation… Ce sont ainsi pas moins de 68 artistes toutes générations confondues (Francis Bacon, Louise Bourgeois, Annette Messager...) qui proposent leur vision de l’amour et des sentiments au travers des 130 créations exposées. Réalisées par des hommes, des femmes et même des couples d’artistes, ces œuvres, dont certaines ont été commandées spécialement pour l’exposition, sont autant de points de vue, de tonalités et de sensibilités différents, oscillant toujours entre exclamation et questionnement, à l’image de l’intitulé de l’exposition. Un questionnement qui s'impose dès le début pour le visiteur qui doit choisir entre deux entrées distinctes marquées chacune par une œuvre emblématique et déterminant la suite du parcours.

"Quel Amour !?", au [mac] Marseille
Du 10 mai au 2 septembre
Tarif adulte : 9 euros

Korakrit Arunanondchai
Les réalisations de l'artiste thaïlandais explorent la place de la spiritualité dans un monde globalisé.

L’artiste thaïlandais vivant à New York prendra la suite de JR au J1 pour la seconde carte blanche de la manifestation. Ce « chaman 3.0 » y développera ses thèmes de prédilection, à savoir la place de la spiritualité dans un monde globalisé et la relation entre animisme et nouvelles technologies, avec une installation immersive à très grande échelle mêlant sculpture, son et vidéo. Le visiteur sera ainsi propulsé dans une vision de ce que pourrait devenir notre société dans un avenir plus ou moins proche et sera amené à s’interroger sur la place de la mémoire, de l’amour et des liens dans notre monde.

Korakrit Arunanondchai, au J1 à Marseille
Du 20 juin au 29 juillet

"Picasso, Voyages imaginaires"

C’est à un voyage dans l’œuvre de Picasso au grè de ses inspirations que nous invite cette exposition montée dans le cadre de Picasso-Méditerranée. Au Mucem, le travail de Picasso pour la compagnie des Ballets russes dans les années 1920 se confronte à des objets issus de la collection du musée, mettant ainsi en lumière la manière dont le maître assimilait et réinterprétait les traditions populaires de son époque, notamment celles du bassin méditerranéen. Au Centre de la Vieille Charité, une centaine de ses chefs d’œuvre dialoguent cette fois-ci avec la collection de cartes postales de l’artiste ainsi que des œuvres maîtresses issues des musées de la ville. Entre souvenirs de voyages et itinéraires fictifs, c’est ici la curiosité de Picasso qui est mise en exergue.

"Voyages Imaginaires : Picasso et les ballets russes", au Mucem à Marseille
Du 16 février au 24 juin
Tarif adulte : 9,50 euros

"Voyages imaginaires", au Centre de la Vieille Charité à Marseille
Du 16 février au 24 juin
Tarif adulte : 12 euros

Billet couplé Mucem/Centre de la Vieille Charité : 15 euros

Art urbain

Les amoureux de l’art urbain seront également comblés avec plusieurs manifestations s’intégrant dans le cadre de MP2018. Le collectif Juxtapoz, à l’origine de la nouvelle cité d’artistes installée dans l’ancien Couvent Levat, proposera ainsi la réalisation de deux fresques monumentales sur le thème "Quel Amour !", l’une sur une façade de la ville et l’autre au cœur du Jardin Levat. De son côté, le célèbre Château d’If donne la parole aux graffitis laissés par ses visiteurs exprimant leur amour avec un parcours de visite renouvelé baptisé "Un Amour de Graffiti". L’occasion découvrir les œuvres sur le thème de l’amour et du temps réalisées par l’artiste Madame pour l’exposition.

Un Amour de Graffiti au Château d’If, à Marseille
Du 17 avril au 4 novembre
Tarif adulte : 6 euros

Se rendre à Marseille 

La programmation de "MP2018, Quel Amour!" est l'occasion de découvrir les alentours de Marseille en se rendant à Arles, Aubagne, Istres, Salon-de-Provence, Martigues ou encore Miramas.